Captain America : 15 CONQUÊTES amoureuses ÉTONNANTES de STEVE ROGERS !

La plus aventureuse : Diamondback

(image © Marvel Comics)

Captain America rencontre pour la 1re fois Diamondback en tant qu’adversaire. En effet, Rachel Leighton est membre de la Société des Serpents. Cependant, elle aide Captain America contre le Baron Zemo, puis Steve Rogers la protège de Crossbones. Un an s’est écoulé depuis sa rupture avec Bernie Rosenthal : Steve Rogers accepte donc un rendez-vous avec Diamondback. Plusieurs des amies de cette dernière, également membres de la Société des Serpents, s’assurent que leur tête à tête se déroule sans problème, sans savoir que le petit-ami de Diamondback est leur ennemi juré. Mais le secret ne tarde pas à être découvert et la Société des Serpents enlève Rachel Leighton pour la juger. Ce tribunal déclenche une véritable guerre entre les membres de la Société qui sont arrêtés par les forces de l’ordre. Diamondback est ensuite recrutée de force par Superia. Elle croise plusieurs rivales dont une, Snapdragon, la noie. Rachel est ranimée, mais Crossbones l’enlève peu après et la livre à un scientifique qui lui injecte une version instable du sérum du super-soldat. Ces épreuves changent Diamondback, qui tente de garrotter Crossbones et tue froidement Snapdragon. Hantée par son acte, elle avoue son geste à Captain America. La romance prend fin lorsque l’effet du sérum tue Captain America à petit feu. La frustration de Steve Rogers face à sa situation de handicap lui aliène Rachel qui, de son côté, part chercher un remède auprès de Supéria.

 

LIRE AUSSI : Captain America – La patrie des braves : Comment redevenir un héros ?

 

La plus programmée : Le LMD de Peggy Rogers

(image © Marvel Comics)

A la fin du crossover Onslaught, les 4 Fantastiques et les Avengers sacrifient leur vie pour détruire la menace. Mais les pouvoirs omnipotents de Franklin Richards viennent au secours des héros. Le jeune Franklin crée inconsciemment un monde où les héros renaissent. Dans le cas de Steve Rogers, il s’éveille dans une vie très différente. Il a une femme, Peggy, et un fils, Rick. Steve Rogers a une vie banale, un travail à l’usine, des amis qu’il invite pour un barbecue. Mais il fait des rêves étranges, où il incarne un héros costumé en pleine guerre. Il apprend que ces rêves sont des souvenirs lorsqu’il rencontre Abraham Wilson, vieux compagnon qui lui rend son bouclier. Captain America est alors attaqué par une escouade de nazis. Il les désarme aisément mais réalise que sa famille est en danger. Steve Rogers court chez lui pour trouvé Peggy et Rick figés. Nick Fury fait son entrée et lui révèle que Peggy et Rick ne sont que des androïdes et que Steve Rogers n’a aucune famille. Captain America n°7 explique les raisons de cette supercherie. Vers la fin de la Seconde Guerre Mondiale, Captain America s’opposait à l’usage de la bombe atomique. Afin de le faire taire, le gouvernement américain a ordonné sa mise en sommeil. Steve Rogers a fait l’objet de lavage de cerveau régulier pour être envoyé en Corée, au Viêt-Nam. Cependant, à chaque fois, Captain America finit par craquer et se rebelle. Après sa dernière sortie, le SHIELD a décidé d’une autre approche. Donner à Steve Rogers la stabilité d’une famille à l’aide de Life Model Decoys et de souvenirs fabriqués !

 

LIRE AUSSI : Captain America — Rêveurs américains : du classique mais dans les règles de l’art

 

La plus sociale : Connie Ferrari

(image © Marvel Comics)

L’avocate Connie Ferrari entre dans la vie de Steve Rogers dans Captain America n°15 (série de 1998). En effet, ayant entendu parler du travail social de Connie Ferrari, Rogers lui confie un immigré, jeune prodige, après avoir aidé sa famille à faire annuler un ordre d’expulsion illégal. Malgré la présence d’une Sharon Carter manifestement jalouse, Rogers et Ferrari s’entendent bien, ce qui conduit à plusieurs rendez-vous. Cependant, l’activité de Captain America, qu’il garde secrète, le fait souvent arriver en retard. De plus, Steve Rogers apprend que Connie déteste l’armée depuis que son frère est mort au sein de son régiment durant un bizutage. Enfin, les clients immigrés de Connie Ferrari l’opposent régulièrement au gouvernement américain dont elle se méfie. Elle considère Captain America comme un ennemi lorsque celui-ci arrête l’un de ses clients, un chef de l’AIM. Connie Ferrari considère que chacun a droit à la meilleure défense, ce qui la met en porte-à-faux avec Steve Rogers, qui sait l’homme coupable. Si le couple fait la paix après le procès, un nouvel évènement brise la relation entre Connie et Steve. David Ferrari, le frère de Connie, refait son apparition en tant que La Réponse, un supervilain qui projette de conquérir le monde. Lorsque Captain America le capture, il n’a d’autre choix que de révéler son identité à Connie. Celle-ci le quitte, expliquant plus tard que leur relation ne peut être basée sur la confiance et qu’elle ne souhaite pas être la fiancée d’une légende.

 

LIRE AUSSI : Stan Lee : de Captain America aux 4 Fantastiques, la création de Marvel Comics

Marvel 80 ans
(Image : © Marvel Comics)

 

La suite ? Tout de suite !




A propos JB 186 Articles
Lecteur de comics depuis 30 ans, pinailleur Marvel, râleur DC et nostalgique des séries Valiant des années 90.