Qu’est-ce qu’un comics adulte ? [En vert en contre tous n°23]

Qu'est-ce qu'un comics adulte ?

Ces dernières années et depuis la sortie des films du DCU, on entend dire que l’univers de DC Comics est « sombre » et « adulte ». Non seulement c’est faux (les titres légers sont légion) mais souvent cette assertion sert de justification au fait que ce serait mieux. On va essayer de se demander ce qu’est réellement un comics « mature » et « sombre » et surtout, est-ce que c’est vraiment mieux ?
■ par Doop

 

Dark et adulte = condescendant

Personnellement, je ne supporte pas cette appellation « sombre » et « mature » pour n’importe quel comics qui balancerait un peu de sang ou de sexe. Je trouve même que c’est tout le contraire ! C’est simplement brosser le « fan » dans le sens du poil. Les gens veulent une Harley Quinn à moitié à poil et sexuellement agressive ? Donnons-leur ce qu’ils veulent, même si ce changement est à l’encontre de ce qui avait été défini au départ. Après tout, cela vend ! Et on ne peut pas blâmer les éditeurs, leur mission principale (surtout pour les grandes compagnies) est de faire de l’argent plutôt que de proposer des histoires avec une réflexion profonde et un regard sur la société dans laquelle nous vivons. Si les lecteurs achètent plus une histoire médiocre où on voit le zizi de Batman ou une Harley Quinn en string avec une batte de baseball qu’un comics lambda, ce n’est pas la faute de l’éditeur. En revanche, cela ne s’adresse absolument pas au côté « adulte » du lecteur, simplement à sa partie adolescente ravie de briser des « interdits ». Voir des corps démembrés, des scènes violentes, surtout sans aucun intérêt, ne rend pas un comics « adulte », juste terriblement condescendant avec son lectorat. Attention, ne nous y méprenons pas, je ne juge pas cet aspect des comics : après tout, c’est celui qui se vend ! En revanche, c’est cette appellation « adulte » que je trouve complètement hors de propos. Il n’y a rien d’adulte à montrer des corps nus, du sang ou du sexe… sans autre raison. Mais c’est aussi le jeu.

 

Qu'est-ce qu'un comics adulte ?
Harley Quinn dans Joker par Lee Bermejo (image © DC Comics)

La vie sexuelle des superhéros

Ce paradoxe est palpable jusque dans certains de mes articles. Il me semble évident que lorsqu’on écrit des publications pour un site et qu’on y met du cœur, le but est d’être lu par le plus de personnes possible. J’ai récemment proposé pour Top Comics une chronique régulière baptisée « la vie sexuelle des superhéros » qui propose de référencer certaines conquêtes plus ou moins connues de nos personnages préférés. Certains ont fait la remarque d’ailleurs que ce sont plutôt des chroniques « romantiques » que « sexuelles ». Pour certaines d’entre elles, ils ont tout à fait raison. Pas de scènes graveleuses, parfois juste un bisou. Le titre est-il mensonger ? Peut-être, pas toujours. Le problème étant que si je veux que cet article soit lu par le plus de personnes possible, un titre comme « la vie sexuelle » attirera plus de lecteurs que « superhéros et romance ». C’est prouvé. Je me rends finalement un peu complice de ce jeu de dupe. Après, ma chronique aurait été la même au mot près si le titre avait été différent, et j’essaye de ne pas tomber totalement dans le graveleux et le sale, apportant souvent de véritables informations comics. On en pense ce qu’on en veut, si l’emballage est rendu plus attractif, le contenu reste le même et j’en suis un peu fier aussi.

 

Lire la suite page suivante !




A propos Doop 267 Articles
Doop lit des comics depuis une quarantaine d'années. Modérateur sur Buzzcomics depuis plus de 15 ans, il a écrit pour ce forum (avec la participation de Poulet, sa minette tigrée et capricieuse) un bon millier de critiques et une centaine d'articles très très longs qui peuvent aller de « Promethea » à « Heroes Reborn ». Il a développé une affection particulière pour les auteurs Vertigo des années 90, notamment Peter Milligan et Neil Gaiman.