DC COMICS : Les 10 PATIENTS les plus DÉRANGEANTS de l’asile d’Arkham

Jane Doe

(image : © DC Comics)

Au risque d’enfoncer les portes ouvertes, la véritable identité de Jane Doe est inconnue. Si son apparence naturelle est celle d’une femme écorchée, ce n’est pas ainsi que le lecteur la découvre dans Arkham Asylum: Living Hell. Elle a déjà revêtu la peau de l’une de ses victimes, une psychiatre de l’asile d’Arkham. Jane Doe est en effet capable de confectionner des peaux qu’elle utilise pour adopter l’identité d’autres individus, hommes ou femmes. Jane Doe tente notamment de prendre le rôle de Bruce Wayne, qu’elle enlève et auquel elle découpe le visage pour se l’apposer. Ce qu’elle ignore, c’est que Thomas Elliot, ou Hush, avait pris l’identité de Wayne. Le véritable Bruce Wayne, qui vient lui-même de réapparaître, empêche le meurtre de Hush et arrête les 2 voleurs d’identité !

 

 

Martin Hawkins

(image : © DC Comics)

La folie d’Arkham ne date pas d’hier. Nous découvrons le journal de son fondateur dans Arkham Asylum de Grant Morrison et Dave McKean. Amadeus Arkham compte ouvrir un asile dans le manoir qu’il vient d’hériter de sa mère, qui vient de se suicider. Il est encore psychiatre à Métropolis lorsqu’il a une session avec Martin Hawkins, dit Mad Dog. Celui-ci mutile le visage et le sexe de ses victimes, toutes des femmes. Il dit être influencé par la Vierge Marie. C’est pour offrir un traitement à ce type de folie qu’Amadeus dédie son asile. Il se rend ainsi à Gotham avec sa femme et sa fille. Lorsque la police le contacte pour lui apprendre que Martin Hawkins s’est évadé, Arkham leur répond que ce n’est pas son problème. Mais un jour, il revient chez lui pour découvrir le corps massacré de sa femme, la dépouille de sa fille, dont la tête le fixe du regard depuis une maison de poupée… Lorsque l’Asile d’Arkham ouvre enfin, le 1er patient confié à Amadeus n’est autre que Mad Dog lui-même. Pendant 6 mois, Amadeus Arkham écoute Hawkins lui raconter dans les détails les plus scabreux le viol et le meurtre de sa famille. Finalement, Arkham soumet Hawkins à des électrochocs et le grille sur place. Si cette mort est traitée comme un accident, Arkham commence à perdre pied avec la réalité et finit comme patient de son propre asile.

 

LIRE AUSSI : X-Men : 13 supervilains OUBLIÉS et MONSTRUEUX des comics Marvel… dignes d’un film d’horreur !

X-men vilains oubliés monstrueux
(image © Marvel Comics)




A propos JB 195 Articles
Lecteur de comics depuis 30 ans, pinailleur Marvel, râleur DC et nostalgique des séries Valiant des années 90.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*