Suicide Squad : 35 recrues mortes au combat, de « La Légende de Darkseid » à « Flashpoint » !

Suicide squad morts
(image © DC Comics)

La bande annonce de Suicide Squad vient de sortir. Sa tagline en VO : « They’re dying to save the world ». La VF, « Ils tueraient pour sauver le monde », est un contresens complet et passe à côté du caractère sacrifiable de l’équipe d’Amanda Waller. De la Légende de Darkseid jusqu’à Flashpoint, pas moins de 35 membres sont morts en mission, sans compter ceux qui ont trahi l’équipe. Découvrez leur histoire !
■ par JB

 

Blockbuster (Legends n°3)

(image © DC Comics)

Dès sa 1re mission, la version moderne de la Task Force X ou Suicide Squad perd un homme. L’honneur revient à Mark Desmond, alias Blockbuster. Scientifique malingre, il crée un sérum capable d’augmenter ses forces. Malheureusement pour lui, s’il devient très puissant, Mark Desmond devient une brute sans intelligence, incapable de s’exprimer. Son frère Roland utilise Mark Desmond, devenu Blockbuster, pour commettre des crimes. Blockbuster devient alors un adversaire régulier de Batman. Amanda Waller le recrute lorsqu’elle met en place la Suicide Squad. Blockbuster fait donc partie de la 1re mission de l’équipe : éliminer le gigantesque Brimstone, une créature de Darkseid ! Il se bat aux côtés de Deadshot, l’Enchanteresse, Captain Boomerang, le Tigre de Bronze et Rick Flag Jr. Les membres de la Suicide Suad doivent distraire la créature de plasma afin que Deadshot puisse utiliser une arme expérimentale contre lui. Blockbuster arrache notamment le sol afin de déséquilibrer Brimstone. Mais celui-ci finit par saisir Mark Desmond, qui brûle à son contact. Alors que le géant relâche la carcasse carbonisée de Blockbuster, Deadshot trouve le point faible du monstre et parvient à le détruire.

 

 

Mindboggler (Suicide Squad n°2)

(image © DC Comics)

Leah Wasserman, dite Mindboggler, était membre d’une organisation de tueurs à gage, The Assassination Bureau. Cette agence d’assassins avait pour particularité d’employer des métahumains. Pour sa part, Mindboggler a le pouvoir de contrôler les esprits en utilisant des illusions lui permettant de manipuler ses victimes. Elle a affronté à plusieurs reprises Firestorm avant d’atterrir en prison. Mindboggler rejoint l’équipe en même temps qu’une autre criminelle, Plastique. Leur mission est de détruire un groupe terroriste, le Jihad, qui vient de commettre un massacre dans un aéroport. Au moment de partir en mission, Captain Boomerang se moque de Plastique en lui rappelant ses humiliantes défaites. Mindboggler l’arrête en lui infligeant des visions des héros qui le considèrent comme un raté. C’est un acte qui lui coûtera cher. Alors que la Suicide Squad élimine méthodiquement les membres du Jihad, Boomerang aperçoit l’un des terroristes approcher Mindboggler par derrière, armé d’une arme automatique. Se souvenant de son humiliation, il le laisse abattre Leah Wasserman. Captain Boomerang raconte aux autres membres qu’il n’a rien pu faire pour empêcher sa mort, mais Mindboggler reviendra le hanter. Une autre mouture du Jihad va créer une intelligence artificielle pour se battre à leur côté, en lui donnant la forme et la personnalité de Mindboggler.

 

 

Karin Grace (Suicide Squad n°9)

(image © DC Comics)

La Suicide Squad d’Amanda Waller est loin d’être la 1re. Un escadron suicide existait déjà durant la 2de Guerre Mondiale sous les ordres de Rick Flag Sr. A la fin des années 50, son fils Rick Flag Jr. a rassemblé une nouvelle Suicide Squad, composé de personnes ayant survécu à une tragédie et prêtes à sacrifier leur vies pour les autres. Karin Grace était membre de cette version de l’équipe. Cette Suicide Squad s’est dissoute après une mission catastrophique au Cambodge : l’histoire d’amour naissante entre Karin et Rick ainsi que la jalousie d’un autre membre de l’équipe ont résulté en la mort d’un membre, la disparition d’un autre, et Karin dans un état grave. Alors qu’elle se trouvait à l’hôpital, persuadée d’avoir été abandonnée par Rick Flag, Karin Grace est approchée par la société des Manhunters, qui recrute des espions dans toutes les organisations officielles. Lorsque Karin Grace rejoint la Suicide Squad d’Amanda Waller, elle devient donc une taupe pour les Manhunters. Durant le crossover Millenium, elle simule un enlèvement par les Manhunters pour attirer Rick Flag dans un piège. Cependant, trahie par les Manhunter, Karin décide de changer de camp. Au volant d’un véhicule chargé d’explosifs, elle enfonce les portes de la base des Manhunters. La jeep se retourne, écrasant Karin Grace de son poids. Cependant, cette dernière parvient à ses fins et meurt dans l’explosion de la base.

 

LIRE AUSSI : Le classement des 20 héroïnes DC Comics les plus sexy !

heroines DC sexy
(image © DC Comics)

 

La suite ? Tout de suite !




A propos JB 194 Articles
Lecteur de comics depuis 30 ans, pinailleur Marvel, râleur DC et nostalgique des séries Valiant des années 90.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*