15 univers parallèles Marvel complètement dingues !

15 univers parallèle Marvel Terres
(image © Marvel Comics)

Les scénaristes adorent jongler avec les concepts d’univers parallèles. Chez Marvel, il existe des milliers de Terres parallèles, des réalités alternatives qui permettent de varier les plaisirs. Voici 15 univers parallèles Marvel étonnants ou oubliés !
■ par JB

 

Spider-Man : New Generation a ouvert les portes du multiverse pour les spectateurs ne connaissant pas les terres parallèles de Marvel. Mais elles ne se limitent pas à des versions alternatives du monte-en-l’air. Parodie des concurrents, tentatives de renouveau, terres futures ou d’univers n’ayant aucun rapport avec les superhéros Marvel, ces mondes parallèles offrent aux auteurs un chèque en blanc pour faire ce qu’ils n’oseraient pas sur les versions officielles des personnages. Parcourons ensemble ces 15 Terres Marvel étonnantes dont vous ignoriez peut-être l’existence !

 

Les 1res terres parallèles

La Terre-616 est l’univers Marvel que nous connaissons le mieux. En effet, c’est dans cette réalité que les scénaristes placent la majorité des aventures des superhéros Marvel. Au fil du temps, plusieurs aventures font référence à d’autres réalités alternatives et donc d’autres Terres Marvel.

 

Terre-S (Terre-712)

Terre S 15 univers parallèle Marvel Terres
(image © Marvel Comics)

À LIRE AUSSI : 10 super-vilains Marvel VRAIMENT surpuissants ! Et ils font très TRÈS MAL !
La Terre-S ou Terre-712 est l’un des 1ers mondes parallèles radicalement différents de l’Univers Marvel habituel. Ce monde est un pastiche évident de DC Comics et offre une topographie bien à lui. Des villes comme Cosmopolis remplacent New York et autres cités américaines. Les héros sont des versions à peine masquée des personnages DC : Power Princess est Wonder Woman, Nighthawk Batman, Hyperion Superman, etc. Terre-S a subi plusieurs catastrophes lorsque plusieurs menaces ont successivement contrôlé le gouvernement américain comme la couronne des serpents et Overmind. La Terre-S a alors sombré dans un chaos total. Les héros menés par Hyperion prennent alors le pouvoir et mettent en place une utopie pour certains, ou une dictature pour d’autres. C’est notamment l’avis de Nighthawk. La série Squadron Supreme offre ainsi aux lecteurs une histoire sur 12 numéros où ce « Batman » mène une rébellion brutale contre cette « Justice League » qui a conquis cette Terre-S.

 

 

Terre-A (Terre-721)

Terre-A 15 univers parallèle Marvel Terres
(image © Marvel Comics)

À LIRE AUSSI : Les 10 meilleures aventures des Quatre Fantastiques à découvrir ou à redécouvrir avant leur retour
Terre-A
est une autre terre parallèle qui a fait date. Apparue dans Fantastic Four 118, elle semble n’avoir que des différences minimes : seuls Ben Grimm et Reed Richards ont détourné la navette pour le vol qui a donné leurs pouvoirs aux FF. Sur Terre-A, Ben Grimm s’est retrouvé avec les pouvoirs élastiques et Richards avec l’apparence monstrueuse de la Chose. La 1re apparition de cette Terre ne dure que quelques pages mais les héros y reviendront. Dans les numéros 160 à 163 de Fantastic Four, la Terre-A fait l’objet d’une machination qui risque de la plonger dans une guerre avec 2 autres univers. L’objectif derrière ce plan est de tirer de l’énergie brute de ce conflit. Cette histoire est surtout mémorable pour le personnage de Gaard, un Johnny Storm affublé d’un costume de joueur cosmique de hockey ! La Terre-A est à nouveau mentionnée dans la série She-Hulk de Dan Slott : ses habitants ont découvert comment accéder à la terre Marvel habituelle et vont y faire du tourisme. Cette idée permet à l’auteur d’expliquer pas mal d’incohérences dans les séries Marvel de l’époque.

 

 

Des tentatives de renouveau

L’univers Marvel est vieux. En fonction des calculs, il est né soit en 1961 avec les débuts des 4 Fantastiques, soit en 1939 sous le nom de Timely Comics et avec l’apparition de la 1re Torche Humaine. Afin dans l’espoir de renouveler le lectorat, Marvel a ainsi proposé des versions « rajeunies » de son univers.

 

 

La Contre-Terre, l’univers d’Heroes Reborn

Contre-Terre 15 univers parallèle Marvel Terres
(image © Marvel Comics)

À LIRE AUSSI : Les 7 plus célèbres couvertures de Jim Lee
Initialement, la Contre-Terre n’est pas un univers parallèle. Il s’agit tout d’abord d’un univers de poche, créé par Franklin Richards au cours d’Heroes Reborn pour empêcher la mort des 4 Fantastiques et des Avengers face à Onslaught. D’un point de vue éditorial, c’est aussi l’opportunité de relancer les « vieilles » séries à 0 en les confiant aux studios Wildstorm de Jim Lee et Extreme Comics de Rob Liefeld. Le 1er artiste se voit confié Iron Man et les 4 Fantastiques, le second Captain America et les Avengers. Les résultats sont mitigés. Iron Man a été apprécié, mais les 4 Fantastiques semblaient simplement répéter les 1res aventures de Stan Lee et Jack Kirby. Les séries reprises par Rob Liefeld et cie ont été… beaucoup moins bien reçues. Après une confrontation des superhéros avec le Galactus de cet univers et une fusion avec l’univers Wildstorm, les 4 Fantastiques et les Avengers rentrent chez eux. Mais Fatalis revient conquérir la Contre-Terre, dénuée de protecteurs. Il finit par ramener ce monde dans l’univers Marvel traditionnel en le plaçant à l’opposé de la Terre, dans son orbite autour du soleil. La série Onslaught Reborn va finalement créer une dimension où les 4 Fantastiques et les Avengers n’ont jamais abandonné cet univers.

 

La suite ? Tout de suite !




A propos Stéphane Le Troëdec 332 Articles
Stéphane Le Troëdec est spécialiste des comics, traducteur et conférencier. En 2015, il s'occupe de la rubrique BD du Salon Littéraire. Puis en 2017, il rejoint l'équipe de Boojum, l'animal littéraire, dont il devient le responsable de la rubrique pop culture. Ses autres hobbys sont le cinéma fantastique et les jeux. Enfin, et c'est le plus important : son chiffre porte-bonheur est le cinq, sa couleur préférée le bleu, et il n’aime pas les chats.