15 scènes FLIPPANTES dans les comics de superhéros !

Le corps humain de ROM se décompose trop rapidement

(image © Marvel Comics)

ROM, paru en France dans la revue Strange, reprend le principe de la série Les Envahisseurs, mais avec un cyborg à la place de David Vincent. Venu de la planète Galador, ROM a sacrifié sa part humaine afin d’être capable de repousser les Spectres Noirs, une race extraterrestre capable de changer de forme. Il doit convaincre un monde incrédule que le cauchemar a déjà commencé… La série ROM propose déjà des moments horrifiques avec le personnage d’Hybride, un être cauchemardesque conçu par un Spectre infiltré et une humaine. La série a fini par être annulée en France du fait de sa violence. Dans les derniers numéros parus, ROM a la chance de retrouver son humanité. L’intelligence artificielle Quasimodo lui propose en effet de transférer son cerveau dans un corps cloné, et lui-même investirait l’armure du Chevalier de l’Espace. ROM accepte et devient humain dans un endroit paradisiaque. Mais le rêve vire bientôt au cauchemar. Le héros découvre que la zone est hautement radioactive et son corps commence à se décomposer. ROM tente de revenir auprès de Quasimodo qu’il voit fuir, poursuivi par Starshine, une de ses amies convertie en cyborg galadorien. Puisant dans ses dernières forces, il détruit le Spectre Noir qui la contrôlait.
En VF : Strange n°75 (Lug)

 

 

Strikeforce Morituri et le visage fondu

(image © DC Comics)

Dans la série Strikeforce Morituri, la Terre est la cible d’envahisseurs barbares. La Horde, une race extraterrestre brutale, écume la galaxie et vole la technologie de races plus avancées ou pille les ressources naturelles des autres. Les humains tentent avec difficulté de les repousser. L’espoir pour la planète vient du projet Morituri, capable de donner aux volontaires des superpouvoirs mais qui les tue au bout d’un an au mieux : ces pouvoirs, instables, finissent par consumer les recrues. Au fur et à mesure de la série, les héros trouvent une mort paisible ou brutale, mais la disparition la plus graphique a lieu dans Strikeforce Morituri n°13. L’équipe active décide de partir pour une mission non autorisée, ce qui coûte la vie de plusieurs de leurs membres. Les survivants parviennent à porter une attaque décisive contre les envahisseurs et à voler un vaisseau ennemi. Cependant, en revenant sur Terre, ils apprennent qu’ils sont recherchés. Ils se retrouvent face à leurs successeurs. Lors du combat, l’une des nouvelles recrues, capable d’absorber les pouvoirs d’autres Morituris, commence à avoir des difficultés à respirer. En absorbant les pouvoirs de l’une des plus anciennes Morituris, il absorbe également sa mort. Elle est ainsi témoin de la mort qui l’attend sous peu en voyant fondre la chair du visage de la recrue.
Inédit en VF

 

 

Inferno : L’enfer se déchaîne sur New York

(image © Marvel Comics)

L’event Inferno voit les démons des Limbes déferler sur l’univers Marvel. Les objets prennent vie, héros et supervilains sont corrompus par la noirceur ambiante. Cependant, une partie cruciale du crossover n’a pas été éditée par Lug en même temps que les autres : celle des Nouveaux Mutants. Il a fallu attendre 1996 pour que Semic publie ces épisodes. Les Nouveaux Mutants, qui se trouvaient dans l’espace, passent par les Limbes pour revenir sur Terre. Ils découvrent que les démons qui la peuplent ont été contaminés par le virus transmode de Warlock, qui transforme ses victimes en être techno-organique. Les démons touchés voient leurs pouvoirs accrus, se rebellent et tentent d’envahir la Terre. À New York, Sebastian Shaw convoque le Club des Damnés (qui comprend Magnéto, la Reine Blanche et Séléné) pour faire face à la crise. Du sommet de l’Empire State Building, ils voient un touriste se faire arracher les yeux par des jumelles panoramiques. Pris de panique, les autres touristes courent aux ascenseurs. A ce moment, Emma Frost, habituellement glaciale, perçoit avec horreur l’agonie des humains piégés dans un ascenseur et supplie Magnéto de les en sortir mais il est trop tard. Lorsque les portes s’ouvrent, c’est un flot de sang et d’os qui en jaillit.
En VF : Planète Comics n°4 (Semic)

 

La suite ? Tout de suite !




A propos JB 79 Articles
Lecteur de comics depuis 30 ans, pinailleur Marvel, râleur DC et nostalgique des séries Valiant des années 90.