SNYDERVERSE : 7 persos DC COMICS détournés par ZACK SNYDER dans ses films !

Anatoli Knyazev

Snyderverse
(image © DC Comics, Warner Bros Pictures)

Anatoli Knyazev est le supervilain nommé KGBeast en comics. Il est créé en 1988 dans Batman n°147, un super-assassin formé par les services secrets russes avec maîtrise des arts martiaux, super-force, et plus tard une super-arme après une blessure infligée par Batman. Ses 1ères apparitions en font un ennemi terrible, qui fait jeu égal avec le Chevalier Noir. Le Snyderverse diffère encore ici : Anatoli Knyazev est joué par Callan Mulvey et n’est jamais surnommé KGBeast ou même « The Beast ». Il ne dispose ni de superpouvoirs, ni de super-arme, ni de costume. Il est un mercenaire, homme de main de Lex Luthor dans son plan subtil contre Superman et Batman. Anatoli Knyazev participe à tuer Jimmy Olsen, tue la témoin Kahina Ziri (dans la version longue de Batman vs Superman : L’Aube de la Justice) et enlève Martha Kent. Il entend la brûler vive, mais est stoppé par Batman, qui le laisse périr dans l’explosion de son lance-flammes. Zack Snyder diverge encore, avec finalement un homme de main classique qui bénéficie d’un nom connu des fans, à peine en clin d’œil.

 

 

Doomsday

Snyderverse
(image © DC Comics, Warner Bros Pictures)

Doomsday est l’abominable personnage créé dans Superman : The Man of Steel n°17-18 en 1992, qui meurt en tuant l’Homme d’Acier dans Superman n°75. Plusieurs versions sont apparues depuis, mais son origine initiale évoque les 1ers temps de la planète Krypton, alors sauvage. Le scientifique extraterrestre Bertron profite de ce monde agressif pour des expériences pour créer la forme de vie la plus agressive et violente qui soit : Doomsday. Ce dernier finit par anéantir Bertron et son équipe, puis erre dans l’espace, détruisant des mondes et des vies sur son passage. Il croise Darkseid et même le Corps des Green Lanterns, avant finalement d’atterrir sur Terre où Superman l’arrête au prix de sa propre vie. Batman vs Superman : L’aube de la Justice aboutit au même résultat, Superman et Doomsday qui s’entretuent, mais l’origine diffère grandement ! Lex Luthor accède aux archives du vaisseau kryptonien échoué dans Metropolis. Il apprend le mythe d’un ancien monstre de Krypton, qui aurait causé des ravages après sa création par le scientifique kryptonien Bertron, évoqué dans les bonus de Man of Steel. Lex Luthor plonge alors le corps du général Zod, décédé, et son propre sang dans une chambre génétique, qui créé une chose abominable… Doomsday. Le monstre est un hybride humain/kryptonien, et confronte Superman, Batman et Wonder Woman jusqu’au sacrifice du 1er. La finalité est la même, mais l’origine est diamétralement différente – ce n’est pas un monstre ultime qui s’écrase sur la Terre après une errance destructive, c’est un habitant de la Terre qui créé une folie. Un bon exemple des changements que le Snyderverse impose à plusieurs personnages : jamais trop loin de l’idée de base, mais avec des détournements souvent nombreux !

 

LIRE AUSSI : 10 idées que les films DC Comics devraient copier sur Marvel Studios pour (enfin) conquérir son public

(image © Marvel Studios, Warner Bros)




Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*