SNYDERVERSE : 7 persos DC COMICS détournés par ZACK SNYDER dans ses films !

J’Onn J’Onzz

Snyderverse
(image © DC Comics, Warner Bros Pictures)

J’Onn J’Onzz est le Limier martien, superhéros créé dans Detective Comics n°255 en 1955. Il est le dernier survivant de Mars, échoué sur Terre généralement via une expérience de téléportation du Dr Erdel, même si plusieurs versions existent. Le personnage a perdu sa civilisation, et trouve sur Terre un foyer d’accueil qu’il veut protéger et comprendre. Il reprend son rôle de « chasseur » et devient le policier John Jones, puis intègre l’essentiel des versions de la Justice League. Le film Zack Snyder’s Justice League révèle une surprise pour le Limier martien dans les films récents : le personnage est apparu… sans que son acteur le sache initialement ! Harry Lennix joue Calvin Swanvick dès Man of Steel, un Lieutenant Général de l’armée américaine. Il accepte l’aide de Superman face aux Kryptoniens, puis réapparaît en Secrétaire de la Défense dans Batman vs Superman : L’Aube de la Justice. Il est allié de Superman, même s’il réprouve ses actions en Afrique. Calvin Swanvick se révèle être J’Onn J’Onzz dans le récent film sur HBO Max, notamment une scène finale où il rencontre Bruce Wayne. L’on peut dire que le Snyderverse reprend l’idée d’un Limier martien caché sous l’identité d’un agent d’autorité afro-américain, mais le principe d’un « chasseur » devenu policier demeure éloigné d’un extraterrestre intégrant l’armée puis la politique américaine. En outre, l’identité de John Jones n’est pas reprise et la version de Snyder diverge du comics par son immobilisme. Le J’Onn initial intervient à la moindre menace, d’où sa présence dans la majorité des équipes de Justice League, mais cette autre version n’utilise guère ses pouvoirs face aux Kryptoniens, face à Doomsday et même face à Steppenwolf. Un peu léger quand même !

 

 

Jimmy Olsen

Snyderverse
(image © DC Comics, Warner Bros Pictures)

Est-il besoin de présenter Jimmy Olsen, photographe du Daily Planet et meilleur ami de Superman ? Il est créé dans Action Comics n°6 en novembre 1938, et bénéficie autant de nombreuses adaptations radiophoniques et cinématographiques que de comics dédiés. C’est d’ailleurs dans la série Superman’s Pal Jimmy Olsen que le fameux Darkseid est créé par Jack Kirby, dans le n°134 en novembre 1970 ! Jimmy Olsen vit en effet des aventures souvent exotiques et drôles, où il se transforme régulièrement avec des superpouvoirs surprenants. Jimmy Olsen est presque toujours en comics un personnage sympathique, positif, voire un peu naïf… ce qui est loin d’être le cas dans le Snyderverse ! Michael Cassidy l’incarne dans Batman vs Superman : L’Aube de la Justice, où il se fait passer pour photographe accompagnant Lois Lane dans une interview d’un chef de guerre africain. Il est en fait un agent de la CIA infiltré, identifié par Anatoli Knyazev et exécuté par Amajagh, le fameux chef de guerre. Une version bien éloignée du sympathique et souvent inoffensif photographe des comics.

 

 

Dick Grayson

Snyderverse
(image © DC Comics, Warner Bros Pictures)

Attention, révélation ! Batman vs Superman : L’Aube de la Justice dispose de plusieurs références aux comics, mais la plus importante demeure un costume de Robin qui trône dans la Batcave… avec un tag du Joker. Il est plus tard confirmé que le supervilain a tué Robin précédemment, ce qui justifie le virage ultra-violent de Batman. Les fans s’interrogent depuis sur l’identité de ce Robin, car c’est Jason Todd, le 2e à porter le costume, qui est tué par le Joker après le départ de Dick Grayson. Ce dernier est créé en 1940, et est Robin jusqu’en 1984, où il devient Nightwing au sein des Teen Titans. Mais le film Zack Snyder’s Justice League révèle la tombe du Robin décédé… et cette tombe est celle de Richard John Grayson ! Zack Snyder décide donc que le 1er et seul Robin de son univers est mort, ce qui prive ce monde de l’espoir souvent apporté par Nightwing, très positif en comics. Un choix fort, mais qui s’éloigne de la base et semble couper court à toute « Batfamille ».

 

LIRE AUSSI : Pourquoi Henry Cavill, le Superman de Zack Snyder, est un mauvais Superman ?
Pourquoi Henry Cavill, le Superman de Zack Snyder, n’est pas un bon Superman ? [En vert et contre tous n°6]

 

Un mercenaire au nom lourd à porter et une machine de mort pour le grand final !




Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*