Ces 23 comics ont DIRECTEMENT inspiré les scènes de 10 FILMS du MCU !

Thor : Ragnarok

inspiration films Marvel MCU thor ragnarok
(image © Marvel Studios)

À LIRE AUSSI : Le classement des 25 superhéros MARVEL les plus FORTS (du plus faible au plus fort) !
Thor: Ragnarok
est un film souvent apprécié pour son humour. Pourtant, il est la fusion de 2 histoires apocalyptiques qui ne respirent pas vraiment la joie de vivre !

inspiration films Marvel MCU thor ragnarok
(image © Marvel Comics)

Le crossover Avengers Disassembled voit la destruction de l’équipe des Avengers. Dans la série Thor, cela se traduit par la destruction pure et simple d’Asgard et de tous ses habitants. En effet, Loki parvient à créer des marteaux similaires à celui de Thor et arme les ennemis d’Asgard. La 1re attaque décime les rangs des Asgardiens. Sif y perd un bras ; Fandrall et Hogun trouvent la mort. Thor part dans une quête spirituelle qui lui coûte les 2 yeux (qu’il est contraint de s’arracher). Le Fils d’Odin réalise que le royaume d’Asgard est prisonnier d’un cycle de mort et de renaissance. Thor orchestre donc la destruction finale de son royaume par Surtur (non sans avoir décapité Loki au passage…).

inspiration films Marvel MCU thor ragnarok
(image © Marvel Comics)

Dans Planet Hulk, Greg Pak expédie Bruce Banner sur une planète désertique où il est réduit en esclavage. Forcé de se battre dans une arène (dans laquelle il affronte non pas Thor mais le Silver Surfer, ancien compagnon des Defenders), il gravit les échelons de la société jusqu’à devenir le souverain local. Au moment où Hulk trouve la paix et l’amour, la navette qui l’a expédié sur cette planète explose, rasant son royaume et tuant sa compagne.

Autant dire que les lecteurs de ces histoires ont pu être surpris par le ton décontracté de leur adaptation dans le film Thor : Ragnarok

 

 

Black Panther

inspiration films Marvel MCU black panther
(image © Marvel Studios)

À LIRE AUSSI : Les 15 SUPERHÉROS les plus INTELLIGENTS de l’univers MARVEL !
Comme tant d’autres films du MCU, Black Panther est un patchwork de plusieurs histoires. Le début du film, lorsque T’Challa défend son titre, est emprunté au story arc « Who is the Black Panther » de Reginald Hudlin. Celui-ci réécrit les débuts de Black Panther en lui créant une sœur, Shuri, sans qu’elle ait vraiment de personnalité. De cette intrigue, le film Black Panther reprend notamment le combat rituel pour le titre de Black Panther ainsi que le bras mécanique de Klaw. L’histoire de Reginald Hudlin est généralement méprisée par les fans du run précédent de Christopher Priest car elle redémarre à zéro un personnage ayant un passif de près de 40 ans (et le pire crime de tous : il écrit Batroc comme un lâche !).

inspiration films Marvel MCU black panther
(image © Marvel Comics)
inspiration films Marvel MCU black panther
(image © Marvel Comics)

Le conflit entre Killmonger et Black Panther est récurrent. On retiendra 2 influences. Tout d’abord, la conclusion de La Rage de la Panthère Noire, dans Jungle Action 17, montre Killmonger sur le point de balancer T’Challa du haut d’une falaise mais, contrairement au film, il est stoppé juste avant. D’autre part, la série Black Panther de Christopher Priest donne provisoirement le rôle de Black Panther à Killmonger dans les numéros 20 à 24. Killmonger ira même jusqu’à postuler chez les Avengers ! Il perdra son titre et la vie en goûtant à l’herbe-cœur qui confère ses pouvoirs à Black Panther. Alors que cette plante est efficace pour Killmonger dans le film, elle lui est fatale dans les comics. Il est à noter que Christopher Priest introduit plusieurs autres éléments du film : les Dora Milaje ou Everett Ross. ■

inspiration films Marvel MCU black panther
(image © Marvel Comics)




A propos Stéphane Le Troëdec 166 Articles
Stéphane Le Troëdec est spécialiste des comics, traducteur et conférencier. En 2015, il s'occupe de la rubrique BD du Salon Littéraire. Puis en 2017, il rejoint l'équipe de Boojum, l'animal littéraire, dont il devient le responsable de la rubrique pop culture. Ses autres hobbys sont le cinéma fantastique et les jeux. Enfin, et c'est le plus important : son chiffre porte-bonheur est le cinq, sa couleur préférée le bleu, et il n’aime pas les chats.