Nous sommes les Nouveaux Mutants : Rob Liefeld se taille la part du lion dans une anthologie dédiée aux jeunes mutants de Marvel Comics !

nous sommes les nouveaux mutants
(image ® Marvel Comics)

Le comics Les Nouveaux Mutants consiste à reprendre le principe originel des X-Men à savoir de jeunes mutants qui apprennent à utiliser leurs pouvoirs mutants. Le recueil Nous sommes les Nouveaux Mutants fait un tour d’horizon des étapes essentielles de la vie d’une équipe qui a beaucoup changé… Qui ravira notamment les amateurs de Rob Liefeld !
■ par Stéphane Le Troëdec

 

C’est devenu une habitude, Panini Comics profite de la sortie d’un film sur grand écran pour sortir un nouveau tome de la collection « Je suis…/Nous sommes… ». Sauf que le long-métrage Les Nouveaux Mutants était prévu pour 1er avril 2020, mais pour cause de Covid-19, sa date de sortie a été repoussée. L’éditeur français publie tout de même Nous sommes les Nouveaux Mutants : une excellente occasion de découvrir ce spinoff réussi de la licence X-Men et son évolution à travers les décennies ! Faisons le point sur le contenu de cette anthologie, épisode par épisode.

 

nous sommes les nouveaux mutants
(image ® Marvel Comics)

 

Genèse

Au fil des années, l’école pour mutants de Charles Xavier est plus devenue le quartier général d’une équipe de superhéros, qu’un établissement scolaire. Et si le Pr X continue à parler des X-Men comme de « ses élèves », cela fait bien longtemps que Cyclope, Jean Grey, Wolverine et cie ne sont plus allés dans une salle de cours. Au début des années 80, les X-Men sont les héros les plus populaires de Marvel Comics et inévitablement l’éditeur planche sur une série dérivée. Chris Claremont et Louise Simonson, éditrice de la série, proposent à Jim Shooter de reprendre l’idée de départ des X-Men des années 60 : un groupe de mutants novices qui apprennent à utiliser leurs pouvoirs sous la direction de Charles Xavier. Ces « Nouveaux Mutants » apparaissent en 2 temps : une origin story publiée en format prestigieux dans Marvel Graphic Novel n°4, et quelques mois après une série régulière, New Mutants en VO.

 

nous sommes les nouveaux mutants
(image ® Marvel Comics)

 

Un rédactionnel de qualité

Nous sommes les Nouveaux Mutants suit la présentation habituelle de la collection Je suis…/Nous sommes… À savoir, une sélection d’épisodes jugés représentatifs (on va y revenir), entrecoupée de textes d’une page qui analysent le groupe sous différents angles (les alliés et ennemis, les auteurs phares, etc.) pour proposer un panorama le plus large possible. Comme souvent dans cette collection, le rédactionnel est de qualité, signé par Xavier Fournier, Aurélien Vives ou Jeremy Manesse. Il donne une bonne idée globale de ce que sont les Nouveaux Mutants, et surtout de leur évolution au fil des années.

 

nous sommes les nouveaux mutants
(image ® Marvel Comics)

 

Les origines des Nouveaux Mutants

Nous sommes les Nouveaux Mutants démarre très logiquement cette rétrospective par la toute 1re apparition des Nouveaux Mutants dans Marvel Graphic Novel n°4. À ce moment précis, les X-Men ont disparu, Charles Xavier les croit morts et se laisse convaincre de réunir un nouveau groupe de jeunes mutants. En une cinquantaine de pages, Chris Claremont nous présente les nouveaux élèves de Xavier tout en s’appuyant subtilement sur des bases solides. Moira McTaggert, le Club des Damnés, Donald Pierce sont déjà connus des lecteurs d’Uncanny X-Men, la « série mère » ; tout comme les thèmes de la puberté et du racisme.

 

nous sommes les nouveaux mutants
(image ® Marvel Comics)

 

Marvel Team-Up Annual 6 : un inédit signé Bill Mantlo et Ron Frenz

Bonne surprise de ce Nous sommes les Nouveaux Mutants : la publication de Marvel Team-Up Annual n°6, un inédit signé Bill Mantlo et Ron Frenz. On y voit les Nouveaux Mutants, tout juste réunis, rencontrer la Cape et l’Épée par l’entremise de Spider-Man. Les 2 groupes fonctionnent bien ensemble, et Bill Mantlo continue à travailler sur les dangers de la drogue auprès des adolescents. La continuité de l’univers Marvel est particulièrement respectée, que ce soit du côté des Nouveaux Mutants mais surtout du côté de la Cape et l’Épée. Seul (petit) regret : le rôle anecdotique de Spider-Man ; mais après tout, c’est un album dédié aux « jeunes » héros.

 

nous sommes les nouveaux mutants
(image ® Marvel Comics)

 

Quand Bob McLeod laissait la place à Sal Buscema

L’épisode n°15 de New Mutants met à l’honneur le dessinateur Sal Buscema qui remplace rapidement Bob McLeod, ce dernier ayant des difficultés à tenir les délais. Mais le plus gros problème reste cependant que l’épisode n’est pas tout à fait un récit complet. C’est un problème récurrent pour ce type de collection et du coup, on n’a ni le début de l’intrigue principale ni la fin. New Mutants n°15 permet tout de même de voir en action ou de découvrir de nouveaux personnages : 3 nouvelles recrues ô combien importante des Nouveaux Mutants : Magma, Doug Ramsey et surtout Magie alias Illyana Raspoutine.

 

nous sommes les nouveaux mutants
(image ® Marvel Comics)

 

Bill Sienkiewicz, comme une évidence

Impossible de publier une anthologie réellement complète des Nouveaux Mutants sans un épisode dessiné par de Bill Sienkiewcz. L’artiste instaure un ton et un souffle encore aujourd’hui totalement original. Et peut-être un peu moins clivant qu’à l’époque : les vieux lecteurs de Titans se souviennent encore des débats passionnés entre les « pro-Sienkiewicz » et les « anti » ! New Mutant n°27 souffre un peu du même problème que l’épisode n°15, à savoir d’un épisode qui ne forme pas vraiment une intrigue complète. Il permet toutefois de mettre en avant un aspect récurrent du travail de Chris Claremont, les mondes psycho-oniriques, les « visions » et en ce sens le style de Bill Sienkiewicz convient parfaitement. Les Nouveaux Mutants se retrouvent dans la tête de Légion pour un épisode vraiment à part dans ce recueil mais qui reflète bien une des marottes du créateur de l’équipe.

 

nous sommes les nouveaux mutants
(image ® Marvel Comics)

 

À LIRE AUSSI : Les 17 plus belles couvertures de Rob Liefeld

(image © Marvel Comics et Image Comics) 

Quatre épisodes signés Rob Liefeld !

Rob Liefeld, c’était un peu l’enfant terrible des comics des années 90. Ses amateurs sont toujours nombreux, autant que ses détracteurs. Les 1ers seront ravis de lire 4 épisodes de Rob Liefeld, soit New Mutants n°87 et New Mutants n°98 à 100 qui correspondent grosso modo à la transition des Nouveaux Mutants vers X-Force, et à l’apparition de Deadpool… Un choix éditorial pas forcément judicieux à mon sens, dans la mesure où l’équipe n’est plus tout à fait ce qu’elle est à l’origine : les élèves maladroits et timides ont évolué en guerriers vindicatifs ou ont été remplacé par des barbouzes adeptes de la gonflette, Cable en tête de file. Graphiquement, plus de 20 ans après leur publication, la coolitude de ces épisodes est bien passée. Ça n’est ni très beau ni très pertinent (dès que Louise Simonson lâche le scénario et laisse Rob Liefeld quasi seul aux manettes, la qualité chute drastiquement). C’est le principal reproche que je ferais à Nous sommes les Nouveaux Mutants : avoir privilégier Rob Liefeld alors qu’il y avait d’autres artistes à mettre en avant. Je pense par exemple à Brett Blevins. Quel dommage de « se farcir » ces épisodes alors que La Saga de l’Ours Démon aurait probablement été plus pertinente au moment de la sortie du film puisqu’il s’inspire de cette saga ! Concrètement, Rob Liefeld dessine près de 100 pages sur les 300 de l’album tout de même, une proportion loin d’être représentative de l’importance ni du talent de l’artiste !

 

nous sommes les nouveaux mutants
(image ® Marvel Comics)

 

Zeb Wells à la recherche des Nouveaux Mutants originaux

Nous sommes les Nouveaux Mutants se termine sur New Mutants (2005) 5, 20 et 21, écrits par le scénariste Zeb Wells. Ce dernier retrouve en partie l’alchimie originelle du groupe et ses personnages. Légion est à nouveau mis en avant, et vole encore une fois la vedette au groupe dans l’épisode n°5. Quant aux n°20 et 21, en l’état, bien malin qui y comprendra quelque chose s’il s’en tient à ces 2 épisodes : l’absence des numéros précédents se fait cruellement sentir. Un point positif tout de même : les dessins classiques mais efficaces qui collent bien à l’ambiance développée par Zeb Wells. ■

nous sommes les nouveaux mutants
(image ® Marvel Comics)

Nous sommes les Nouveaux Mutants est un comics publié en France par Panini Comics. Il contient : Marvel Graphic Novel 4, New Mutants (1983) 15, 27, 87, 98-100, New Mutants (2009) 5, 20-21, Marvel Team-Up Annual 6 et X-Men Unlimited (1993) 42.

 

À LIRE AUSSI : 10 Nouveaux Mutants devenus des X-Men !

Nouveaux mutants X-Men
(image © Marvel Comics)




A propos Stéphane Le Troëdec 442 Articles
Stéphane Le Troëdec est spécialiste des comics, traducteur et conférencier. En 2015, il s'occupe de la rubrique BD du Salon Littéraire. Puis en 2017, il rejoint l'équipe de Boojum, l'animal littéraire, dont il devient le responsable de la rubrique pop culture. Ses autres hobbys sont le cinéma fantastique et les jeux. Enfin, et c'est le plus important : son chiffre porte-bonheur est le cinq, sa couleur préférée le bleu, et il n’aime pas les chats.