Superhéros sur le divan : 10 persos de comics qui ont frôlé la FOLIE !

Suicide Squad : une équipe dysfonctionnelle !

(image © DC Comics)

Simon La Grieve a une lourde tâche. Psychiatre à Belle Reve, il est responsable de la santé mentale de la Suicide Squad. Le Dr. La Grieve est d’ailleurs indirectement à l’origine de sa création ! Il a en effet rencontré Amanda Waller comme patiente. Un fils ainé assassiné, une fille violée et tuée, un mari mort en assassinant le responsable… Amanda Waller a un problème de gestion de sa colère. Le Dr. La Grieve lui recommande de canaliser cette colère dans un but constructif. Amanda Waller se lance alors dans une campagne qui résulte en la création de la Suicide Squad qu’elle dirige d’une main de fer ! Mais elle manifeste toujours des éclats de colère. Amanda Waller s’en prend physiquement à Tolliver, un agent de liaison qui a mis son équipe en danger. Quand à son bras droit, Rick Flag Jr., la perte d’un allié durant la dernière mission l’a épuisé physiquement et émotionnellement. Même l’assistante du Dr La Grieve commence à montrer des signes d’intimité émotionnelle à l’égard de son patient Deadshot. La situation est grave lorsque le plus équilibré de l’équipe est le Capitaine Boomerang, un sociopathe assumé sans aucune considération pour les notions de bien ou de mal !

 

LIRE AUSSI : 8 couples de superhéros (vraiment) dérangeants !

(image © Marvel Comics, DC Comics, Warner Bros)

 

The ‘Jam : aucune psychose !

(image © Dark Horse Comics)

Le héros d’Urban Jam ou The ‘Jam, Gordon Kirby est un personnage de comics atypique. Homme normal, sans aucun pouvoir, il se plaît simplement à patrouiller dans son quartier pour protéger ses voisins sous l’identité du Jammer. En venant à la rescousse des passants, il rencontre une certaine Jane Marble, elle-même une ancienne superhéroïne. Cette dernière prend Gordon sous son aile, lui proposant des missions payantes. Elle reçoit ainsi l’offre du Dr Mandigo, psychiatre, qui offre d’interviewer Gordie contre une somme généreuse. Gordon accepte, mais Mandigo a une idée derrière la tête : trouver une nouvelle psychose et ainsi s’élever au niveau de Freud. Mais son patient est désespérément normal. Aucun trauma d’enfance, une sexualité saine et assumée. Peut-être juste une admiration pour le Batman d’Adam West qui l’a conduit à adopter l’identité du Jammer… Lorsque le Dr Mandigo trahit la confiance de Gordon Kirby en tentant une séance d’hypnose contre son gré, notre héros claque la porte du cabinet. Mais Mandigo est déterminé à explorer l’inconscient de Kirby, et lui décoche accidentellement plusieurs doses d’hallucinogènes. Le Jammer n’étant plus en état de répondre à ses questions, le Dr Mandigo s’enfuit, laissant le héros inconscient sur le toit pendant 16 heures. ■

 

LIRE AUSSI : 10 SUPERHÉROS complétement SCHIZO !!

(image © Warner Bros Pictures, DC Comics, Marvel Comics)




A propos JB 192 Articles
Lecteur de comics depuis 30 ans, pinailleur Marvel, râleur DC et nostalgique des séries Valiant des années 90.