Marvel Heroes : kiosque ou librairie ? [En vert et contre tous (les humeurs comics de Doop) n°1]

En vert et contre tous n°1

Tous les mercredis, Doop vous fait part de son humeur comics. Coups de gueule, coups de cœur, réactions à chaud sur l’actualité, tout y passe. Aujourd’hui : Marvel Heroes, kiosque ou librairie ?
■ par Doop

 

De nouvelles habitudes

Soyons lucides : qu’on le veuille ou non, le changement de l’offre kiosque Panini a bouleversé les habitudes du lecteur lambda. Mais aussi celles des vendeurs. Ces derniers ont vraisemblablement du mal à savoir quoi faire de cette nouvelle production : trop souple pour être placée à côté des bandes dessinées cartonnées, trop épaisse pour reprendre sa place en kiosque. C’est souvent un casse-tête pour la personne chargée de la mise en rayon, surtout s’il n’y a pas de retour possible. Ce format mi-souple mi-cartonné est véritablement bâtard et risque d’engendrer pas mal de confusion. Je pense qu’il va falloir un peu de temps aux vendeurs pour trouver une solution. Si tant est que ces publications soient disponibles, bien évidemment. Car je vous le dis tout de suite, ce n’est plus le cas dans ma petite ville de province, par exemple. Et le fait de savoir si ce numéro 2 de Marvel Heroes allait se retrouver en kiosque ou en librairie était une véritable interrogation de la part des lecteurs et de la mienne. La seule information disponible était : disponible en kiosque et en librairie (tout comme le magazine Star Wars).

 

 

Le grand remplacement

Aucune théorie du complot ici, rassurez-vous, ce n’est pas le genre de la maison (même si certains pensent que Panini le fait exprès pour les ennuyer) ! D’ailleurs, ces derniers risquent d’être fort contrariés lorsqu’ils vont apprendre qu’Urban Comics modifie aussi son offre kiosque, passant à un seul mensuel. Preuve que la distribution kiosque est en grande difficulté et que la compétence des éditeurs n’y est pour rien. On se doute bien que le but est de proposer une gamme comics correct tout en gagnant de l’argent pour continuer à le faire. Ce qui n’empêche pas un sacré problème de communication pour Panini, la compagnie qui publie Marvel. Pour commencer, la mention « kiosque ou librairie » a disparu des checklists. On comprend bien la didactique sauf que c’est compliqué pour les fameux magazines distribués initialement en kiosque. Je ne parle pas des magazines estampillés « Legacy », mais bien de ceux qui sont censés continuer à être approvisionnés en presse, comme Star Wars et Marvel Heroes.

 

 

Un retour d’expérience parmi d’autres

Le seul distributeur proche de chez moi est un supermarché, dans lequel je me rends tous les jours pour y acheter la presse quotidienne (c’est un réflexe de 40 ans). Et toutes les anciennes revues kiosque Panini (ou Urban) étaient disponibles tous les mois, généralement en 5 ou 6 exemplaires, je n’ai jamais eu de problème pour me les procurer en temps et en heure. D’ailleurs le Marvel Heroes n°1 était disponible en 3 ou 4 exemplaires le jour de sa sortie en mai. Depuis le changement de distributeur, plus rien dans le rayon kiosque (ni dans le rayon librairie) en dehors de la revue Star Wars et des magazines Urban qui sont sagement restés à leur place habituelle. Me refusant à commander des revues mensuelles sur internet, j’ai donc dit adieu à la production Marvel en VF (les titres « Legacy »). Bon, comme je ne la suivais plus beaucoup depuis le dernier relaunch (qui devait stabiliser l’offre !!) , ça ne m’a pas beaucoup manqué. Comme le Marvel Heroes n°1 était disponible en plusieurs exemplaires 3 mois plus tôt, je pensais que j’allais le trouver facilement dans mon supermarché. Eh bien non ! Plus de Marvel Heroes n°2 dans le rayon kiosque ! Était-il passé au rayon librairie ? C’était ma supposition jusqu’à ce que je sois invité à déjeuner à 40 kilomètres de chez moi.

 

Un Marvel Heroes se cache peut-être dans ce rayon presse ! Sauras-tu le retrouver ?

 

Kiosque ou librairie ? Ben, ça dépend…

Et là, le Saint Graal. Dans la grosse librairie de la ville (qui a une partie kiosque et une partie librairie elle aussi), voilà étalés devant moi toutes les revues Marvel Legacy (les numéros 2 dont je me moque comme ma première chemise) ! Et surtout le Marvel Heroes n°2, que le vendeur avait placé à côté des revues librairie et non plus en kiosque, où le numéro 1 se trouvait initialement. Le vendeur n’a certainement pas vu la différence. En résumé : c’est le bordel au niveau des vendeurs. Ils reçoivent des magazines kiosques plus épais que ceux qui sont en librairie (ce qui est le cas de ce Marvel Heroes) et décident, on les comprend, de mettre tout à côté. Du coup, il va bien falloir faire attention si vous cherchez une revue kiosque (bon d’un autre côté, il n’y en a plus des masses). D’après quelques retours, ce Marvel Heroes est d’ailleurs souvent placé en rayon librairie, alors qu’on devrait le trouver dans les deux. Si cela résout le problème de la librairie, cela n’explique toujours pas pourquoi le titre n’est pas disponible dans le coin presse de mon supermarché. Encore une fois, loin de moi l’idée de crier au complot. Bref, je pense que pendant quelques mois, cela va être la course à l’échalote pour trouver les revues. En tout cas, cela présage de très mauvaises choses pour les gens qui n’ont pas de rayon librairie à côté de chez eux et qui veulent continuer, comme moi depuis 40 ans à aller acheter leur (unique?) revue mensuelle « en vrai ».

 

 

Un problème de communication ?

Faut dire que Panini Comics a bien embrouillé tout le monde en faisant passer ses magazines kiosque en librairie et en publiant 2 mois plus tôt en kiosque un magazine 2 fois plus cher et 2 fois plus épais, qui pourrait se trouver, lui, au rayon librairie. J’imagine la tête des vendeurs lors du prochain reboot/relaunch ! Bon, de toute façon, pour ceux qui n’ont pas de librairie proche de chez eux, ils ne les trouveront plus, donc c’est plus simple. En résumé : Marvel Heroes n°2 est aussi une revue kiosque ou librairie mais qui peut être placée, en raison de son format et suivant les habitudes du vendeur, au rayon librairie. Ou pas… Ou peut-être en kiosque… À mon sens il faudrait éclaircir un peu la communication. ■




A propos Doop 136 Articles
Doop lit des comics depuis une quarantaine d'années. Modérateur sur Buzzcomics depuis plus de 15 ans, il a écrit pour ce forum (avec la participation de Poulet, sa minette tigrée et capricieuse) un bon millier de critiques et une centaine d'articles très très longs qui peuvent aller de « Promethea » à « Heroes Reborn ». Il a développé une affection particulière pour les auteurs Vertigo des années 90, notamment Peter Milligan et Neil Gaiman.