MODOK : Les 8 amours du supervilain Marvel de la nouvelle série animée Disney+ !

amours MODOK
(image @ Marvel Comics, Disney+)

Savant de l’organisation terroriste AIM, MODOK possède une tête énorme et un physique pour le moins ingrat. Et pourtant MODOK a connu plusieurs conquêtes amoureuses. De Carol Danvers à Maria Hill, voici 8 femmes qui sont sorties avec MODOK !
■ par JB

 

MODOK est à l’honneur avec une nouvelle série diffusée sur Disney+. On y voit MODOK tenter de concilier sa carrière de terroriste et… sa vie de famille ! Le personnage est pourtant loin d’être un Apollon. Savant fou doté d’une énorme tête, MODOK alias George Tarleton a été créé par l’organisation AIM. Son nom est l’acronyme de Mobile Organism Designed Only for Killing, à savoir « Organisme Mobile Conçu Uniquement Pour Tuer ». Dès sa création, MODOK a pris le pouvoir au sein de l’AIM. Bref, ce n’est pas vraiment un séducteur. Et pourtant ! Découvrez 8 femmes qui l’ont séduit ou qu’il a séduites !

 

 

Linda Madigan

(image © Marvel Comics)

MODOK n’a pas toujours été MODOK. Dans sa folle jeunesse, il se nommait George Tarleton, jeune étudiant en sciences. Dans Ms Marvel n°17 (série de 2006), le lecteur découvre l’un de ses amours de jeunesse. Durant ses études, George a eu une aventure avec une certaine Linda Madigan. Cependant, lorsque Linda lui a annoncé qu’elle était enceinte, le futur MODOK l’a immédiatement laissée tomber. George Tarleton a rejoint l’AIM, d’abord en tant que petite main avant de devenir MODOK. Son aventure avec Linda Madigan revient hanter MODOK et l’AIM lorsqu’un certain Sean Madigan, le fils de Linda, complote pour renverser les leaders de l’organisation afin de diviser l’AIM. Pour ce faire, il n’hésite pas à faire de son père une véritable bombe vivante ! Monica Rappaccini, Scientifique Suprême de l’AIM, met fin à ses projets en lui mettant une balle dans la tête. Mais une frange de l’AIM fait de Sean Madigan le digne fils de son père en utilisant son cadavre pour des expériences visant à le ressusciter sous l’identité de Head Case.

 

 

Monica Rappaccini

(image © Marvel Comics)

Dans la série MODOK, Monica Rappaccini est la rivale du personnage éponyme. Il en va de même dans les comicbooks. En effet, Rappaccini n’a de cesse de tenter de contrôler l’AIM. On découvre dans la série MODOK’s 11 qu’elle a connu George Tarleton avant sa métamorphose en MODOK. Pour Monica, on ne peut pas dire que c’était une grande histoire d’amour. L’AIM fêtait l’aboutissement du projet du Super Adaptoïde. Durant cette nuit arrosée, Monica s’est prise de curiosité pour ce scientifique timide et bégayant. Il lui a d’ailleurs rappelé un autre de ses amants, un certain Bruce Banner… Bref, elle a couché avec George Tarleton afin de savoir si un esprit brillant se cachait derrière ce chétif individu. Une gueule de bois plus tard, elle a compris qu’il n’en valait pas la peine. Mais de son côté, George Tarleton prend ce coup d’un soir pour une grande aventure amoureuse et ne cesse de s’accrocher à Monica. Y compris après sa métamorphose !

 

LIRE AUSSI : Les 20 superhéroïnes les plus sexy des séries TV !

superhéroines télé sexy
(image © Warner Bros Pict.)

 

La suite ? Tout de suite !




A propos JB 186 Articles
Lecteur de comics depuis 30 ans, pinailleur Marvel, râleur DC et nostalgique des séries Valiant des années 90.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*