Spider-Man : les 10 sales petits secrets de Peter Parker

secrets peter parker spider-man
(image © Marvel Comics)

« Spider-Man : Danger ou menace ? ». C’est la question que pose sans cesse J. Jonah Jameson. Bien entendu, Spider-Man, le héros le plus populaire de Marvel Comics, a prouvé encore et encore sa valeur. Par contre, sous son identité civile, Peter Parker cache de sombres secrets.
■ par JB

 

 

Peter Parker, un étudiant misanthrope

secrets peter parker spider-man
(image © Marvel Comics)

Commençons par le commencement. Dès sa toute 1re apparition dans Amazing Fantasy n°15, Peter Parker s’avère louche. Avant de recevoir ses pouvoirs, Peter Parker sert de tête de turc à ses camarades de lycées. Les filles repoussent ses avances. Flash Thompson et ses amis se moquent ouvertement de lui. Peter Parker se jure de leur faire regretter leur attitude. Avec un œil moderne, on pourrait presque imaginer l’adolescent amener une arme au lycée. Vous trouvez ça tiré par les cheveux ? Pourtant, lors du run de J. M. Straczynski, Peter Parker retourne dans son lycée d’origine et empêche une fusillade. Le coupable ? Un jeune étudiant auquel Peter Parker ne s’identifie que trop. De plus, plusieurs réalités parallèles dans lesquelles Peter Parker n’a jamais appris que le pouvoir implique des responsabilités montre que sa haine n’a fait que croître.

 

 

Peter Parker, le pire des meilleurs amis

secrets peter parker spider-man
(image © Marvel Comics)

La Nuit où Gwen Stacy est morte est entrée dans le mythe de Spider-Man. Tout le monde sait que le Bouffon Vert provoque la mort de Gwen Stacy, avant de mourir lors d’un combat contre Spider-Man. Par contre, les lecteurs ne connaissent pas forcément le contexte. En effet, Harry Osborn, drogué, est dans un état délirant. La situation pousse son père, Norman Osborn, à bout, et il se rappelle de son identité et de celle de Spider-Man. Dans Amazing Spider-Man n°122, juste après la mort de Gwen Stacy, Peter Parker est bien décidé à la venger en tuant Norman Osborn. Le Bouffon Vert parvient à s’enfuir. Pour le retrouver, Peter se rend au domicile des Osborn. Il n’y trouve que Harry Osborn, toujours en pleine crise. Il a alors le choix entre rester au chevet de son ami ou poursuivre sa vengeance. Sans hésiter, il abandonne Harry, qui le supplie de pourtant de l’aider. Ce choix va le poursuivre. Harry va assister à la mort de son père et prendre sa suite en tant que Bouffon Vert.

 

 

Peter Parker, un mari violent

secrets peter parker spider-man
(image © Marvel Comics)

Hank Pym se traine la réputation d’un mari abusif. En effet, dans un moment de colère, un Ant-Man instable donne une gifle brutale à son épouse Janet. Un coup qui laisse un bleu à la Guêpe, et qui constitue l’un des derniers clous dans le cercueil de Hank Pym, à la dérive depuis plusieurs numéros et bientôt viré des Avengers. L’acte est bien entendu inexcusable. Ce qui rend d’autant plus surprenant le fait que Peter Parker soit épargné par l’opprobre. En effet, lors de la Saga du clone, un double de Spider-Man débarque à New York et prend l’identité de Ben Reilly, alias Scarlet Spider. Dans Spectacular Spider-Man n°226, les 2 hommes « découvrent » que Ben Reilly est l’original et Parker le clone. Peter Parker ne digère pas la nouvelle, et attaque Ben Reilly dans une frénésie meurtrière. Lorsque Mary Jane tente d’intervenir, Peter Parker lui assène un coup de poing qui envoie son épouse voler à travers la pièce. On notera qu’à ce moment, MJ est enceinte jusqu’aux yeux…

 

À LIRE AUSSI : 10 SYMBIOTES plus MORTELS que VENOM !

Venom carnage symbiotes
(image © Marvel Comics)

 

La suite ? Tout de suite !




A propos JB 149 Articles
Lecteur de comics depuis 30 ans, pinailleur Marvel, râleur DC et nostalgique des séries Valiant des années 90.