Lex Luthor : ses 20 secrets les plus noirs et les plus inavouables !

Lex Luthor préfère les très jeunes femmes

World of Metropolis 2 (image © DC Comics)

À LIRE AUSSI : Marvel contre DC : le guide complet des 20 crossovers Marvel-DC Comics !
Nouveau monde, nouveau passé pour Lex Luthor ! Alexander Luthor est maintenant un homme qui a grandi dans les quartiers pauvres de Metropolis. Ami d’enfance de Perry White, il a construit une multinationale dont le siège est implanté dans sa ville de naissance, dont il est le mécène. Perry White est l’un des rares journalistes à le percevoir comme corrompu. Une jeune Lois Lane (15 ans) décide alors de s’infiltrer chez Luthor pour lui prendre des documents compromettant. Elle se fait prendre et, outre des coups de badine, elle subit une fouille corporelle filmée. Luthor se plaît à lui dire qu’il regardera encore et encore la vidéo, et lui envoie une copie lorsque Lois devient une journaliste renommée.

 

 

La vie de Lex Luthor s’inspire de celle Donald Trump

Lex Luthor: The Unauthorized bibliography (image © DC Comics)

Le journaliste Peter Sands tente de découvrir les origines du succès de Lex Luthor afin de rédiger une biographie du personnage. Il découvre un Lex monstrueux dès son plus jeune âge : il a tué ses parents afin de toucher l’argent de l’assurance, a prospéré grâce au trafic de drogue et n’a pas hésité à utiliser sa position pour des faveurs sexuelles. Bien que la couverture de ce GN s’inspire d’une biographie de Donald Trump, « The Art of the Deal », toute ressemblance avec l’intéressé serait bien entendu fortuite… L’un est un homme d’affaire mégalomane ayant accédé aux plus hautes fonctions, l’autre est un personnage de comics.

 

 

Lex Luthor a cloné son propre corps puis l’a utilisé pour y greffer son cerveau

Action Comics 678 (image © DC Comics)

À LIRE AUSSI : Quand Stan Lee crée les plus célèbres superhéros DC Comics !
L’une des armes de prédilection de ce nouveau Lex Luthor est son anneau de kryptonite qui le protège de toute attaque directe de Superman. Cependant, il s’avère que porter une pierre radioactive à sa main en permanence est une mauvaise idée. Lex Luthor développe un cancer qui grossit rapidement. L’amputation de sa main ne suffit pas. En dernier recours, Luthor clone son propre corps et ordonne une transplantation de son cerveau dans ce nouveau Luthor II, plus jeune, barbu et chevelu, qu’il fait passer pour son propre fils.

 

La suite ? Tout de suite !




A propos JB 174 Articles
Lecteur de comics depuis 30 ans, pinailleur Marvel, râleur DC et nostalgique des séries Valiant des années 90.