15 successeurs issus de la diversité !

Ghost Rider : Alejandra Jones

(image © Marvel Comics)

Fille d’un américain et d’une mexicaine, Alejandra Jones a été vendue dès son plus jeune âge à un temple par son père. Toute leur vie durant, Alejandra Jones et les autres enfants du temple reçoivent un entrainement en vue de devenir le nouvel Esprit de la Vengeance. Lorsque Johnny Blaze accepte de renoncer à sa malédiction, Alejandra Jones en devient le réceptacle. Son fanatisme la rend cependant vulnérable aux manipulations d’Adam, le 1er homme. Celui-ci cherche à purger l’humanité de ses péchés. Le problème ? Le procédé réduit ses victimes à l’état de légumes. Bien que Blaze parviennent à dissuader Jones de poursuivre sa mission, il est trop tard pour la population du Nicaragua, lobotomisée par l’Esprit de Vengeance. Dès lors, Alejandra Jones n’a de cesse de sauver les âmes qu’elle a perdues. Cependant, lorsqu’elle réalise qu’elle va trop loin, elle restitue le rôle de Ghost Rider à Johnny Blaze.

À LIRE AUSSI : Venom et Ghost Rider face-à-face inédit dans la Maison de Dieu [Venom : Sign of the Boss]

(image © Marvel Comics)

 

 

Hercule et Hulk: Amadeus Cho

(image © Marvel Comics)

Nous avons déjà eu l’occasion de parler d’Amadeus Cho, successeur de Hulk, et l’un des êtres les plus intelligents de la Terre Marvel. Cependant, il a d’abord succédé à Hercule. En effet le jeune américain d’origine coréenne a commencé à faire équipe avec le demi-dieu grec lorsque Hulk est revenu sur Terre pour se venger des Illuminati. Ensemble, Hercule et Amadeus Cho ont affronté des menaces divines. La plus grande menace à laquelle ils ont fait face vient de la déesse Héra et du Groupe Olympus, qui prévoyaient de réécrire la réalité. Amadeus, Hera et Hercules ont rassemblé les Héros Marvel pour un assaut, mais Hercule y laisse sa vie. A l’insu de tous, Athena l’a assassiné après la victoire afin de faire d’Amadeus le nouveau « Prince du pouvoir » L’adolescent finit par accepter dans le seul but de ramener Hercule parmi les vivants. Après une série d’épreuves, il parvient à l’omniscience et l’omnipotence, qu’il insuffle à un Hercule nouvellement ressuscité.

À LIRE AUSSI : Assaut sur le Nouvel Olympe : quand les superhéros Marvel affrontent les dieux grecs ! [critique]

 

 

Captain Confederacy : Kate Williams

(image © EPIC Comics)

Dans l’univers de Captain Confederacy, le Sud a gagné la Guerre de Sécession. Les États-Unis ont explosé en 6 pays. Le Sud s’est consolidé en tant qu’États Confédérés d’Amérique. Ces derniers adoptent une politique d’oppression. Captain Confederacy est un outil de propagande. Il affronte régulièrement le supervilain afro-américain Blacksnake. En réalité ce sont des acteurs aux capacités augmentées par un sérum, et ils sont amis dans la vie. Cependant, « Blacksnake » se lasse de n’être qu’un citoyen de 2nde zone, mais sa rébellion lui coute la vie. Captain Confederacy se révolte alors contre le système avec l’aide de Kate Williams, la compagne de l’acteur de Blacksnake. Le héros finit par abandonner ses pouvoirs au profit de Kate Williams, qui devient, dans la 2e série publiée par le label EPIC, une Captain Confederacy noire enceinte d’un enfant métis !

 

À LIRE AUSSI : En 1993, les comics Milestone défendaient déjà les minorités !

Milestone Comics
(image © Milestone Media)
La suite ? Tout de suite !




A propos JB 72 Articles
Lecteur de comics depuis 30 ans, pinailleur Marvel, râleur DC et nostalgique des séries Valiant des années 90.