Zombies : 15 morts-vivants chez DC Comics

Génocide

Wonder Woman et son propre cadavre, Génocide
(image © DC Comics)

Sous l’influence d’Arès, le Dr Minerva, alias Cheetah, et TO Morrow construisent une créature capable de tuer les membres de la Ligue de Justice, Génocide. Wonder Woman l’affronte la 1re et subit une défaite cuisante. Brisée physiquement, Diana s’est également vue voler son arme la plus précieuse, le lasso de vérité. De retour à sa base, Génocide ordonne à TO Morrow de lui implanter le lasso. Le 2combat est aussi brutal : Génocide brise Red Tornado et blesse grièvement John Stewart avant d’enlever Etta Candy. Diana découvre alors ce qu’est Génocide : son propre cadavre réanimé. Horrifié par sa propre création, TO Morrow aide Wonder Woman à détruire Génocide en lui expliquant sa création. Avec l’aide d’Arès, Cheetah a obtenu la future dépouille de Wonder Woman. TO Morrow a mêlé à l’argile qui a façonné l’amazone les cendres de lieux de massacres afin de corrompre l’héroïne décédée. Génocide devient alors l’antithèse de Diana. Emplie de haine pour l’humanité, elle n’a de cesse de massacrer tout ceux qui compte pour Wonder Woman.

 

 

G.I. Zombie

GI Zombie
(image © DC Comics)

Jared Kabe est un zombie particulier. En effet, il a conservé toute sa personnalité. Fidèle à l’armée américaine, il doit cependant se nourrir de chair humaine. Ses supérieurs lui fournissent des condamnés à mort. Après tout, un agent zombie a son utilité en mission secrète. Pratiquement immortel, il résiste à toutes les blessures. Oui, y compris les balles en pleine tête ! Sa collègue Samantha King tire avantage de ces pouvoirs. Afin d’intégrer une dangereuse milice, elle mutile et abat Jared Kabe qui se fait passer pour un agent fédéral. Elle gagne ainsi la confiance de terroristes qui prépare une attaque au sein même des Etats-Unis. En effet, ils s’apprêtent à lâcher un virus qui transformera leurs victimes en zombies incohérents. GI Zombie finit par apprendre que cette arme a été créée à partir de son propre corps.

 

LIRE AUSSI : Walking Dead Negan Lives ! : qu’arrive-t-il à Negan après la fin de la série ?

walking dead negan lives zombies
(image © Image Comics, Skybound)

 

Driq

Driq, victime de Sinestro
(image © DC Comics)

Le pouvoir des Green Lantern vient de la force de volonté des porteurs de l’anneau vert. A ce titre, Driq est le plus grand des Green Lantern. En effet, lorsqu’il fait sa 1re apparition dans Green Lantern Corps n°217, il est déjà mort ! Arisia, Katma Tui, Killowog et John Stewart suivent l’appel à l’aide d’un groupe de Green Lantern. En effet, Sinestro s’est évadé, tuant 6 Green Lantern au passage. Driq de Criq était l’un d’eux. Pourtant, l’anneau continue à animer son cadavre : Driq refuse de partir tant que Sinestro n’est pas stoppé ! Pourtant, son corps fait peine à voir. Une peau en pleine décomposition, des globes oculaires qui semble toujours sur le point de se détacher, et des grognements incompréhensibles pour toute expression… Malgré cela, il conserve son talent de stratège et l’équipe des Green Lantern le suit dans sa traque de Sinestro. Il fait les frais d’un tir de Sinestro qui le désintègre. Mais sa volonté est telle qu’il se reconstitue peu après pour continuer à pourchasser son assassin. Driq parvient même à protéger ses alliés d’une galaxie vivante ! Sinestro est enfin arrêté. Sans les Gardiens pour les guider, les Green Lantern votent sur le sort de Sinestro. Ils le condamnent à mort et l’exécutent, Driq faisant d’ailleurs partie du peloton d’exécution. Cependant, cela déclenche une réaction en chaîne qui prive les héros de leurs pouvoirs. Sans son anneau, la dépouille de Driq s’écroule au sol.

 

LIRE AUSSI : Crossed, l’intégrale : le jour des fous vivants

(image © Avatar)

 

La suite ? Tout de suite !




A propos JB 145 Articles
Lecteur de comics depuis 30 ans, pinailleur Marvel, râleur DC et nostalgique des séries Valiant des années 90.