Cosmic Ghost Rider : Un délire où Frank Castle devient le père de Thanos ! [avis]

(image © Marvel Comics)

Le Cosmic Ghost Rider, c’est le rejeton surpuissant de la fusion entre le Punisher et le Ghost Rider. Et quand il devient le « père » de bébé Thanos, il ne peut y avoir que des catastrophes… et de bons gros délires !
■ par JB

(image © Marvel Comics)

Le Cosmic Ghost Rider est un Frank Castle alternatif, qui combine le Punisher, Ghost Rider et les pouvoirs d’un héraut de Galactus comme le Silver Surfer. Ce dernier l’a d’ailleurs tué car le Cosmic Ghost Rider était le bras droit de King Thanos. Depuis sa mort, Frank Castle met le boxon au Valhalla. Odin s’en lasse et le renvoie à la vie au moment et à l’endroit de son choix. Castle décide de retourner dans le passé afin de tuer Thanos au berceau. Au moment de passer à l’acte, il hésite…

 

(image © Marvel Comics)

 

Un personnage hors norme

Vous ne connaissez pas Cosmic Ghost Rider, apparu dans la série Thanos ? Pas grave : en quelques cases, les 1res pages de l’album synthétisent son histoire. De plus, un éditorial en début d’album décrit d’avantage le personnage. Cosmic Ghost Rider fait partie d’une vague de fusions de superhéros Marvel. Le lecteur a eu droit à un vieux Tony Stark appelé « Sorcerer Supreme », ou à un « Wolverine-Phénix ». Cosmic Ghost Rider est resté la plus populaire de ces tentatives et a donc eu droit à sa série. L’association Frank Castle/Ghost Rider est finalement logique. Le 1er punit les coupables, le 2nd venge les innocents (« venge » et pas « protège », la distinction a son importance). Avec des pouvoirs cosmiques en plus, le personnage devient tellement surpuissant qu’il en devient un gag. C’est ce qui justifie cette histoire qui va le mettre face aux poids lourds de Marvel.

 

(image © Marvel Comics)

 

Tuera, tuera pas ?

Cosmic Ghost Rider repose en partie sur un dilemme moral que l’on retrouve souvent en fiction, notamment dans les comics : « Si vous pouviez tuer Hitler au berceau, le feriez-vous ? ». Si oui, vous vous salissez les mains mais évitez (peut-être) une catastrophe mondiale. Sinon, vous permettez les évènements de la Seconde Guerre mondiale. L’une des alternatives est d’élever bébé Hitler afin qu’il ne commette pas ces atrocités. C’est l’approche que tente l’ami Frank Castle dans Cosmic Ghost Rider. Cette approche n’est pas nouvelle dans les comics. Magneto, Apocalypse ou plus récemment Thanos ont eu droit à leur retour en enfance. Cependant, pour citer Uatu, le Gardien omniscient, le Punisher en « papa » de Thanos est « le pire choix qu’aucun être vivant ait jamais fait dans l’histoire de la pensée ». L’action de Cosmic Ghost Rider se focalise sur cette idée absurde et ses conséquences.

 

(image © Marvel Comics)

 

95% action, 5% introspection

Dans les 5 épisodes de Cosmic Ghost Rider vous ne verrez pas Frank Castle changer les couches de bébé Thanos. Dès que Frank Castle fait son choix, Cable débarque immédiatement de la réalité créée pour latter Cosmic Ghost Rider avec l’aide de comparses plus étonnants les uns que les autres : Iron Groot (Rocket dans une armure en Groot) ou le Fléauward (« Un pucoincoin de costaud »). L’auteur avoue que c’est son but par le biais de Uatu : « Il s’agit d’une catastrophe cosmique, mais c’est amusant à regarder ». Après plusieurs vagues d’attaques, un Thanos Punisher débarque pour lui venir en aide et lui montrer la réalité qu’ils ont créée. À votre avis, Cosmic Ghost Rider a-t-il une bonne influence pour bébé Thanos ?

 

(image © Marvel Comics)

 

Une histoire dynamique

Selon moi, Cosmic Ghost Rider est lisible par les connaisseurs comme par ceux qui découvre les personnages. Les enjeux sont clairement exposés et, si les 5 numéros se déroulent immédiatement les uns après les autres, je n’ai pas ressenti une décompression de l’histoire. Cosmic Ghost Rider reste liée à la série Thanos : La Mort fait une apparition en arborant le même look que dans la série mère. C’est d’ailleurs le seul problème de logique que j’ai trouvé : le fonctionnement du voyage dans le temps paraît contradictoire. Uatu dit spécifiquement que Frank Castle crée une nouvelle réalité lorsqu’il choisit d’élever Thanos, mais la Mort implique que toute cette aventure était prédestinée. Mais je chipote : la quasi-totalité du comics est une aventure qui va à 100 km/h. ■

À LIRE AUSSI : Cosmic Ghost Rider : un concept complétement absurde mais vraiment réussi ! [critique]

(image © Marvel Comics, Panini Comics)

Comics Ghost Rider est un comics publié en France chez Panini.




A propos JB 27 Articles
Lecteur de comics depuis 30 ans, pinailleur Marvel, râleur DC et nostalgique des séries Valiant des années 90.