Marvel Heroes n°2 : le pire de la production Marvel !

Marvel Heroes n°2 : le pire de la production Marvel !
(image © Marvel)

Hulk 4 à 6

À LIRE AUSSI : Incroyable, indestructible et maintenant… Immortel ! [critique d’Immortal Hulk n°1]
J’espérais que le niveau allait se relever un peu avec Hulk, la meilleure série du magazine. Et si la qualité reste sans comparaison avec les 3 autres histoires, il faut reconnaitre que le niveau est là aussi en baisse.
En effet, la scénariste Mariko Tamaki tourne un peu en rond avec son idée de faire de Jen Walters le personnage principal de la série. On sent bien qu’elle fait monter la pression jusqu’à l’apparition de Miss Hulk, mais cela prend trop de pages. Clairement, la menace que doit affronter notre avocate d’émeraude n’est pas assez définie (une entité surnaturelle à la Venom).
Le problème, c’est que le dessinateur Nico Leon est impeccable sur les scènes intimistes mais assez en difficulté dès qu’il y a un peu d’action. On a du mal à distinguer ce qui se passe. La 1ère image de Miss Hulk, qu’on attend depuis 5 épisodes, est un peu ratée. La lecture reste toutefois un véritable bol d’air et vraisemblablement la seule qui aurait méritée d’être publiée.

 

Marvel Heroes n°2 : le pire de la production Marvel !
(image © Marvel)

 

Ghost Rider 1, 3 à 5

Après un épisode de 10 pages n’ayant rien à voir avec la série signé Felipe Smith et Tradd Moore, où la voiture du Ghost Rider fait la course avec une super-vilaine en skateboard, on revient sur la mini-série principale. Dont je vous avoue, je ne comprends toujours pas l’utilité. Enfin… Disons que la seule idée inhérente à Ghost Rider, c’est de proposer une version alternative de la couverture d’Arthur Adams sur Fantastic Four 348.
Un peu d’histoire pour les plus jeunes d’entre nous : dans les années 80, le scénariste Walter SImonson, qui présidait alors au destin des 4 Fantastiques, avait écrit un arc où nos héros étaient remplacés par Hulk, Ghost Rider, Wolverine et Spider-Man. Tout était rentré dans l’ordre au bout de 4 numéros. Et voilà que Felipe Smith décide de faire un hommage à cette histoire, mais en réutilisant les nouvelles versions des héros, à savoir le Hulk/AmadeusCho, Slik (une pseudo Spider-Man), le Ghost Rider en voiture et X-23, le clone de Wolverine. Mais quel est le rapport avec les 4 Fantastiques ? Aucun, c’est un hommage. Y a au moins un lien avec l’histoire des années 80 ? Non, on t’a dit, c’est juste un hommage. Du coup, ce n’était pas la peine de faire une mini-série de 100 pages juste pour ça, un poster aurait suffi ! On aurait économisé des arbres.
Plus sérieusement, Felipe Smith réunit donc ces 4 héros (qui étaient là par hasard, non vraiment) contre une menace pourrie (un monstre extraterrestre qui absorbe les pouvoirs des gens) qui dure 5 épisodes jusqu’à ce que le Ghost Rider le flambe… C’est vous dire à quel point c’est recherché. Les parties de bataille sont entrecoupées d’une intrigue secondaire n’ayant absolument rien à voir avec l’histoire principale sans lien ni transition. En terme de rythme c’est une catastrophe et d’un intérêt proche de zéro.
Rajoutez à cela les dessins fades et sans saveur de Danilo Beyruth (je me retiens pour ne pas faire de jeu de mots pourris, je vous assure) et vous aurez la série la plus faible du magazine, ce qui est quand même un exploit.

 

En résumé, ce Marvel Heroes n°2, magazine kiosque (ou librairie, ça dépend, lisez mon billet d’humeur sur le sujet) nous propose un florilège de ce qui ne fonctionne pas chez Marvel en ce moment. Et la liste est longue : des séries jetables ; des équipes composées de personnages inconnus et jetables eux aussi ; des intrigues tenant sur un timbre-poste prenant les lecteurs pour des débiles et des dessins qui ne sont pas au niveau réalisés par de jeunes artistes plein d’énergie certes mais qui manquent singulièrement d’expérience. Allez, on sauve encore un peu Miss Hulk. Je pense que je m’arrêterai ici, sauf si j’arrive à le trouver facilement en kiosque la prochaine fois ! ■

(image © Marvel)




A propos Doop 302 Articles
Doop lit des comics depuis une quarantaine d'années. Modérateur sur Buzzcomics depuis plus de 15 ans, il a écrit pour ce forum (avec la participation de Poulet, sa minette tigrée et capricieuse) un bon millier de critiques et une centaine d'articles très très longs qui peuvent aller de « Promethea » à « Heroes Reborn ». Il a développé une affection particulière pour les auteurs Vertigo des années 90, notamment Peter Milligan et Neil Gaiman.