Le classement des 20 comics les plus vendus depuis 2015

meilleures ventes comics depuis 2015
(image © DC Comics, Marvel Comics)

Quels ont été les comics les plus vendus aux États-Unis depuis janvier 2015 ? Si certains sont faciles à trouver, d’autres vont carrément vous surprendre. Car oui, parmi les 5 comics les plus vendus aux USA depuis 2015, 2 d’entre eux ne sont ni des comics Marvel, ni des comics DC, ni même du Image !
■ par Doop

 

 

Méthodologie et quelques explications

Connaître le nombre réel de ventes de comics est quasiment impossible. Les éditeurs américains ne communiquent que très peu sur leurs chiffres de vente actuels. Mais en plus ils se basent sur la vente du mensuel Batman, lui attribuent un indice 100 et établissent un classement à partir de celui-ci. Depuis quelques années la présence de Diamond Distribution, un des seuls organismes à livrer des comics aux États-Unis, permet de pouvoir avoir des données fiables. Le classement que vous allez voir se base donc sur des estimations réalisées par le site Comichron, qui établit un classement mensuel des ventes. À partir du nombre d’exemplaires vendus d’un titre, Comichron permet, de pouvoir donner un nombre assez proche des exemplaires vendus pour l’ensemble des titres du mois. Pour établir ce classement, j’ai donc épluché mois après mois les chiffres de vente des meilleurs comics. J’ai ainsi pur réaliser mon classement.
Saviez-vous qu’aux États-Unis les comics sont précommandés (et payés) par les comics-shops 3 mois à l’avance ? Souvent, les comics ne sont pas retournables, donc on ne peut pas réellement savoir combien exactement ont été « lus » par les amateurs de comics. On se doute bien néanmoins que les magasins ont intérêt à précommander au plus près des attentes de leurs clients. Le nombre donné correspond donc aux comics livrés par Diamond aux magasins qui les ont achetés. Attention, ces chiffres sont des précommandes et donnent une estimation au plus près des ventes d’un comics durant un mois donné d’un titre ! Ces données ne tiennent pas compte des éventuelles rééditions ainsi que des ventes en dehors des États-Unis.
J’ai décidé de commencer ce classement à partir de janvier 2015 pour des raisons qui vous seront expliquées lors de la découverte du n°1, je n’ai pas envie de vous spoiler tout de suite ! Dernière information : le comics le plus vendu de l’histoire moderne est le X-Men n°1 de Chris Claremont et Jim Lee en 1991 avec plus de 8 000 000 de copies ! Vous verrez que l’on est très très loin de ce résultat, preuve du déclin des ventes de singles depuis 30 ans…

 

 

20. Invincible Iron Man n°1

(image © Marvel Comics)

Juste après le phénomène Secret Wars, Marvel décide de placer Brian M. Bendis, l’un des scénaristes qui vend le plus à l’époqu, sur le personnage le plus populaire de la firme depuis son apparition dans le Marvel Cinematic Universe. Nouveau costume, nouvelle direction, nouveaux personnages secondaires; pas étonnant que le titre ait fonctionné. Le titre ne va pourtant durer qu’une quinzaine de numéros. Les 2 artistes ont depuis quitté Marvel pour DC Comics. (octobre 2015, Marvel Comics, 279 514 copies)

À LIRE AUSSI : Iron Man : ses 12 armures les plus étonnantes !

armure iron man
(image © Marvel Comics)

 

 

19. Batman n°1

(image © DC Comics)

Qu’on se le dise, Batman reste toujours un titre qui se trouve au plus haut des ventes. Pas étonnant qu’il soit devenu l’indice de référence en ce qui concerne la vente des comics. En 2016, DC Comics sort d’une période un peu trouble, avec l’échec à long terme du New 52 et la volonté réelle des lecteurs de retrouver les versions classiques de leurs héros préférés. De plus, il faut pallier au départ de Scott Snyder et de Greg Capullo qui avaient remis Batman tout en haut des ventes de comics. Pari audacieux, DC préfère donner la main au scénariste Tom King qui, s’il n’est pas inconnu, n’est pas non plus à cette époque réellement bankable. Ce dernier va d’ailleurs rapidement s’imposer comme un auteur important de DC Comics. Aux dessins, le toujours très populaire David Finch, rapidement remplacé par Mikel Janin. Il faut croire que l’idée était bonne puisque non seulement ce titre s’est très bien vendu mais qu’en plus les auteurs se sont lancés dans un run remarqué de plus de 80 épisodes qui devrait trouver sa conclusion prochainement. (juin 2016, DC Comics, 280 360 copies)

 

 

18. Amazing Spider-Man n°1

(image © Marvel Comics)

Si Batman est une valeur sûre pour DC Comics, c’est aussi le cas de Spider-Man chez Marvel. Après un très long run de Dan Slott, Marvel confie le destin de son tisseur de toile à Nick Spencer, un auteur qui a connu un succès d’estime avec Superior Foes of Spider-Man et quelques titres associés aux Avengers. Aux dessins, c’est le toujours très régulier Ryan Ottley qui s’est fait connaître avec la série Invincible chez Image. Après une introduction dans le Free Comic Book Day, le pari s’avère gagnant pour Marvel, tout du moins lors du 1er numéro, les ventes chutant et reprenant des valeurs raisonnables au bout de quelques mois seulement. Actuellement le titre tourne autour de 65 000 copies par mois. (juillet 2018, Marvel Comics, 289 102 copies)

 

À LIRE AUSSI : Les comics : un loisir de riches et d’experts ?

La suite ? Tout de suite !




A propos Doop 252 Articles
Doop lit des comics depuis une quarantaine d'années. Modérateur sur Buzzcomics depuis plus de 15 ans, il a écrit pour ce forum (avec la participation de Poulet, sa minette tigrée et capricieuse) un bon millier de critiques et une centaine d'articles très très longs qui peuvent aller de « Promethea » à « Heroes Reborn ». Il a développé une affection particulière pour les auteurs Vertigo des années 90, notamment Peter Milligan et Neil Gaiman.