West Coast Avengers : 15 trucs que seuls les vrais fans connaissent !

La rédemption d’Ant-Man

(image © Marvel Comics)

L’histoire personnelle d’Ant-Man n’a rien d’un long fleuve tranquille. Il est coupable de violences physiques sur son épouse Janet Van Dyne. Il manque même de passer dans le camp des supervilains. Pourtant, Hawkeye va lui offrir la possibilité de se racheter. Car Clint Barton connait l’importance que peut avoir la main tendue, la seconde chance. À son arrivée chez les Avengers, personne n’aurait cru qu’il allait devenir un des piliers de l’équipe. Hawkeye offre donc la possibilité d’une rédemption, mais surtout un rôle particulier. Avec les West Coast Avengers, Ant-Man devient le conseiller scientifique mais aussi le superviseur de la résidence du groupe.

 

 

Une armure en cache une autre

(image © Marvel Comics)

À LIRE AUSSI : Les 20 meilleures armures d’Iron Man : découvrez leurs secrets !
Ce n’est pas tous les jours qu’un Avengers quitte le groupe pour y revenir rapidement. De nos jours, James Rhodes est connu pour être War Machine. Mais dans les années 80, il porte l’armure d’Iron Man à la place de Tony Stark, incapable d’assumer son rôle avec ses problèmes d’alcoolisme. James Rhodes est carrément un des membres fondateurs des West Coast Avengers. Sauf que dans l’équipe tout le monde ignore que ce n’est pas Tony qui porte l’armure dorée ! James tente bien à plusieurs reprises de dire la vérité, mais il est bientôt remercié. Il fera son retour dans l’équipe dans West Coast Avengers 94 mais cette fois-ci avec l’armure de War Machine. Cela fait de James Rhodes le seul superhéros à faire partie des West Coast Avengers sous deux identités différentes.

 

 

De nombreux remplaçants

(image © Marvel Comics)

Les aventures des West Coast Avengers s’étalent sur plus d’une centaine d’épisodes. Pourtant, le groupe reste souvent de taille modeste, opérant à 5 ou 6 membres. Par contre, il y a eu du passage et on ne compte plus les remplaçants, alliés occasionnels et membres d’honneur ! Parmi eux, on peut citer La Chose, Firebird, Darkhawk ou bien Machine Man, venus prêter main forte à l’occasion.

La suite ? Tout de suite !




A propos Stéphane Le Troëdec 333 Articles
Stéphane Le Troëdec est spécialiste des comics, traducteur et conférencier. En 2015, il s'occupe de la rubrique BD du Salon Littéraire. Puis en 2017, il rejoint l'équipe de Boojum, l'animal littéraire, dont il devient le responsable de la rubrique pop culture. Ses autres hobbys sont le cinéma fantastique et les jeux. Enfin, et c'est le plus important : son chiffre porte-bonheur est le cinq, sa couleur préférée le bleu, et il n’aime pas les chats.