Les 7 plus célèbres couvertures de Jim Lee

Les plus célèbres couvertures de Jim Lee

Depuis ses débuts sur Alpha Flight, la reconnaissance avec Uncanny X-Men jusqu’à son poste de co-publisher chez DC Entertainment, Jim Lee est un des dessinateurs les plus populaires de tous les temps. Focus sur certaines de ses couvertures les plus mémorables !
■ par Stéphane Le Troëdec

 

Quoiqu’on pense de son dessin, Jim Lee est un des artistes les plus connus et appréciés de l’industrie des comics. Co-fondateur d’Image Comics et fondateur de WildStorm Productions, Jim Lee est un véritable géant qui a inspiré d’innombrables artistes. Parcourons certaines de ses couvertures les plus mémorables.

 

Justice League n°1

Les plus célèbres couvertures de Jim LeeEn 2011, DC Comics reboote son univers à l’occasion du New52. Jim Lee collabore avec le scénariste Geoff Johns pour imaginer Justice League, un des titres principaux du nouveau line-up DC Comics. À cette occasion, ils remodèlent les icones de l’éditeur et Jim Lee réinvente les costumes de certains des personnages les plus connus. Au cours des 10 épisodes que dure leur collaboration, ils installent Cyborg comme un personnage important de la Justice League et redéfinissent des origines plus modernes au groupe.

Les plus célèbres couvertures de Jim Lee
Pour la couverture du numéro 1, Jim Lee dessine les plus grands héros DC Comics dans une pose de groupe classique et dynamique. Scott Williams assure l’encrage et Alex Sinclair la colorisation de cette couverture qui donne le ton de cette nouvelle ère chez DC. Pour la petite histoire, sur la couverture d’origine, le code barre est situé pile sur la poitrine de Flash et dissimule son symbole.

 

 

Uncanny X-Men n°268

Les plus célèbres couvertures de Jim Lee

À LIRE AUSSI  : Le top 7 des meilleures périodes des X-Men
En 1996, Marvel fait appel à Jim Lee, Rob Liefeld et d’autres artistes d’Image Comics pour redonner du peps aux grandes figures Marvel. Jim Lee s’attaque essentiellement à Fantastic Four, où son trait fait des étincelles. Mais il y a un autre personnage sur lequel on aurait bien vu le dessinateur : Captain America. Car dans les années 90, Jim Lee a dessiné un épisode incroyable mettant en scène Steve Rogers : Uncanny X-Men n°268 !

Les plus célèbres couvertures de Jim Lee

Chris Claremont imagine une intrigue se déroulant en 1941 : Captain America et Wolverine doivent sauver une jeune Black Widow des griffes de la Main, une organisation criminelle ninja. Sur un encrage de Scott Williams et des couleurs de Glynis Oliver, Jim Lee propose une composition icone qui met en avant toute la puissance et l’énergie des super-héros : l’héroïsme de Cap, la sauvagerie de Logan et la détermination de Natasha Romanov !

 

 

Uncanny X-Men n°275

Les plus célèbres couvertures de Jim Lee

Ensemble, Chris Claremont et Jim Lee ont été certaines des pages les plus célèbres des mutants de Marvel. Jim Lee débute chez les X-Men dans Uncanny X-Men n°248 en encrant un épisode de Marc Silvestri. Puis on le retrouve à l’occasion des « Actes de Vengeance », avant de devenir le dessinateur attitré dans le n°267. Pendant son run, les X-Men se séparent et l’histoire s’intéresse à des persos moins connus comme Jubilee ou Gambit. Quand les X-Men se retrouvent, ils affichent leurs magnifiques costumes bleu et jaune qui rappelle celui des X-Men originels.

 

Les plus célèbres couvertures de Jim Lee
Dans Uncanny X-Men n°275, les X-Men sont transportés dans une épopée spatiale, probablement une des meilleures de l’histoire du groupe. Dans ce tryptique, les X-Men prennent une pose iconique au possible, typique de l’époque. Notez les personnages dispersés sur les bords et le look de Charles Xavier (le personnage au casque doré placé sous le titre).




A propos Stéphane Le Troëdec 138 Articles
Stéphane Le Troëdec est spécialiste des comics, traducteur et conférencier. En 2015, il s'occupe de la rubrique BD du Salon Littéraire. Puis en 2017, il rejoint l'équipe de Boojum, l'animal littéraire, dont il devient le responsable de la rubrique pop culture. Ses autres hobbys sont le cinéma fantastique et les jeux. Enfin, et c'est le plus important : son chiffre porte-bonheur est le cinq, sa couleur préférée le bleu, et il n’aime pas les chats.