10 superhéros Marvel Comics qui ont sombré dans l’oubli… et que même les plus grands fans ont oubliés !

Mechamage

Mechamage 4 Fantastiques Armure magie
(image © Marvel Comics)

Fantastic Four 1999 Annual s’ouvre sur l’attaque d’une puissance démoniaque sur une alliée des 4 Fantastiques, Alyssa Moy, qui tombe dans un profond coma. Reed Richards cherche une aide mystique, mais la Sorcière Rouge et le Docteur Strange sont indisponibles. Il tente alors de contacter Margali Szardoz, mère adoptive de Diablo des X-Men et puissante sorcière. Lorsque les Fantastiques se rendent à la prison dans laquelle elle est détenue, des hommes dotés d’armes mystiques font irruption. Leurs tirs séparent l’âme des Fantastiques de leurs corps. C’est alors qu’apparaît Mechamage. Héroïne alliant sorcellerie et technologie, elle sauve les héros qui l’acceptent à leurs côtés. Ensemble, ils repoussent la menace de Selene, la Reine Noire du Club des Damnés, et de Blackheart, fils de Mephisto ! Cependant, Mechamage n’apparaît ensuite que pour aider les autres mystiques lors de Maximum Security. Le mystère reste entier sur ses origines. Cependant, l’alliance d’une armure de haute technologie et de sortilèges ainsi que l’insistance de Mechamage à ce que l’on ne voit pas son visage évoque l’ennemi juré des 4 Fantastiques, le Dr Fatalis.

 

 

Blue Shield

Blue Shield Dazzler
(image © Marvel Comics)

Enfant, Joe Cartelli et son père sont témoin d’une tentative de meurtre entre gangsters rivaux. Lorsque son père tente d’aider le mafieux sur le point d’être assassiné, il est abattu. Le criminel survit et prend le gamin sous son aile. Celui-ci accepte de rejoindre son organisation, décidé à détruire la mafia de l’intérieur. Il met la main sur une ceinture capable de projeter un champ de force et adopte l’identité de Blue Shield. Il passe à l’action au moment même où la chanteuse Dazzler confronte l’organisation. Blue Shield va ensuite tenter sans succès d’intégrer les Avengers. Il trouve une carrière plus durable auprès du Projet Pegasus, centre de recherche spécialisés dans les méta-humains. Lorsque l’HYDRA prend le contrôle des États-Unis lors de Secret Empire, il rejoint la résistance mais trouve la mort au combat.

 

The Call

The Call SHIELD Chuck Austen
(image © Marvel Comics)

A chaque crise, nous nous rappelons des héros du quotidien. Après les attentats du 11 septembre, les auteurs de comics ont rendu plusieurs hommages aux pompiers et policiers. Puis vient Chuck Austen, auteur d’un run de sinistre mémoire sur les X-Men. Il participe à un groupe de séries: The Call of Duty: The Brotherhood, et The Call of Duty: The Wagon. Bruce Jones, quant à lui, écrit The Call of Duty: The Precinct. Chaque titre de ce projet suit les héros du quotidien : des pompiers, des policiers, des ambulanciers. Ils sont confrontés à une série de désastre. Des incendies, une drogue qui transmet à ses utilisateurs une maladie hautement contagieuse… A l’issue de ces séries, les personnages sont dans un sale état. Le pompier est grièvement brûlé, l’ambulancière est contaminée, le policier montre des symptômes inquiétants. Ce n’est pourtant pas la conclusion. Une nouvelle série intitulée The Call rassemble ces personnages. L’ambulancière peut empoisonner ceux qui l’entoure. Le pompier est capable de mettre le feu, et le policier devient une sorte de Robocop. Ah, et une agente du SHIELD se voit pousser des couteaux à la place de ses doigts tranchés. Alors que tous se rapprochent du véritable responsable qui menace de détruire la Statue de la liberté, celui-ci décide d’assassiner tous les policiers, pompiers et ambulanciers de la ville. Subtil, on vous dit. ■

 

À LIRE AUSSI : 20 héros DC Comics que même les plus grands fans ont oubliés !

heros DC Comics oublié
(image © DC Comics)




A propos JB 149 Articles
Lecteur de comics depuis 30 ans, pinailleur Marvel, râleur DC et nostalgique des séries Valiant des années 90.