10 équipes de supervilains les plus puissantes de Marvel

(image © Marvel Comics)

Du Club des Damnés au Dark Avengers, voici les équipes de supervilains les plus puissantes de l’histoire de Marvel Comics !
■ par Stéphane Le Troëdec

 

 

Marvel Comics possède certaines des plus grandes équipes de superhéros. Bien évidemment, les scénaristes doivent leurs opposer des groupes de supervilains à la hauteur. Une fois réunis en équipe, ces supercriminels doivent représenter à la fois un danger important et un intérêt narratif pour le lecteur. Et parmi toutes les équipe de supervilains jamais crées, en voici 10 qui sont vraiment plus puissantes que les autres !

 

 

Les Thunderbolts

(image © Marvel Comics)

Les Thunderbolts apparaissent pendant une période un peu particulière de l’histoire de l’univers Marvel. En effet, les Avengers, les 4 Fantastiques ou les X-Men ont tout simplement disparu lors du crossover Onslaught ! Les Thunderbolts apparaissent et entendent bien prendre leur place. En 1997, Kurt Busiek et Mark Bagley, les auteurs du 1er épisode, prennent les lecteurs complètement par surprise ! Car, en réalité, les Thunderbolts ne sont pas une équipe de superhéros, mais bien les anciens Maîtres du Mal. Le Baron Zémo a cette idée diabolique de faire passer son équipe pour des justiciers. Sous l’identité de Citizen V, Zémo réunit donc le Scarabée, Fixer, Opale et Screaming Mimi. Évidemment, ce double-jeu va amener certains vilains de l’équipe à se remettre en cause. Après que les Thunderbolts aient été démasqués, cette équipe de supervilains va connaitre différentes incarnations.

 

 

Les Sinister Six

(image © Marvel Comics)

Subir échec sur échec, ça finit forcément par démoraliser. Dans le 1er annual d’Amazing Spider-Man de 1964 et signé Stan Lee et Steve Ditko, les adversaires réguliers de Spider-Man ont cette bonne idée d’unir leurs forces. Electro, Kraven, Mysterio, l’Homme-Sable, le Vautour se réunissent en équipe sous la direction du terrible Dr Octopus. Les Sinister Six caressent l’espoir de vaincre Spider-Man une bonne fois pour toute ! Le défi est particulièrement difficile à relever puisque Spider-Man, lui, n’évolue pas en équipe, contrairement aux Avengers ou aux X-Men. Il se retrouve donc à affronter les Sinister Six… le plus souvent seul ! C’est souvent l’occasion de combats épiques, parmi les plus mémorables de l’histoire du Tisseur. Si au fil du temps, la composition des Sinister Six évolue, Spider-Man s’en tire à chaque fois.

À LIRE AUSSI : Far From Home : 15 fois où Spider-Man a quitté New York pour voyager à travers le monde !

 

La Confrérie des Mauvais Mutants

(image © Marvel Comics)

Avant les 1ers pas des X-Men, Magnéto et Charles Xavier s’affrontent idéologiquement. Le Pr X réunit des mutants pour défendre son idéal. Et donc Magnéto en fait de même, avec sa Confrérie des Mauvais Mutants, une équipe de mutants destinée à affronter les X-Men. Lors de sa 1re apparition dans X-Men 4, la Confrérie des Mauvais Mutants de Magnéto se compose du Cerveau, du Crapeau, de Vif-Argent et de la Sorcière Rouge. Si certains resteront irrémédiablement des supervilains (le Cerveau joue un rôle important lors de la Saga du Phénix Noir), d’autres comme les jumeaux Vif-Argent et la Sorcière Rouge vont changer de bord et rejoindront le camp des héros. Bien entendu, Magnéto va revoir la composition de son groupe au fil des années.

À LIRE AUSSI : Le livre noir des X-Men : 15 sales petits secrets des mutants Marvel !

La suite ? Tout de suite !




A propos Stéphane Le Troëdec 268 Articles
Stéphane Le Troëdec est spécialiste des comics, traducteur et conférencier. En 2015, il s'occupe de la rubrique BD du Salon Littéraire. Puis en 2017, il rejoint l'équipe de Boojum, l'animal littéraire, dont il devient le responsable de la rubrique pop culture. Ses autres hobbys sont le cinéma fantastique et les jeux. Enfin, et c'est le plus important : son chiffre porte-bonheur est le cinq, sa couleur préférée le bleu, et il n’aime pas les chats.