Suicide Squad : 35 recrues mortes au combat, de « La Légende de Darkseid » à « Flashpoint » !

Ravan (Suicide Squad n°47)

(image © DC Comics)

Ancien membre du Jihad, Ravan finit par être capturé. Il rejoint alors la Suicide Squad. Ravan a ses raisons. En effet, il fait partie des Thugs, une confrérie d’assassins. Chaque assassinat est une offrande pour repousser le Kali Yuga, une ère de décadence morale. Bref, il a toute sa place dans les opérations violentes d’Amanda Waller. Lors du crossover The Janus Directive, plusieurs agences gouvernementales dont la Suicide Squad unissent tant bien que mal leurs forces pour stopper Kobra. Celui-ci fait partie d’une secte rivale des Thugs qui tente de déclencher le Kali Yuga. Ravan jure alors de le tuer. Il en a enfin l’occasion lorsque Kobra se met à vendre des armes aux ennemis d’Israël. Le pays envoie alors une équipe pour capturer Kobra et y parvient. Alors que Vixen, le Tigre de Bronze et Ravan sont sur place pour récupérer Kobra, Vixen est grièvement blessée et le Tigre de Bronze abandonne la mission pour lui sauver la vie.Ravan profite de l’occasion pour se rendre dans la cellule de Kobra, mais celui-ci l’attend et l’empoisonne dès son arrivée. Alors que le poison fait effet, Ravan et Kobra s’affrontent sous les yeux du héros Atom. Ravan commence à garrotter Kobra mais celui-ci se dégage et l’empoisonne à nouveau. Alors que Kobra s’apprête à porter un coup fatal à un Ravan désormais impuissant, Atom intervient et l’assomme. Malgré les suppliques de Ravan, Atom refuse de tuer Kobra ou de laisser Ravan l’assassiner. Ravan le maudit avant de pousser son dernier soupir sous l’effet du venin.

 

 

Karma, Enforcer et Grant Morrison ! (Suicide Squad n°58)

(image © DC Comics)

Durant le crossover War of the Gods, les personnages d’origine divine sont impliqués dans une guerre entre Panthéons déclenchée par la sorcière Circé. Black Adam vient chercher l’aide d’Amanda Waller et de sa Suicide Squad pour prendre d’assaut l’île de Circé, protégée par les Amazones renégates des Bana-Mighdall. Amanda Waller bat le rappel et constitue une équipe de 17 criminels. Parmi eux, on découvre Karma, membre éphémère de la Doom Patrol. Enforcer, ennemie en armure de Firestorm, rejoint également l’équipe. Mais la recrue la plus étonnante est l’Auteur, qui n’est autre que Grant Morrison ! Celui-ci s’est retrouvé piégé dans la fiction après sa confrontation avec Animal Man. L’Auteur est d’ailleurs le 1er à tomber. Il a le pouvoir d’écrire les événements avant qu’il ne se déroule et de les altérer. Mais touché par le syndrome de la page blanche, il a à peine le temps de réagir lorsqu’une créature lui tombe dessus pour le déchiqueter ! Karma, qui a le pouvoir de provoquer la malchance de ses adversaires, tombe sous les balles ennemies. Enfin, l’armure d’Enforcer ne la protège pas d’une lance avec laquelle une Bana-Mighdall la transperce.

 

 

The Atom (Suicide Squad n°61)

(image © DC Comics)

La Cabale est une organisation secrète constituée de représentants des agences gouvernementales comme l’armée, la CIA ou le FBI. Ils tentent de suivre les plans d’Amanda Waller de constituer une force de frappe constituée de surhommes. Mais la Cabale veut aller plus loin et ne pas se limiter aux supervilains sacrifiables. L’organisation projette de voler la ceinture qui permet à Atom de réduire sa taille. Amanda Waller apprend ce projet et tend un piège à la Cabale. Captain Boomerang prétend livrer Atom aux hommes de la Cabale. Ceux qui viennent prendre livraison d’Atom sont la Micro/Force, des criminels que Ray Palmer avait réduit en représailles d’un génocide. Alors qu’un Atom prétendument inconscient est emmené, l’un des membres de la Cabale, le Major McClellan, libère des criminels afin de créer une distraction. Cependant, le Général Wade Elling le réduit au silence en envoyant des troupes l’abattre. En tentant de capturer McClellan, la Suicide Squad affronte donc des militaires quand arrive la Ligue de Justice qui prend par défaut le côté de l’armée. Cela laisse Atom pratiquement sans soutien, réduit à la taille d’un insecte et sans sa ceinture. Il tente d’échapper à ses ravisseurs, aidé par la chute du criminel Sting qui ralentit ses poursuivants. Mais alors qu’il récupère la ceinture qui lui donne ses pouvoirs, Atom est embroché par Blacksnake qui l’empale avec un clou, persuadé d’avoir tué Ray Palmer. C’est alors que Sting, dont le costume parodie le Yellowjacket de Marvel Comics, révèle son identité : il est le véritable Ray Palmer, l’homme que Blacksnake vient de tuer est Adam Cray, un héros qui tentait d’aider Amanda Waller et Ray Palmer à débusquer la Micro/Force et à stopper la Cabale.

 

 

La suite ? Tout de suite !




A propos JB 174 Articles
Lecteur de comics depuis 30 ans, pinailleur Marvel, râleur DC et nostalgique des séries Valiant des années 90.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*