Justice League : 15 criminels qui ont rejoint Ligue de Justice de DC Comics !

Plastic Man

(image © DC Comics)

Patrick O’Brian est à la tête d’un gang de cambrioleurs. L’un de leur casse les mène dans une usine. Cependant, un gardien les surprend en train de percer le coffre. Alors que les criminels s’enfuient, le gardien ouvre le feu. Il touche O’Brian à l’épaule et une autre balle atteint un baril d’acide expérimental qui se déverse sur le criminel en fuite. Patrick O’Brian se relève sans dommage apparent mais ses complices ont profité de la confusion pour s’enfuir sans lui. Après quelques pas, O’Brian s’évanouit. Il se retrouve à son réveil dans un monastère qui l’a recueilli. Alors qu’il se dit qu’il doit changer de vie, Patrick O’Brian découvre que sa peau est devenue malléable. Plastic Man est né ! Plastic Man intègre la Ligue grâce à Batman, qui le considère comme le membre le plus puissant de l’équipe. En effet, complètement immortel, Plastic Man est réduit en morceau ou encore survit 3000 ans sous l’océan ! Il tient même tête à un J’onn J’onzz devenu invulnérable au feu. Lors d’un incident, les membres de la JLA sont divisés entre leur identité civile et leur personnalité de superhéros. Cependant, les versions surhumaines de la Ligue perdent de plus en plus leur humanité. C’est O’Brian qui rassemble la Justice League devenue humaine pour stopper leurs alter-égos. En effet, face à la tentation de retomber dans une vie de crime, Patrick O’Brian décide de se battre pour redevenir un héros. Le petit bonus, c’est qu’il tabasse Bruce Wayne pour y arriver…

 

 

Hawkman

(image © DC Comics)

Le personnage de Fel Andar est le résultat d’un problème de continuité. En effet, Crisis on Infinite Earths a modifié l’univers de DC Comics. Superman et Wonder Woman font seulement leur début. Pourtant, la Justice League existe depuis longtemps sans qu’ils en aient fait partie. Dans Justice League International n°19, Batman recrute des vétérans de la Ligue, à savoir Hawkman et Hawkwoman. Le problème vient des séries Hawkworld. Une 1re série montre les origines de Hawkman et Hawkwoman sur la planète Thanagar. Là où ça bloque, c’est que dans la série régulière qui suit, les 2 tourtereaux arrivent sur Terre dans le présent des comics DC. Comment concilier la présence de 2 Hawkman différents ? Celui qui a rejoint la Ligue, Fel Andar, s’avère être un agent double aux ordres de Thanagar. Dès que Hawkwoman, une femme qu’il a hypnotisée pour tenir ce rôle, se rend compte de ses agissements, Fel Andar l’abat et s’enfuit. Cette Hawkwoman, de son vrai nom Sharon Parker, a tout juste le temps de se traîner vers un téléporteur de la Ligue pour leur révéler cette trahison avant de mourir.

 

 

Tattooed Man

(image © DC Comics)

Mark Richards, membre du corps des Marines, est porté disparu en mission. A l’insu de tous, il est pris dans une tribu qui fait de lui le réceptacle de tatouages vivants. Lorsqu’il revient aux Etats-Unis, Mark Richards est devenu un fou mystique doublé d’un tueur. Il donne vie à ses tatouages pour tuer ses victimes qu’il juge coupable de péchés. Mark Richards est persuadé que leurs péchés se gravent à même sa peau et que, grâce à lui, ils peuvent les expier. Green Lantern et Batman le neutralisent. Mark Richards refait surface au sein de la Société Secrète assemblée par Alexander Luthor III. Cependant, il montre un caractère plus héroïque lors de Final Crisis. En effet, Mark Richards rejoint la Résistance contre les forces de Darkseid. Black Canary fait de lui un membre honoraire de la Justice League. Il conserve ce titre après Final Crisis, et devient le protecteur de sa ville, Liberty Hill. Cependant, se ranger du côté des héros est difficile. Son propre fils rejoint un gang qui le pousse à tuer le membre d’un gang rival. De plus, certains de ses tatouages échappent à son contrôle et commettent des meurtres. Mark Richards réalise que les tatouages en question répondent à ses pulsions secrètes. Il se livre aux autorités. La Ligue est alors contrainte de le virer.

 

LIRE AUSSI : 10 prisons où aucun superhéros ne voudrait être enfermé !

prison
(image © Marvel Comics, DC Comics)

 

La suite ? Tout de suite !




A propos JB 174 Articles
Lecteur de comics depuis 30 ans, pinailleur Marvel, râleur DC et nostalgique des séries Valiant des années 90.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*