Flash : 30 héros et vilains DC Comics qui ont porté le nom de l’Homme le plus rapide du monde !

Flash
(image © DC Comics)

Flash est l’homme le plus rapide du monde… oui, mais quel Flash ? DC Comics utilise plusieurs personnages sont le nom et le masque de Flash, et sous bien des formes. Découvrez 30 superhéros et supervilains qui se sont appelés Flash !
■ par Ben Wawe

 

 

Jay Garrick

Flash jay garrick
(image © DC Comics)

Jay Peter Garrick est créé dans Flash Comics n°1, en janvier 1940. Cet étudiant scientifique inhale d’étranges vapeurs d’un mélange à base d’eau lourde, et obtient une super-vitesse. Il est temporairement star de football américain, puis devient le superhéros Flash. Jay Garrick utilise le casque de son père durant la Première Guerre mondiale, en hommage. Flash cache d’abord son identité en vibrant constamment, pour rendre son visage flou. Il révèle néanmoins son identité au monde après que sa petite-amie et future épouse, Joan, avoue connaître son secret. Jay Garrick fonde la Justice Society of America, ancêtre de la Justice League of America. Les modifications de continuité DC rendent l’historique de ce 1er Flash difficile à établir. Jay Garrick est en tout cas un superhéros connu et apprécié de ses pairs, fondateur des Flash et père spirituel. Il est réinventé plus jeune dans Earth-2, mais réapparaît dans sa version âgée dans le crossover Flash/Batman Le Badge.

 

 

Barry Allen

Flash barry allen
(image © DC Comics)

Bartholomew Henry Allen, ou plus sobrement Barry Allen, est le Flash légendaire de DC Comics. Il est créé dans Showcase n°4, en octobre 1956, quand l’éditeur relance des franchises avec de nouveaux personnages, comme Hawkman, Green Lantern ou Atom. Barry Allen est officier de police scientifique à Star City, compétent mais lent. Un éclair frappe un soir les produits de son laboratoire, qui l’irradient et lui donnent une super-vitesse. Barry devient Flash, et combat le crime, avec le rajout récent d’une quête pour trouver l’assassin de sa mère. Il fonde la Justice League of America, puis disparaît en héros dans Crisis on Infinite Earths, aspiré par la Force Véloce qui lui donne ses pouvoirs. Barry réapparait irrégulièrement ensuite, puis revient dans Final Crisis. Son retour est confirmé dans Flash : Rebirth. Il provoque ensuite Flashpoint, où il réécrit la réalité pour sauver sa mère. Cela enclenche ensuite la DC Renaissance. Flash est enfin central dans Rebirth, pour fusionner la continuité DC Renaissance et la période antérieure.

 

 

Wally West

Flash Wally West
(image © DC Comics)

Wallace Rudolph West II alias Wally West est créé dans Flash n°110, en décembre 1959. Il est neveu d’Iris West, petite-amie de Barry Allen. Wally est un fan acharné de Flash, et Barry organise une rencontre à sa venue à Central City. Lors d’une visite du laboratoire du superhéros, un éclair frappe les mêmes produits et Wally bénéficie comme Barry d’une super-vitesse. Il devient Kid Flash, avec d’abord le même costume que Flash puis avec des couleurs inversées. Wally fonde les Teen Titans, mais prend sa retraite quand sa croissance altère sa biologie, et donc sa super-vitesse. Il assiste au sacrifice de Barry, et devient Flash dans Crisis on Infinite Earths n°12, en mars 1986. Wally est alors très populaire, s’aventure dans la Force Véloce et participe à la JLA. Il épouse la journaliste Linda Park, et ils ont les jumeaux Jai et Iris, malgré des attaques ennemies. Wally est absent de la Renaissance DC, ne revient que durant Rebirth, comme porteur d’espoir. Hélas, Linda Park ne se souvient plus de lui, et leurs enfants ont disparu. Une situation lourde qui lui fait jouer un rôle terrible dans le récent Heroes in Crisis.

 

À LIRE AUSSI : Les 20 superhéroïnes les plus sexy des séries TV !

superhéroines télé sexy
(image © Warner Bros Pict.)

 

La suite ? Tout de suite !




A propos La rédac' de Top Comics 18 Articles
La rédaction de Top Comics est composée de : Doop, JB, Ben Wawe, Fletcher Arrowsmith, Mad Monkey, Christophe Colin, Marc Cagnon et Stéphane Le Troëdec.