Watchmen : 12 références cachées que même les fans n’ont (peut-être) pas remarquées !

Enola Gay and the Little Boys

watchmen references
(image © DC Comics)

Dans Watchmen, la tension liée à la Guerre Froide atteint son apogée au milieu des années 80. Parmi les nombreuses références à la psychose de cette période, il y a celle faite à Enola Gay. En effet, c’est le nom de l’avion bombardier B-29 américain qui a largué une bombe atomique sur Hiroshima à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Dans l’épisode n°2, Rorschach marche dans une rue des quartiers chauds : cinémas porno, prostituées, sex shop et peep show. Sur une des façades, on peut lire le nom d’ « Enola Gay and the littel boys », référence appuyée au bombardier et aux bombes qu’il transportait.

 

Snoopy

watchmen references
(image © DC Comics)

La peur de la Guerre atomique est au cœur de Watchmen. Dans l’épisode n°5, les 2 inspecteurs de police se rendent sur le lieu d’un massacre : un père de famille a assassiné ses 2 enfants avant de se trancher la gorge. Les raisons de son geste ? La psychose entretenue par les médias. Une case fait un gros plan sur le pied d’un des cadavres. Dave Gibbons s’amuse à glisser une référence à Snoopy, à laquelle on ne fait pas immédiatement attention, car le chien est représenté à l’envers.

 

À LIRE AUSSI : Alan Moore ! Je ne vous remercie pas !

Watchmen Alan Moore commentée
(image © DC Comics)

 

 « Or All die »

watchmen references
(image © DC Comics)

Dans Watchmen, Alan Moore et Dave Gibbons utilisent régulièrement une méthode qui consiste à cacher les lettres de diverses inscriptions pour composer un 2nd message. Exemple dans l’épisode n°12. Sur une splashpage représentant l’immense extraterrestre qui a anéanti New York, on devine la façade du Institute for Extraspatial Studies. Faire atterrir une créature sur l’institut des recherches extraspatiales est déjà ironique en soi. Mais Dave Gibbons s’amuse à mettre en avant certaines lettres grâce à la colorisation et un morceau de détritus jaune. On peut aussi lire : « Or All Die », message cynique dans ce contexte précis.

 

À LIRE AUSSI : Le classement des 15 superhéros les plus importants de la décennie au ciné et à la TV !

(image © Marvel Studios, Sony, 20th Century Fox, HBO, Warner Bros Pictures)

 

La suite ? Tout de suite !




A propos Stéphane Le Troëdec 625 Articles
Stéphane Le Troëdec est spécialiste des comics, traducteur et conférencier. En 2015, il s'occupe de la rubrique BD du Salon Littéraire. Ses autres hobbys sont le cinéma fantastique et les jeux. Enfin, et c'est le plus important : son chiffre porte-bonheur est le cinq, sa couleur préférée le bleu, et il n’aime pas les chats.