Spider-Assassin, Fantastic Spider et Spider-Thompson : 3 versions étonnantes de Spider-Man !

(image © Marvel Comics)

Assassin allié à Wolverine, membre des 4 Fantastiques ou bien remplacé par Flash Thompson… Voici 3 versions alternatives de Spider-Man étonnantes et loufoques tout droit tirées des séries What If ? de Marvel !
■ par Christophe Colin

 

Depuis sa création en 1962 par Stan Lee et Steve Ditko, de nombreuses versions alternatives de Spider-Man sont apparues dans des comics, de films, des dessins animés ou même des jeux vidéo. Après un article consacré à Spider-Punisher, Spider-May et Spider-Venom, voici 3 autres Spider-Man alternatifs issues de la série What If !

 

Et si… Spider-Man devenait un assassin ?

(image © Marvel Comics)

What If Spider- Man vs Wolverine : The spider who went into the cold ? est une suite non officielle à Spider-Man vs Wolverine, une minisérie publiée en France dans Strange Spécial Origines 253 et 256. Les scénaristes Jeff Parker et Paul Tobin et le dessinateur Clayton Henry imaginent ce qui se serait passé si Spider-Man restait avec Wolverine et ne partait pas pour les USA. Logan et Peter s’allient alors pour délivrer Alex, la jeune sœur de Charlemagne. Peter tombe vite amoureux de celle-ci et grâce aux enseignements de The Rook, il apprend à mieux maitriser ses sens d’araignée et devient un tueur confirmé. Le trio composé de Wolverine, Alex et Spider-Man devient un groupe d’assassins implacables. Pris à partis par des hommes du KGB, les 3 amis ne doivent leur survie qu’à l’arrivée du SHIELD de Nick Fury. Ce dernier les laisse partir et Peter confie à la Veuve Noire une lettre pour Mary Jane Watson… Il est surprenant de voir Peter Parker en assassin et le voir assumer pleinement cette profession. Jeff Parker et Paul Tobin font de cette éventualité quelque chose de crédible et d’effrayant car tout en étant un tueur, Parker reste humain et attaché aux valeurs qui ont fait de lui Spider-Man. Avec quelques années d’avance, son costume ressemble beaucoup à celui du Spider-Man Supérieur porté par Otto Octavius. Tout en étant aussi violent, cette itération de Spider-Man reste attachante car on comprend les raisons qui ont fait de Peter un tueur et pourquoi il désire le rester. What If Spider- Man vs Wolverine : The spider who went into the cold ? est donc un bon récit alliant Spider-Man à Wolverine. Il bénéficie d’une mise en page dynamique de Clayton Henry, un artiste ayant travaillé sur des séries X comme Alpha Flight ou Exiles pendant les années 2000. Plutôt habitué à des titres de Marvel destinés aux enfants dans la ligne Marvel Adventures, Paul Tobin et Jeff Parker nous montre ici les exploits surprenants d’un Spider-Man létal.
À lire dans What If Spider- Man vs Wolverine : The spider who went into the cold ? (inédit en VF)

 

 

Et si… Spider-Man s’était allié aux 4 Fantastiques ?

(image © Marvel Comics)

Roy Thomas et Jim Craig proposent une alternative au 1er numéro de la série Amazing Spider-Man. Dans What If Spider-Man had joined The Fantastic Four ?, Jane Storm retient Spider-Man et propose aux 4 Fantastiques qu’il rejoigne l’équipe. On organise une conférence de presse pour présenter au monde entier le nouveau Fantastique, Spider-Man. Chose surprenante, J. Jonah Jameson, rédacteur en chef du Daily Bugle, approuve publiquement cette décision. Jane Storm reste en retrait quand les autres Fantastiques affrontent le Vautour ou le Fantôme Rouge et ses super-singes. Namor en profite alors pour l’enlever et un combat oppose les Fantastiques au prince des mers. Ce dernier est en fait possédé par le Maître des maléfices mais le Prince des Mers retrouve finalement ses esprits. Jane décide alors de rester avec lui et il fait biologiquement d’elle une habitante du royaume d’Atlantis et plus de la surface. Finalement, les 4 Fantastiques sont de nouveau 4… Premier numéro de What If édité en 1977, Roy Thomas résume le principe de la série et passe un long moment à expliquer aux lecteurs les origines de Spider-Man et des Quatre Fantastiques. C’est donc le numéro idéal pour commencer cette série. Le scénariste reste fidèle aux versions originelles des personnages tout en faisant quelque chose de différent. A part Marvel, Jim Craig est un artiste qui a travaillé pour des éditeurs comme DC Comics sur les titres horrifiques Ghosts ou The Unexpected ou Atlas/Seaboard, le label éphémère de Martin Goodman sur les séries Wulf The Barbarian ou Hands Of The Dragon. Un peu déçu par ce qui arrive à Jane Storm à la fin de ce numéro, en grand professionnel, il l’a quand même illustré jusqu’au bout. Dans la réalité Marvel classique, Spider-Man ne devient un membre officiel des 4 Fantastiques qu’en 2011 avec Amazing-Spider Man 657 par Dan Slott, Marcos Martin, Ty Templeton, Nuno Plati et Stefano Caselli, ce qui prouve une fois de plus le rôle précurseur de la série What If.
What If? (1977) 1 à lire en VF dans 3.D Man, Spider-Man et les 4 Fantastiques aux éditions Aredit/Artima, et Spidey 43 et 44 aux éditions Lug.

Envie de découvrir Flash Thompson sous le masque de Spider-Man ? Rendez-vous page suivante !




A propos Christophe Colin 36 Articles
Christophe Colin lit des comics en VF et en VO depuis une petite trentaine d'années. Il est fan de science-fiction et en particulier des univers alternatifs (What If, Elseworlds) et de Doctor Who. Il a fait partie du site France-Comics pendant 12 ans et s'est spécialisé dans les personnages de comics méconnus comme l'homme tigre sans bras ou Grotesk. Il écrit des chroniques sur les comics pour le fanzine Présences d'Esprits, spécialiste de fantasy, de fantastique, de science fiction et d'imaginaire sous toutes ses formes. Il crée et anime des conférences sur les comics et la pop culture dans les conventions et festivals de bandes dessinées.