Connaissez-vous Impact Comics, le label éphémère de DC des aventures des superhéros Archie Comics ?

The Comet Tom Lyle
(image : © DC Comics)

The Comet

Nombre d’épisodes : 18 numéros et un Annual
Auteurs : Tom Lyle (Auteur et artiste), Mark Waid (Auteur), Kevin West, Cooper Smith (Artistes
Pitch : L’un des héros les plus puissants de ce monde, Comet se met immédiatement au service des forces de l’ordre. Les débuts du jeune homme sont tragiques. Rendant visite à ses parents dans leur laboratoire en Alaska, Rob Connor trouve le bâtiment vide. Pire encore, il est pris dans une explosion qui l’assomme. Au réveil, il se découvre d’immenses pouvoirs. Rob Connor cherche alors conseil auprès de son amie journaliste, Victoria Johnson, qui le guide dans sa carrière de Comet.
Avis : Compliqué d’évaluer The Comet. Tom Lyle, auteur et artiste, quitte le titre à mi-parcours. Mark Waid change alors radicalement l’orientation de The Comet. Sous Tom Lyle, on suit un héros débutant et qui cherche ses repères, dont la relation avec Victoria Johnson annonce les débuts de Kyle Rayner. La version de Mark Waid est plus sombre, et se rapproche davantage du héros violent de MLJ Publications Incorporated qui était un justicier n’hésitant pas à tuer. Mark Waid prépare un twist sur l’origine des pouvoirs du héros très surprenant mais assez brutal. Tom Lyle a d’ailleurs peu apprécié de voir ainsi traité ses personnages ! Autre défaut du titre pour les lecteurs de l’époque : le principe ressemble beaucoup au Starman illustré par le même Tom Lyle. L’artiste avait d’ailleurs proposé de prendre en charge un autre titre Impact Comics afin d’éviter cette répétition. Pourtant, en tant que lecteur, j’ai bien apprécié le retournement de situation des derniers numéros du titre.

 

 

(image : © DC Comics)

 

The Legend of the Shield

Nombre d’épisodes : 16 numéros et un annual
Auteurs : Grant Miehm (auteur et artiste)
Pitch : Le Général Higgins est prêt à tout pour faire de son fils Joe le nouveau Shield, le superhéros patriotique. Y compris à le soumettre à une cour-martiale afin qu’il soit dégradé à un rang qui le rendrait éligible ! Lorsqu’un ami de Joe Higgins découvre la vérité, le Général l’exécute pour le faire taire. Joe Higgins prend alors la fuite avec l’armure du Shield, combattant l’injustice tout en fuyant les forces de son père.
Avis : The Legend of the Shield fait écho à la longue tradition des héros fugitifs parcourant le monde, cliché de plusieurs séries TV comme L’Incroyable Hulk, Le Fugitif ou Kung Fu. L’originalité est de faire du héros un symbole patriotique. Notez d’ailleurs que le personnage du Shield a été créé plusieurs mois avant Captain America ! Si les aventures du héros pour faire tomber son père se suivent ainsi sans déplaisir, le gros point noir de The Legend of the Shield est le graphisme très statique de Grant Miehm. (suite de l’article page suivante)

 

À LIRE AUSSI : De Terre-2 à Flashpoint : 15 UNIVERS PARALLÈLES que tout fan de DC se DOIT de connaitre !

 

La suite ? Tout de suite !




A propos JB 149 Articles
Lecteur de comics depuis 30 ans, pinailleur Marvel, râleur DC et nostalgique des séries Valiant des années 90.