Spider-Man : ses 20 combats les plus mémorables !

Le plus cinglant : Spider-Man contre Titania

(image © Marvel Comics)

À LIRE AUSSI : VERY BAD GIRLS : les 20 SUPER-VILAINES les plus DANGEREUSES de l’univers Marvel !
Victime de harcèlement, Mary McPherran est expédiée accidentellement sur Battleworld. Fatalis fait d’elle une supervilaine à son service durant les Guerres Secrètes. Il lui confère une surpuissance qui permet à Titania de se mesurer à Miss Hulk avec d’autres supervilains. Les héros viennent secourir leur alliée, et, dans l’épisode 8 de Secret Wars, Titania se retrouve face à Spider-Man. Elle croit pouvoir utiliser sa nouvelle force pour écraser son adversaire mais celui-ci, agile et expérimenté, parvient à éviter tout ce qu’elle lui lance. Sa rapidité permet à Parker de la contrer. Par son expérience, il n’a aucune patience avec les brutes, et n’hésite pas à l’humilier avant de la jeter à bas du repaire des vilains. Titania restera longtemps terrorisée par Spider-Man après ce combat.

 

 

Le plus familial : Spider-Man contre les Kraven

(image © Marvel Comics)

Sergei Kravinoff, Kraven le Chasseur, s’est suicidé lorsqu’il a estimé avoir vaincu Spider-Man. Des années plus tard. Sasha, sa veuve, a un plan pour ramener son mari à la vie. Sasha, sa fille, son fils Alyosha et le Caméléon envoient tous les ennemis du Tisseur après Spider-Man, et enlèvent les alliés de Parker. En assassinant Mattie Franklin, ancienne Spider Woman, et Kaine, clone raté de Parker, ils parviennent à ramener à la vie Kraven et Vladimir Kravinoff, fils de Kraven tué par Kaine. Pour secourir ses amis, Peter affronte seul la famille Kravinoff. Dans Amazing Spider-Man 637, le Caméléon est sa 1re victime. Prédateur méthodique, Spidey neutralise ensuite le monstre sauvage qu’est devenu Vladimir après sa résurrection, puis enserre Aly dans sa toile. Pour venger Kaine, il arrache l’épiderme du visage de Sasha et finit par combattre Kraven. Il s’avère que ce dernier n’aspire qu’à être tué par l’être au sommet de la chaîne alimentaire, Parker lui-même.

 

 

Le plus fratricide : Spider-Man contre Harry Osborn

(image © Marvel Comics)

A la mort de Norman Osborn, son fils Harry découvre son cadavre et, afin de protéger sa mémoire, lui met des vêtements civils. Peu après, il découvre également que son ami Peter est Spider-Man, qu’il tient pour responsable de la mort de son père. Encore sous l’influence des drogues, Harry sombre dans la psychose et devient le Bouffon Vert. Il suit une thérapie et en ressort guéri. Harry fonde même une famille. Cependant, il est hanté par le souvenir de son père qui le pousse à embrasser son héritage. Harry redevient le Bouffon Vert et affronte à nouveau Peter avant d’être envoyé à l’asile. Il en est libéré mais est plus instable que jamais. Il met en place une fondation dédiée à Norman, mais il plastique l’immeuble dans lequel il affronte Spider-Man. A l’issue d’un match nul entre les 2 hommes, Harry paralyse Peter et déclenche le minuteur de la bombe. Cependant, en réalisant que Mary Jane et son propre fils sont dans l’immeuble, Harry va les sauver, puis revient secourir Peter. Il succombe cependant au produit qui lui a conféré sa force peu après avoir fait la paix avec son meilleur ami. Tous ces évènements se déroulent dans Spectacular Spider-Man 200.

La suite ? Tout de suite !




A propos JB 63 Articles
Lecteur de comics depuis 30 ans, pinailleur Marvel, râleur DC et nostalgique des séries Valiant des années 90.