Spider-Man : les 10 versions les plus SOMBRES de l’Araignée de Marvel Comics !

Le Spider-Man Supérieur

Spider-Man versions alternatives noir sombres
(image © Marvel Comics)

Depuis sa 1re apparition en 1963, le Dr Otto Octavius alias Dr Octopus est un des pires ennemis de Spider-Man. Dans Amazing Spider-Man n°698, il échange son corps avec celui de Peter Parker pour devenir le Spider-Man Supérieur. On pouvait craindre que Spider-Man devienne alors un monstre. Mais la mémoire résiduelle de Peter influence le Dr Octopus, qui devient malgré tout un superhéros. Toutefois cela n’empêche pas le Spider-Man Supérieur d’avoir régulièrement recours à des méthodes particulièrement amorales ou brutales. ■

 

À LIRE AUSSI : 10 enfants méconnus de Spider-Man !

enfants spider-man
(image © Marvel Comics)

 

Pestilence

Spider-Man versions alternatives noir sombres
(image © Marvel Comics)

En 2005, Deadpool voyage à travers plusieurs dimensions alternatives à la recherche de son équipier Cable. Dans Cable and Deadpool n°15, le mercenaire disert arrive dans une dimension où Apocalypse a conquis New York et transformé 4 superhéros en Chevaliers d’Apocalypse. Parmi eux, il y a Pestilence, le Spider-Man de cette réalité. Ce dernier est un monstre cannibale à 4 bras et 4 jambes. Malheureusement (ou heureusement, c’est selon), nous n’avons pas vraiment le temps d’en savoir plus sur lui, puisqu’il se fait shooter par Rocket très rapidement ! Avec un pseudonyme comme Pestilence, a priori difficile d’imaginer qu’il soit un perso sympathique…

 

À LIRE AUSSI : Spider-Man : 10 pouvoirs méconnus de l’Araignée de Marvel !

Spider-Man pouvoirs méconnus
(image © Marvel Comics)

 

Bonus : Spider-Man noir

Spider-Man versions alternatives noir sombres
(image © Marvel Comics)

Dans un article consacré aux différents Spider-Man « dark », difficile de ne pas mentionner le Spider-Man Noir ! Celui-ci n’est ni réellement effrayant ni maléfique. Non, la noirceur viendrait plutôt de l’univers plongé dans l’obscurité typique des romans noir… Dans les années 30 d’une dimension alternative, un Spider-Man obtient ses pouvoirs de l’Araignée et décide de mettre ses nouvelles capacités au service de la justice. Plus précisément, de combattre le syndicat du crime de Norman Osborn, le malfrat responsable de la mort d’oncle Ben. Ce Spider-Man très pulp (et créé par le scénariste français Fabrice Sapolsky – cocorico ! – et le dessinateur David Hine) apparait en 2009 dans la minisérie Spider-Man : Noir. Il est devenu beaucoup plus connu des fans depuis son adaptation dans le dessin animé Spider-Man : New Generation. ■

 

À LIRE AUSSI : Spider-Man : les 10 sales petits secrets de Peter Parker

secrets peter parker spider-man
(image © Marvel Comics)




A propos Stéphane Le Troëdec 625 Articles
Stéphane Le Troëdec est spécialiste des comics, traducteur et conférencier. En 2015, il s'occupe de la rubrique BD du Salon Littéraire. Ses autres hobbys sont le cinéma fantastique et les jeux. Enfin, et c'est le plus important : son chiffre porte-bonheur est le cinq, sa couleur préférée le bleu, et il n’aime pas les chats.