Ces 15 femmes ont bouleversé l’histoire des comics !

June Tarpé Mills

June Tarpé Mills

Tarpé Mills est la créatrice du comic strip Miss Fury dans les années 40. Elle est l’une des rares artiste femmes des années 40 et utilise alors son 2nd prénom afin de cacher son genre. En effet, Tarpé Mills crée des histoires aux titres tels que « Le Zombie pourpre » ou « L’Homme Chat » et veut éviter de décevoir les jeunes lecteurs. Lorsqu’elle crée Miss Fury, Tarpé Mills dédie la série à un public tant jeune que mature, mêlant action pour les 1ers et romance pour les 2ds. Six mois avant la création de Wonder Woman, elle se prend pour modèle afin de créer son personnage titre, qui est le 1er héros féminin de comics d’action. Cette série est publiée de 1941 à 1952, date à laquelle Tarpé Mills se retire du monde des comics.

 

 

Ann Nocenti

Ann Nocenti

À LIRE AUSSI : Arrêtons le massacre : 7 comics pour la défense des animaux !
Recrutée en tant qu’auteure en 1982, Ann Nocenti commence son travail sur les superhéros en écrivant les derniers numéros de la série Spider-Woman qui se concluent par la mort de l’héroïne. Elle prend des fonctions éditoriales sur les séries The Incredible Hulk ou encore The Thing, dans lesquelles elle apparaîtra le temps de quelques cases. Avec l’artiste Arthur Adams, elle crée le personnage de Longshot, puis se voit attribuée la lourde tâche de succéder à Frank Miller sur Daredevil. Elle y crée Typhoid Mary et coupe Matt Murdock de ses racines New Yorkaise en l’envoyant parcourir l’Amérique ou en le précipitant littéralement en Enfer. Elle écrit la série Kid Eternity pour Vertigo, et reprend plusieurs titres lors du reboot New52.

 

 

Wendy Pini

Wendy Pini

En 1978 Wendy Pini crée l’univers d’Elfquest avec son époux. Wendy co-écrit et illustre le titre avec Richard Pini au sein de leur propre maison d’édition WaRP (Wendy and Richard Pini Publishing) après une 1re expérience décevante avec l’éditeur Lansing. Elfquest décrit les aventures d’une communauté d’elfes à travers des dizaines de séries et miniséries sur 40 ans de publications. Le trait cartoonesque de Wendy Pini illustre de manière surprenante des thèmes matures. Elfquest est un jalon dans l’histoire des comics indépendant et va marquer l’industrie : Kitty Pride des X-Men semble être une fan, tout comme Faith dans les comics Valiant. Warp autorise d’ailleurs Valiant à publier dans un numéros d’Harbinger plusieurs pages d’Elfquest. Les conjoints gardent le contrôle de la série lorsqu’elle sera publiée tantôt chez Marvel ou chez DC. Elfquest voit sa dernière série chez Dark Horse Comics. WaRP sera cependant impacté par le procès opposant les époux à Colleen Doran et Lansing sur les droits de A Distant Soil.

 

La suite ? Tout de suite !
FOCUS

Petrograd : Raspoutine contre 007 [Critique]

par Mad Monkey dans Comics 0

Avec Petrograd, le scénariste Phillip Gelatt et le dessinateur Tyler Crook nous livrent un thriller historique s’inscrivant dans la fin de règne de la maison Romanov. Et là, on n’est pas chez Stéphane Bern : à [...]




A propos JB 22 Articles
Lecteur de comics depuis 30 ans, pinailleur Marvel, râleur DC et nostalgique des séries Valiant des années 90.