La face cachée de JEAN GREY : 13 SOMBRES SECRETS de Marvel Girl !

La Poison

(image : © Marvel Comics)

Durant la saga Venomverse, Venom, à l’époque Eddie Brock, découvre les prédateurs naturels des symbiotes. Il s’agit de la race interdimensionnelle des Poisons, qui se nourrissent des symbiotes Klyntar et de leurs hôtes. Contrairement aux symbiotes, les Poisons absorbent les pouvoirs et souvenirs des hôtes et détruisent leur être, ne laissant qu’un corps qu’ils sont libres de contrôler. Dans le crossover Poison-X, les Poisons sont arrivés dans l’univers Marvel principal. Alors que les jeunes X-Men et les Starjammers affrontent les Poisons avec Venom, ceux-ci assimilent Jean Grey ! La Marvel Girl Poison prend même la tête des forces des Poisons. Un autre X-Men, Jimmy Hudson, se fait absorber par les parasites. Cependant, Jean Grey, qui n’est plus qu’un esprit, parvient à se reconstituer et détruit à elle seule la grande majorité des Poisons. Elle parvient donc à sauver la race humaine… en commettant un génocide.

 

 

L’affaire Phénix : Responsable mais pas coupable ?

(image : © Marvel Comics)

Au risque de me répéter, Jean Grey n’était pas le Phénix Noir ! Dans les numéros d’Avengers et de Fantastic Four qui servent de prologue à la série X-Factor, il est établi qu’alors que le vaisseau dans lesquels se trouvaient les X-Men dans Uncanny X-Men n°100 et 101 était sur le point de s’écraser, Jean Grey s’est volontairement exposée à des radiations mortelles pour piloter l’appareil. Mourante, elle a vu la Force Phénix lui apparaître et lui proposer un marché. Prendre sa place et ses souvenirs, et ainsi sauver ses amis. La Force Phénix a ainsi pris l’apparence de Jean Grey, croyant même être celle-ci, pendant que Jean Grey se régénérait. La belle rouquine n’a donc pas commis les destructions du Phénix Noir. Enfin, pas directement… En passant ce pacte pour sauver ses amis, elle a permis à une entité surpuissante de prendre sa forme et son être. Et cette copie de Jean Grey s’est retrouvée corrompue jusqu’à détruire une galaxie. En bref, pour sauver une dizaine de personnes, Jean Grey a ainsi condamné plusieurs milliards d’êtres vivants. Même en reconnaissant qu’il s’agit de personnes distinctes, les survivants de l’espèce des D’Bari tentent de punir Jean Grey pour avoir permis au Phénix de commettre ces ravages !

 

 

Un rêve déformé

(image : © Marvel Comics)

Après son retour à la civilisation, Jean Grey a beaucoup de frustration à évacuer. Elle a perdu ses pouvoirs télépathiques, le Phénix a détruit sa réputation, les X-Men ont accueilli Magnéto et la haine anti-mutante n’a jamais été aussi grande. Jean Grey est donc bien décidée à faire revivre le rêve de Charles Xavier. Elle convainc les 1ers X-Men de la rejoindre autour d’un nouveau concept. Pour le public, X-Factor est une équipe d’humains chasseurs de mutants. En réalité, sous cette couverture les X-Men d’origines recueillent les mutants et font payer la note aux suprémacistes humains. Si Jean Grey se délecte de l’ironie de cette idée, les héros ne comprennent que trop tard qu’ils coupent davantage les mutants de l’humanité. Et même leur mission de protection des mutants s’avère difficile. Lorsque Jean Grey entraîne leur 1re recrue, Rusty Collins, elle est tellement autoritaire qu’elle s’aliène le jeune homme. Tout le projet X-Factor explose lors de l’attaque des Maraudeurs contre les Morlocks. Warren Worthington est simultanément outé comme un mutant finançant X-Factor et grièvement blessé. Plusieurs des Morlocks sous la protection de X-Factor sont également abattus par la police. Une réussite totale !

 

LIRE AUSSI : Intégrale X-Factor 1986 : Le retour de Jean Grey et des X-Men originaux [avis]

(image © Marvel Comics)

 

La suite ? Tout de suite !




A propos JB 156 Articles
Lecteur de comics depuis 30 ans, pinailleur Marvel, râleur DC et nostalgique des séries Valiant des années 90.