Avant Harley Quinn : 12 personnages qui ont préparé le terrain pour la petite amie du Joker !

(image © DC Comics)

Harley Quinn apparaît pour la 1re fois en 1992 dans la série animée de Batman. Ce n’est cependant que 7 ans plus tard qu’elle rejoint l’univers des comics durant Batman : No Man’s Land. Inspirée du personnage de la commedia dell’arte Arlequin, clown, psychiatre, complice et petite amie du Joker dont elle est le pendant féminin, Harley Quinn a de multiples visages. Cependant, d’autres ont préparé la voie. Voici 12 personnages qui annoncent l’arrivée de Harley Quinn dans les comics en 1999.
■ par JB

 

Molly Mayne

Harlequin Molly Mayne Infinity Inc.
(image © DC Comics)

La 1re Harlequin (orthographe anglaise) est Molly Mayne. Assistante d’Alan Scott dans les années 40, elle est amoureuse de Green Lantern sans connaître son identité. Lorsqu’un promoteur propose de produire un combat simulé de Green Lantern contre une supervilaine fictive, Harlequin, elle y voit sa chance. Molly Mayne enfile donc un costume bariolé inspiré du Arlequin théâtral ainsi qu’une mandoline. Elle trouve également des lunettes qui seront sa plus grande arme. Technologie issue des Manhunters, ces lunettes peuvent générer des illusions très convaincantes. Harlequin se lance dans une vague de crimes pour attirer l’attention de Green Lantern. Elle se retourne pourtant régulièrement contre ses hommes de mains lorsqu’ils menacent le héros. Des décennies plus tard, elle protège à l’insu de tous les enfants d’Alan Scott contre leur mère schizophrène, Thorn. Lors d’une dernière confrontation avec cette dernière, Green Lantern découvre l’identité de Harlequin et l’épouse enfin. Désormais une femme âgée, Molly Mayne abandonne son costume. Cependant, Alan Scott retrouve sa jeunesse. Désespérée, elle vend son âme à Neron afin de retrouver sa jeunesse. Alan Scott va jusqu’en Enfer pour la sauver.

 

Marcie Cooper

Harlequin Marcy Cooper Infinity inc.
(image © DC Comics)

Si la nature a horreur du vide, c’est encore plus vrai pour les comics. Lorsque Molly Mayne abandonne les lunettes qui lui donnait ses pouvoirs, une autre est là pour les récupérer et devenir la nouvelle Harlequin, Marcie Cooper. Petite-fille d’un héros de l’âge d’or, elle est recrutée par les Manhunters, une organisation secrète qui manipule la destinée humaine depuis des siècles. En faisant appel à sa cupidité, ils convainquent Marcie Cooper de dérober les lunettes et de devenir leur agente auprès des héros d’Infinity Inc. Elle entame notamment une relation amoureuse avec Obsidian, le fils d’Alan Scott. Elle tente de lui faire rejoindre les Manhunters par chantage, avant de tenter de tuer Molly Mayne et son propre grand-père. Après la chute des Manhunter, Marcie cooper reste obsédée par la destruction d’Infinity Inc. Elle prend l’apparence de Jade afin de pousser Solomon Grundy à tuer le héros Skyman. Le colosse finit par réaliser qu’il a été manipulé. Il blesse alors grièvement Harlequin, qui a disparu depuis.

 

La Harlequin anonyme

Harlequin Green lantern Quarterly
(image © DC Comics)

Une troisième Harlequin liée à Alan Scott voit le jour en 1993. Son existence est cependant très courte et l’on connaît peu de choses sur son compte. Alors qu’Alan Scott a retrouvé sa jeunesse, cette nouvelle Harlequin semble obsédée à l’idée de devenir sa compagne. Comme les précédentes Harlequin, elle dispose de lunettes capable de créer des illusions réalistes. Alan Scott la repousse sans succès. En effet, Harlequin s’attaque à son épouse, Molly Mayne-Scott.  Alan Scott retourne alors ses illusions contre elle en changeant ses fantasmes en cauchemar. Il lui montre un monde où il a soumis cette Harlequin à sa volonté et a fait d’elle son esclave. Traumatisée par cette vision, Harlequin s’enfuit. Elle n’est pratiquement pas réapparue depuis.

 

À LIRE AUSSI : Harley Quinn : les 15 plus belles conquêtes de la fiancée du Joker !

(image © DC Comics)

 

Page suivante : Une psychiatre et deux folles !




A propos JB 121 Articles
Lecteur de comics depuis 30 ans, pinailleur Marvel, râleur DC et nostalgique des séries Valiant des années 90.