Heroes Reborn n°1 : quand Marvel remplace les Avengers par un pastiche de la Justice League !

 

Heroes Reborn n°1
(image © Marvel Comics)

 

Marvel rend hommage et pille DC pour son nouvel événement

Jason Aaron scénarise ce Heroes Reborn n°1, qui surprend par sa réutilisation du titre d’un événement vieux de 25 ans, où Avengers et 4 Fantastiques reviennent « à neuf » après Onslaught. Le principe est différent ici, avec une réalité altérée et un survivant qui tente de rattraper les choses. Blade est ainsi l’équivalent de Bishop dans L’Ere d’Apocalypse ou de Wolverine dans House of M. Mais Jason Aaron, déjà meneur de la série Avengers depuis 2018, va ici complètement au bout du pastiche. Heroes Reborn a 6 épisodes principaux, et plusieurs one-shots qui abusent du parallèle Escadron Suprême / Justice League. American Knights voit Luke Cage en équivalent de Jim Gordon, Hyperion & the Imperial Guard assume Superboy et la Légion des Superhéros, Marvel Double-Action révèle la mort de Sam Wilson comme celle de Jason Todd, Night-Gwen est la Batgirl de Nighthawk. Mais aussi Peter Parker copie Jimmy Olsen en fan d’Hyperion, Siege Society du Baron Zemo évoque la Société des Supervilains, Squadron Savage avec Punisher est un Suicide Squad alors que Young Squadron plagie les Teen Titans. Enfin, un Logan revanchard veut venger le Canada brisé par l’Escadron Suprême, tandis que Magneto et sa Force Mutante résistent à l’anéantissement. Un ensemble gourmand et imposant, qui assume l’influence de l’éditeur d’en face… même si DC ne doit pas apprécier cette concurrence qui n’a rien de distinguée !

 

Heroes Reborn n°1
(image © Marvel Comics)

 

Un lancement amusant et solide

Au-delà du plaisir de découvrir l’événement, il y a le contenu même de Heroes Reborn n°1, qui doit autant lancer la saga que raconter une bonne histoire. Jason Aaron souffle le chaud et le froid dans Avengers, alternant bonnes idées et épisodes parfois loupés, voire gâchés. Ce n°1 est cependant une bonne surprise, très agréable à parcourir. L’auteur donne « tout » dès maintenant, avec énormément de révélations sur les changements mondiaux. Il y a un plaisir gourmand à découvrir ces variations, comme Dr Fléau ou Crâne Noir, carrément Crâne Rouge Venom ! L’Escadron Suprême correspond aux approches iconiques de la JLA, et ça fonctionne. C’est fun et drôle, mais suffisamment bien mené pour intriguer, car la justification n’est pas encore donnée. La réunion des Avengers par Blade est en bonne marche avec déjà des succès, ce qui laisse espérer que le récit ne soit pas trop lent ou prévisible. Un bon point.

 

Heroes Reborn n°1
(image © Marvel Comics)

 

Un graphisme puissant pour un événement intriguant… mais classique

Ed McGuinness lance Avengers avec Jason Aaron en 2018, et revient régulièrement dessus. Sa présence dans Heroes Reborn n°1 est légitime par ce lien, mais aussi par la force de son trait. Son style de personnages massifs, presque divins et surréels, est idéal pour la Justice League de Marvel, d’autant qu’il a déjà dessiné Superman. Il fait beaucoup pour le plaisir de lecture de ce n°1, qui est un bon début d’événement… hélas un peu « déjà vu ». Comme évoqué plus haut, tout cela rappelle L’Ere d’Apocalypse ou House of M, voire même Age of Ultron. La plongée dans un monde changé, c’est cool, mais la ficelle semble un peu forcée, avec cet antihéros qui doit raviver la flamme de l’espoir. À voir la suite, car le fun de la découverte laisse espérer de bons moments !

Heroes Reborn n°1
(image © Marvel Comics)

Heroes Reborn n°1 est un comics publié aux USA par Marvel Comics.

 

LIRE AUSSI : Le TOP 15 ULTIME des superhéros Marvel les plus PUISSANTS (du moins fort au plus fort) !

comics superhéros marvel puissants
(image © Marvel Comics)




Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*