Qu’est-ce qu’un comics adulte ? [En vert en contre tous n°23]

Qu'est-ce qu'un comics adulte ?
Tarot, Witch of the Black Rose de Jim Balent (image © BroadSword Comics)

 

La honte primale du lecteur de comics

À LIRE AUSSI : Shipwreck : 5 bonnes raisons de lire le comics choc de Warren Ellis ! [avis]
Et quand on y réfléchit un peu, cette volonté de prétendre qu’un comics est « adulte » comme s’il était meilleur que d’autres, n’est-elle pas simplement un moyen pour le lecteur de justifier sa passion ? Ne nous y trompons pas, lorsque l’on dit que l’on est un lecteur de comics et qu’on a dépassé 30 ou 40 ans, les gens vous regardent un peu bizarrement, comme si en gros vous étiez un adolescent attardé. Combien de fois ai-je entendu « tu devrais lire des vraies bandes dessinées », « ce sont des trucs pour gamins », « tu lis encore ça à ton âge » ? Du coup, le fait de galvauder à tout bout de camp la mention « eh, regardez, c’est pour les adultes, c’est mature et sombre » n’est-elle pas juste un moyen de dédouaner le fait qu’on lit encore des aventures d’hommes en collant ? Il doit y avoir un peu de ça aussi. Le « dark » n’est pas toujours good, la violence et la nudité ne font pas d’un comics une œuvre adulte, sinon les bandes dessinées les plus adultes de ces 30 dernières années seraient certainement les productions de Rob Liefeld ou Jim Balent. Si je pousse un peu le bouchon, il n’y a guère de différence entre un Batman Damned et un Tarot Witch of The Black Rose (je vous avais prévenu que j’irais assez loin). Les 2 proposent finalement, sous prétexte de nudité, un moyen d’attirer les lecteurs en leur offrant un interdit sans vraiment de raison valable. À ce titre, la nudité dans Tarot semble peut-être même plus justifiée que celle de Batman Damned. Dans le même ordre d’idée, je trouve la bande dessinée Pedro & Moi de Judd Winnick nettement plus sombre et adulte que ses Catwoman totalement indigents avec Guillem March. Et pourtant dans la 1re œuvre, personne ne s’envoie en l’air sur des splash pages entières et frontales.

 

Qu'est-ce qu'un comics adulte ?
Howard the Duck (image © Marvel Comics)

 

Alors c’est quoi un comics « adulte » ?

À LIRE AUSSI : 12 scènes érotiques ET polémiques dans les comics mainstream
Chacun aura certainement sa propre définition
. Pour moi, un comics sombre et adulte réussi propose des thèmes forts, des réflexions profondes et pas toujours consensuelles sur la société, le monde qui nous entoure. Oui, le Howard The Dick de Steve Gerber et Gene Colan est beaucoup plus adulte à mon sens qu’un Batman : White Knight. Les aventures de Pogo l’oppossum ou certains épisodes de Daredevil par Ann Nocenti relèveront plus du comics adulte que n’importe quel Batman de Tom King (très bon au demeurant, ce n’est pas le débat). Maus restera 10 fois plus sombre que n’importe quelle production Avatar Press. Après, rien n’empêche les 2, on peut aussi avoir un comicbook très sexué et pour adulte, il suffit simplement de lire une grande partie des œuvres d’Alan Moore dont le meilleur exemple reste pour moi From Hell, à ne pas mettre entre toutes les mains.
Essayons d’arriver à un peu plus de recul et de mesure. Ce serait bien d’arrêter d’entendre à tout bout de champ qu’une série, qu’un film, qu’une bande dessinée est plus « mature » ou « sombre » parce qu’on y trouve de la violence. Et ce serait surtout bien d’arrêter d’entendre que c’est mieux parce que justement c’est violent. Jem and the Holograms power !!!! ■




A propos Doop 337 Articles
Doop lit des comics depuis une quarantaine d'années. Modérateur sur Buzzcomics depuis plus de 15 ans, il a écrit pour ce forum (avec la participation de Poulet, sa minette tigrée et capricieuse) un bon millier de critiques et une centaine d'articles très très longs qui peuvent aller de « Promethea » à « Heroes Reborn ». Il a développé une affection particulière pour les auteurs Vertigo des années 90, notamment Peter Milligan et Neil Gaiman.