12 conquêtes amoureuses de Green Lantern (dont certaines plus que limite)

green lantern conquetes
(image © DC Comics)

Même si ce n’est pas le plus séducteur des superhéros (Dick Grayson reste imbattable), Hal Jordan, alias Green Lantern, n’a pas eu une vie de tout repos au niveau sentimental. Même si certains liens semblent indestructibles, Hal Jordan s’est souvent comporté de manière grossière, voire à la limite de l’illégalité avec certaines de ses conquêtes. Retour sur le comportement amoureux pas très « héroïque » de Green Lantern.
■ par Doop

 

green lantern
(image : © DC Comics ; Green Lantern 2005 n°1)

 

Hal Jordan est le Green Lantern de référence. Souvent remplacé, souvent destitué, c’est toujours son nom qui revient en 1er lorsque l’on évoque ce héros cosmique. Crée dans les années 60, Hal Jordana accumulé, comme vous pouvez vous en douter, un certain nombre de conquêtes. Le jeune homme possède des atouts non négligeables. 1,88 m pour 90 kg, cheveux châtains et yeux noisette, notre bon vieux Hal a de plus le gros avantage d’être pilote de chasse. C’est tout simplement l’effet Top Gun !  La réelle question est de savoir si à l’instar de ses camarades super-héros, ce dernier s’est toujours comporté comme un gentleman ou plutôt comme un goujat ? Je pense que vous aurez malheureusement la réponse en faisant le tour des personnes qui ont partagé quelques moments intimes avec lui.

 

 

L’incontournable : Carol Ferris

green lantern
(image : © DC Comics ; Green Lantern vol 1 n°84)

Carol Ferris est sans aucun doute l’intérêt amoureux principal de Green Lantern depuis sa création jusqu’à aujourd’hui. C’est d’ailleurs la toute 1ère fille qui apparaît dans les pages de la bande dessinée (Showcase n°22 en 1959) alors que la revue Green Lantern n’existe même pas. Dans une posture qui ressemble énormément à celle de Lois Lane, Carol n’a d’yeux que pour le héros et méprise en revanche totalement son alter ego humain. Il faut dire que Carol n’est rien d’autre que la patronne de Hal Jordan ! C’est en effet elle qui possède la compagnie d’aviation qui embauche notre héros. Elle ne peut donc pas vraiment se permettre d’avoir une relation sentimentale avec lui.  Et pourtant elle est irrésistiblement par le pilote sans peur ! Pire, Carol Ferris va devenir inconsciemment une méchante récurrente de la série lorsqu’elle se voit proposer le titre de Star Sapphire par des extraterrestres. Star Sapphire va affronter de nombreuses fois Green Lantern, ce dernier trouvant toujours le moyen de faire revenir à la normale une Carol Ferris qui oublie à chaque fois tout de sa 2ème personnalité. Vous dire combien de fois Hal Jordan et Carol Ferris se sont séparés et remis ensemble est tout simplement impossible ! Disons simplement qu’entre 2 conquêtes, Hal revient toujours vers celle qu’on peut considérer comme l’amour de sa vie. On notera que c’est dans les années 70 que Hal va avouer sa double identité à Carol, dans les pages de la série Green Lantern/Green Arrow illustrée par Neil Adams.

 

 

La plus tragique : Iona Vane

green lantern
(image : © DC Comics ; Green Lantern vol 1 n°8)

C’est certainement la conquête amoureuse qui a le destin le plus tragique. En effet, lorsque qu’une civilisation future avancée (en l’an 5 700) a besoin d’un Green Lantern pour affronter une menace sans précédent, ils transportent Hal Jordan à leur époque. Amnésique afin de mieux le contrôler, Hal est rebaptisé Pol Manning et se voit affecté une petite amie, Iona Vane, dont le rôle est simplement de le contrôler et de le faire se sentir bien. D’abord très réticente, Iona va tomber amoureuse de Hal, qui ne se rappellera même plus de son existence une fois sa mission terminée et son cerveau remis à l’endroit. Le pire c’est qu’on demandera à Iona de refaire la même chose avec le Green Lantern Salaak quelques années plus tard. Malaise… Une histoire extrêmement limite à replacer dans son contexte des années 60.

 

 

La plus méprisée: Onu Murtu

green lantern
(image : © DC Comics ; Green Lantern vol 1 n°160)

Alors que Hal est sur terre et clame sur tous les toits qu’il est amoureux de Carol Ferris, le voici assez intrigué par une jeune femme nommée Dorine Clay. Cette dernière est en réalité une extraterrestre qui cherche un moyen de libérer son peuple d’oppresseurs intergalactiques. Hal va s’empresser de l’aider et Onu Murtu (le véritable nom de Dorine) retourne vivre sur sa planète, tout en laissant à Hal une lettre d’amour. Aussitôt oubliée, les chemins des 2 personnages vont se recroiser une quinzaine d’années plus tard lorsque Hal Jordan est exilé dans l’espace pour une année. Notre « héros » va donc tout simplement passer du bon temps aux côtés d’Onu tout en affirmant que leur relation est sans avenir puisqu’il est toujours amoureux de Carol. Lorsque son exil est levé, Hal quitte Onu sans le moindre regret… Classe…

 

LIRE AUSSI : Les conquêtes amoureuses de Dick Grayson (La vie sexuelle des superhéros n°2)

dick grayson
(image © DC Comics)
La suite ? Tout de suite !




A propos Doop 330 Articles
Doop lit des comics depuis une quarantaine d'années. Modérateur sur Buzzcomics depuis plus de 15 ans, il a écrit pour ce forum (avec la participation de Poulet, sa minette tigrée et capricieuse) un bon millier de critiques et une centaine d'articles très très longs qui peuvent aller de « Promethea » à « Heroes Reborn ». Il a développé une affection particulière pour les auteurs Vertigo des années 90, notamment Peter Milligan et Neil Gaiman.