SPIDER-MAN : 20 persos féminins qui ont succédé aux ennemis de l’Araignée de Marvel !

6 et 7. Le Scorpion : Scorpia et Scorpion

(image © Marvel Comics)

Mac Gargan, le Scorpion, a plongé dans la criminalité quand une expérience ratée l’a coincé dans son costume et l’a fait basculer dans la folie. Scorpia, Elaine Coll, n’a pas cette excuse. Agent de Silvermane, elle accepte avec enthousiasme un costume amélioré de Scorpion, Mac Gargan ayant pris sa retraite. Scorpia va affronter Spider-Man, Deathlok et Daredevil avec une jouissance quasi sexuelle. Outre la queue préhensile du Scorpion qui décoche des tirs de plasma, elle semble également avoir récupéré les bracelets du supervilain Pygargue. Lorsque Silvermane la trahit, Scorpia se retourne contre lui, et s’échappe dès qu’elle en a l’occasion. Elle rejoint par la suite une nouvelle formation des Sinistres Six après la mort du Dr. Octopus afin de faire face à Kaine. Lorsque les supervilains affrontent à la fois Spider-Man et Kaine, Scorpia est l’une des dernières à tomber ! Une autre Scorpion apparaît dans Amazing Fantasy n°7. Fille de Monica Rappaccini et potentiellement de Bruce Banner, Carmilla Black a été élevée par des agents de l’AIM. Le jour de ses 16 ans, elle découvre qu’elle peut envoyer des toxines sur ses cibles lorsqu’elle tue accidentellement son petit ami ! Carmilla découvre les mensonges de l’AIM et devient un agent double au service du SHIELD. Scorpion rencontre tardivement Spider-Man dans Amazing Spider-Man n°636.

 

8, 9 et 10. Mysterio et Jack O’Lantern : Mad Jack et les Mysteria

(image © Marvel Comics)

Plus besoin de présenter Quentin Beck, Mysterio, le maître de l’illusion. Par contre, le supervilain Jack O’Lantern est moins connu. Le mercenaire Jason Macendale utilisait un costume de Jack O’Lantern, personnage à la tête de citrouille, comme identité de supervilain. Il a ensuite payé l’Etranger pour assassiner celui qu’il croyait être le Super-Bouffon, Ned Leeds, et ainsi utiliser son matériel et son identité. D’autres reprennent celle de Jack O’Lantern, dont la propre cousine de Quentin Beck, Maguire Beck. Sous le nom de Mad Jack, celle-ci tente de piéger Spider-Man et Daredevil. Mais elle n’est pas la seule héritière de Mysterio. En effet, on compte 2 Mysteria ! La 1re n’est qu’une voleuse qui apparaît dans la saga The Superia Stratagem. Superia réunit auprès d’elle des supervilaines afin de constituer une armée. Parmi elles, Mysteria Winters utilise quelques tours de Mysterio, principalement le fait de générer de la fumée avec ses mist-sticks pour distraire ses ennemis ! Enfin, Misty Beck est la dernière Mysteria en date. Androïde construite par Quentin Beck, elle croit être sa fille. Alors que Beck a pris sa retraite, Misty tente d’obtenir les pouvoirs de Cyttorak en offrant un sacrifice à l’ancien dieu : son propre créateur !

 

11. Le Piégeur : Trapstr

(image © Marvel Comics)

Pete Petruski a l’idée malheureuse de se nommer Pete-Pot-de-colle lorsqu’il entame une vie de crime. S’il change rapidement son pseudonyme en Piégeur, Trapster en anglais, ce surnom lui colle à la peau comme la glue qu’il utilise comme arme. Dans Free Comic Book Day 2017 : Secret Empire, son héritière fait son apparition. Spider-Man affronte le Vautour qui vient de commettre un vol lorsque une jeune femme qui se présente comme la nouvelle Trapster les colle au mur. Elle nargue les 2 hommes qu’elle qualifie de vieux au grand dam de Spider-Man. Le Vautour enfonce le clou en disant à Spider-Man qu’elle lui rappelle leur 1er affrontement. La jeune femme, accro aux réseaux sociaux, refait surface au sein d’une nouvelle formation du Sinistre Syndicat entièrement féminine sous le nom de Trapstr !

 

 

LIRE AUSSI : Spider-Man : 15 clones de Peter Parker, l’Araignée de Marvel Comics

clone spider-man
(image © Marvel Comics)




A propos JB 192 Articles
Lecteur de comics depuis 30 ans, pinailleur Marvel, râleur DC et nostalgique des séries Valiant des années 90.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*