Superman/Shazam : un récit complet et idéal pour découvrir l’univers de Shazam ! [avis]

(image © DC Comics)

Superman/Shazam permet de faire le tour de 2 superhéros à la fois très différents mais aussi très proches. Un récit complet idéal si vous ne connaissez pas Shazam.
■ par Christophe Colin

 

Superman/Shazam raconte en 6 parties contant la 1re rencontre entre Superman et Shazam. Historiquement, les 2 personnages sont très proches car ils ont été créés à quelques années d’écart, le 1er en 1938 par Jerry Siegel et Joe Shuster pour DC Comics, et le 2nd en 1939 par C.C. Beck et Bill Parker pour Fawcett Comics. Un procès a même opposé DC à Fawcett pour plagiat. Finalement, après avoir été racheté par DC, le Captain Marvel initial a intégré l’univers imaginaire de la firme et a même rencontré Superman à plusieurs reprises.

 

(image © DC Comics)

 

L’homme d’acier et le mortel le plus fort du monde !

Superman se rend à Fawcett City car il est à la poursuite d’un gang dérobant des artefacts mystiques dans des musées. Le gang a été engagé par le Docteur Sivana, l’ennemi de Shazam pour invoquer le démon Sabbac et l’incarner dans l’humain Timothy Barnes. L’arrivée de ce démon est suivie de celle de Bruce Gordon/Eclipso. Les 2 superhéros vont devoir s’unir pour se débarrasser de ces 2 menaces mystiques. Après avoir rencontré Lex Luthor, Sivana a engagé le mercenaire Spec pour découvrir l’identité de Shazam. Cette information obtenue, Sivana envoie un commando pour tuer le jeune Billy Batson, l’alter ego de Captain Marvel. La mission échoue, le meilleur ami de Billy est assassiné et Shazam part se venger de Sivana mais décide de ne pas le trucider. Superman découvre alors l’identité de Captain Marvel et va voir le vieux sorcier Shazam qui avait donné ses pouvoirs au jeune garçon. Clark Kent rencontre alors Billy Batson et lui expose son secret, le fait qu’il soit aussi Superman…

 

(image © DC Comics)

 

Un point d’entrée idéal pour découvrir Shazam et Superman

Ecrite par Judd Winick et mise en images par Joshua Middleton, Superman/Shazam raconte la rencontre entre Superman et Shazam, 2 héros que tout oppose. C’est le point d’entrée idéal pour le lecteur désirant connaitre leurs univers respectifs. En effet, dans Superman/Shazam on trouve les éléments importants des 2 personnages : le Daily Planet, Lex Luthor et Lois Lane pour Superman et le vieux sorcier Shazam, le Rocher d’éternité et Sivana pour Captain Marvel. Superman/Shazam est une aventure auto-contenue idéale pour s’initier aux aventures de Shazam, avant ou après avoir vu le film du même nom.

 

(image © DC Comics)

 

Des supervilains bien écrits

Dans Superman/Shazam, l’autre élément bien amené est la caractérisation des supervilains. Exemple de bonne idée : la réinvention du personnage de Sabbac, l’hôte humain des 6 démons Satan, Aim, Bélial, Belzébuth, Asmodée et Créateis. On peut même voir Sabbac comme un reflet maléfique de Shazam. Créé par Otto Binder et Al Carreno en 1943 dans Captain Marvel Jr 04, Sabbac est l’un des ennemis du jeune allié de Shazam et pas de Billy Batson. Si d’habitude Sabbac est peu intéressant, il est décrit ici comme une menace tangible et effrayante. Cette nouvelle mise à jour était donc nécessaire pour Sabbac. Judd Winick l’utilisera même plus tard dans la série Outsiders qu’il écrivait au début des années 2000 pour l’opposer une nouvelle fois à Captain Marvel Jr/Freddy Freeman. L’addition d’Eclipso/Bruce Gordon est surprenante bien que ce vilain soit souvent présent dans des combats opposant Shazam à Superman. Il sert même souvent de déclencheur magique pour que ces 2 héros se tapent dessus. Les personnages sont bien écrits. Ainsi Sivana est vieux, méchant et malsain. La joute verbale entre Thaddeus Sivana et Lex Luthor montre les différences entre ces 2 hommes d’affaires mais aussi leurs grands pouvoirs maléfiques destructeurs.

 

(image © DC Comics)

 

Ce qui les opposent et les rapprochent

Superman et Shazam sont des superhéros très différents. Leurs pouvoirs liés à la science et à la magie, leurs ennemis, leurs villes respectives. Bizarrement, c’est aussi ce qui les rapproche car ces superhéros encapés affrontent tout 2 des scientifiques fous et des monstres démoniaques. Il n’est pas étonnant de voir une relation se tisser entre eux, Superman, plus âgé, devenant même le mentor de Shazam. Joshua Middleton ne les a pas représentés de la même façon : Superman est grand et majestueux et Shazam semble plus petit et débonnaire mais il n’en reste pas moins noble. On voit en Shazam l’homme-enfant Billy Batson et en Superman l’adulte Clark Kent. Judd Winick a su les décrire de la manière la plus simple et la plus naturelle, ce qui permet de faciliter la lecture de cette minisérie consacrée à 2 héros aux aventures existantes depuis plus de 80 ans. Tous les fondamentaux de leurs univers respectifs sont présents ici mais n’handicapent pas la lecture de cette histoire foisonnante. Pour conclure, cette bande dessinée est surprenante, car sous ses abords de récit classique d’alliance de superhéros, elle montre tout ce qui fait les différences entre eux mais aussi ce qui les rapproche et en fait des personnages passionnants. ■

À LIRE AUSSI : Shazam ! : Coup de tonnerre ou simple feu d’artifice ? [Avis]

(image © DC Comics, Urban Comics)

Superman/Shazam est un comics publié en France chez Urban Comics.




A propos Christophe Colin 13 Articles
Christophe Colin lit des comics en VF et en VO depuis une petite trentaine d'années. Il est fan de science-fiction et en particulier des univers alternatifs (What If, Elseworlds) et de Doctor Who. Il a fait partie du site France-Comics pendant 12 ans et s'est spécialisé dans les personnages de comics méconnus comme l'homme tigre sans bras ou Grotesk. Il écrit des chroniques sur les comics pour le fanzine Présences d'Esprits, spécialiste de fantasy, de fantastique, de science fiction et d'imaginaire sous toutes ses formes. Il crée et anime des conférences sur les comics et la pop culture dans les conventions et festivals de bandes dessinées.