15 supervilains qui pourraient remplacer Thanos après Avengers : Endgame !

Namor

(image © Marvel Comics)

Namor le Prince des Mers est apparu dans un des tout premiers comics Marvel, quand l’éditeur s’appelait Timely Comics. Souverain d’Atlantis, il a longtemps été utilisé comme une menace pour les êtres humains, les Atlantes tentant régulièrement d’envahir la surface, non par simple plaisir, mais pour se protéger de ces encombrants voisins. Namor a la carrure pour être un vilain d’envergure à la personnalité complexe, comme peut l’être Thanos. Enfin, le succès d’Aquaman fera peut-être pencher la balance en sa faveur, qui sait ?

 

 

Les Sinister Six

(image © Marvel Comics)

Les Sinister Six sont un groupe de supervilains composés d’adversaires historiques et réguliers de Spider-Man, le plus souvent dirigés par le Dr Octopus. Dans le MCU, il y a pas mal de groupes de superhéros Marvel mais très peu de groupes de supervilains. On n’a rarement l’occasion de voir des combats de groupes, héros contre vilains. Les Sinister Six donneraient l’occasion à Marvel Studios de montrer des scènes de bataille de groupes hallucinantes. Autre indice qui pourrait faire pencher la balance : la petite référence au Scorpion dans Spider-Man : Homecoming !

 

 

Le Mandarin

(image © Marvel Comics)

À LIRE AUSSI : 15 SUPERVILAINS beaucoup TROP PUISSANTS pour apparaître dans les films du MCU !
Dans Iron Man 3, tous les fans voulaient voir Tony Stark face au Mandarin, un de ses ennemis jurés des comics. Hélas, le film n’a pas répondu aux attentes des fans. Pour répondre à la déception générale, Marvel Studios a même produit un court métrage, All Hail the King, pour modifier légèrement les raisons de l’absence du Mandarin, et surtout confirmer que le « vrai » Madarin existe bien. Une manière pour Marvel Studios de se donner la possibilité de le faire réellement apparaitre. Et donc la Phase 4 du MCU ne serait-elle pas le meilleur moment pour utiliser ce supervilain ?

 

La suite ? Tout de suite !




A propos Stéphane Le Troëdec 309 Articles
Stéphane Le Troëdec est spécialiste des comics, traducteur et conférencier. En 2015, il s'occupe de la rubrique BD du Salon Littéraire. Puis en 2017, il rejoint l'équipe de Boojum, l'animal littéraire, dont il devient le responsable de la rubrique pop culture. Ses autres hobbys sont le cinéma fantastique et les jeux. Enfin, et c'est le plus important : son chiffre porte-bonheur est le cinq, sa couleur préférée le bleu, et il n’aime pas les chats.