Les 10 meilleures aventures des Quatre Fantastiques à découvrir ou à redécouvrir avant leur retour

(image © Marvel)

Nés de l’imagination de Stan Lee et de Jack Kirby, les Quatre Fantastiques symbolisent la naissance des comics Marvel au début des années 60. Depuis Fantastic Four n°1, la Première Famille des comics a vécu un nombre incalculable d’aventures extraordinaires aux quatre coins de l’Univers Marvel. Top Comics vous livre les 10 meilleures aventures des Quatre Fantastiques !
■ par Stéphane Le Troëdec

 

Au cinéma, les Quatre Fantastiques font pâle figure face aux succès incroyables des Avengers. Après 4 films plus ou moins réussis, Marvel a enfin récupéré la licence de ses héros et prépare leur grand retour sur grand écran. Côté comics, les Quatre Fantastiques ont disparu des rayonnages français depuis plusieurs mois. Mais outre-Atlantique ils sont réapparus dans une nouvelle série signée Dan Slott et Sara Pichelli. Avant de pouvoir les relire en France, c’est l’occasion de faire le point sur les aventures essentielles des Quatre Fantastiques !

 

Fantastic Four n°1 à 10

(image © Marvel)

À LIRE AUSSI : Young Romance : du Jack Kirby sans baston ni spandex [critique]
Commençons par les débuts des Quatre Fantastiques, tout simplement. Et pas seulement parce que vous y lirez leurs origines (comment ont-ils acquis leurs pouvoirs ?). Car ces 10 premiers épisodes de Stan Lee et Jack Kirby contiennent l’ADN des Quatre Fantastiques et de leur univers durant des décennies ! On y découvre pour la 1ère fois l’Homme-Taupe, les Skrulls, le Baxter Building, le Fantasticar, Namor, Fatalis, ou bien Alicia Master ! Bref, des concepts et des personnages que les successeurs du duo Lee/Kirby réutiliseront et développeront dans les décennies suivantes. Mais tout était là, dans ces 10 épisodes. Foncez !
À lire en VF dans : l’intégrale Fantastic Four 1961-1962 (Panini)

 

 

1 2 3 4

(image © Marvel)

Dans 1 2 3 4, rien ne va plus pour les Quatre Fantastiques. Ben Grimm déprime ; il y a de l’eau dans le gaz entre Susan et Reed, qui ne quitte plus son laboratoire et Johnny a perdu tout sens de l’humour. Bref, les Quatre Fantastiques dépriment ! Le scénariste Grant Morrison confronte ses personnages à un traitement violent et sans concession. Loin des aventures virevoltantes habituelles, 1 2 3 4 dresse le portrait authentique de personnages désespérés. Le tout relevé par les dessins sombres de Jae Lee.
À lire en VF dans : Fantastic Four édition 20 ans 1234 (Panini)

 

 

Cet homme… Ce monstre (Fantastique Four n°51)

(image © Marvel)

Avec les Quatre Fantastiques, Stan Lee et Jack Kirby ont révolutionné la manière d’écrire des comics de super-héros. Dès le début des années 60, ils proposent une approche plus moderne en insistant sur les relations entre les personnages et leur humanité. Une humanité qu’ils mettent en avant à travers des défauts ou des handicaps. Parmi ses personnages qui pourraient regretter d’avoir des pouvoirs, il y a Ben Grimm, transformé en un monstre de briques orange. Dans « Cet homme… Ce monstre », un savant fou vole les pouvoirs de la Chose et prend sa place dans les Quatre Fantastiques. L’histoire culmine par un sacrifice dramatique, révélant toute l’humanité du personnage de la Chose. Un récit triste et déchirant, probablement un des plus beaux écrits sur Ben Grimm.
À lire en VF dans : l’intégrale Fantastic Four 1966 (Panini) ou Le Meilleur des Super-Héros Marvel n°66 (Hachette)

 

 

Trois (Fantastic Four n°583 à 588)

(image © Marvel)

Le travail de Jonathan Hickman sur les Quatre Fantastiques a de quoi ravir les amateurs d’aventures longues, ultra-référencées et complexes. Le scénariste va transformer l’équipe et développer le concept des Quatre Fantastiques. Parmi les épisodes « accessibles » de son travail, on peut citer Trois qui, astucieusement, sépare les membres de l’équipe pour les faire affronter leurs pires ennemis ! Ainsi on assiste au retour de Galactus, Susan vient en aide aux Atlantes de Namor, et Johnny et Ben repoussent une invasion de la Zone Négative. Trois marque surtout l’arrivée de Spider-Man et le début de la Fondation du Futur. Dans cette aventure, Jonathan Hickman parvient à capturer l’essence de la relation entre la Torche et la Chose dans un final absolument poignant. Le tout accompagné des superbes dessins de Steve Epting.
À lire en VF dans : Fantastic Four – Trois dans la collection Deluxe (Panini, épuisé)




A propos Stéphane Le Troëdec 270 Articles
Stéphane Le Troëdec est spécialiste des comics, traducteur et conférencier. En 2015, il s'occupe de la rubrique BD du Salon Littéraire. Puis en 2017, il rejoint l'équipe de Boojum, l'animal littéraire, dont il devient le responsable de la rubrique pop culture. Ses autres hobbys sont le cinéma fantastique et les jeux. Enfin, et c'est le plus important : son chiffre porte-bonheur est le cinq, sa couleur préférée le bleu, et il n’aime pas les chats.