1 mois pour dépenser 60 euros en comics (juillet 2019)

Depuis janvier, le rédacteur en chef de Top Comics m’a mis au défi. Chaque mois, faire une sélection de comics parmi les sorties françaises. Il n’y a que l’embarras du choix. Mais j’ai une contrainte et une grosse : ne pas dépasser le budget imposé de 60 € ! Mission impossible ? Pas si évident mais j’aime les challenges !
■ par Doop

 

Comme pour le mois de juin 2019, je vais faire une shortlist que je vais ensuite réduire pour arriver au budget de 60 €. Mon état d’esprit est toujours le même : essayer d’éviter les suites afin de pouvoir proposer aux lecteurs des récits complets pour le prix exigé. Je pars toujours du principe que si un lecteur a déjà pris les 3 premiers volumes d’une série, il sait s’il prendra la suite ou pas. Privilégier les numéros 1 ou les récits complets permettra, peut-être, d’attirer l’attention sur des séries moins connues. Nous sommes au mois de juillet et la production est assez faible, donc il n’y aura pas grand-chose, mais des comics assez intéressants tout de même. Je rappelle qu’il me restait 3,10 € de mon budget des mois précédents, que je pourrai toujours utiliser en cas de coup de cœur ! Vais-je les utiliser ? À vous de lire la suite pour le savoir !

 

 

Ma 1re sélection de comics pour juillet 2019

 

  • Alan Moore présente Swamp Thing T1 (Urban Comics, 35 €)
  • Death or Glory T1 (Urban Comics, 10 €)
  • Marvel Legacy Captain America (Panini Comics, 24 €)
  • Intégrale New Mutants T2 (Panini Comics, 35 €)
  • Rising Stars T4 (Delcourt, 15,95 €)
  • Jupiter’s Circle (Panini Comics, 28 €)

Pour un total de 147,95 €. Je pense que ce mois-ci, le choix va être beaucoup moins difficile. Qui vont être les premiers « sacrifiés » ?

 

Quel album je dégage de ma shortlist ? Rendez-vous page suivante !




A propos Doop 252 Articles
Doop lit des comics depuis une quarantaine d'années. Modérateur sur Buzzcomics depuis plus de 15 ans, il a écrit pour ce forum (avec la participation de Poulet, sa minette tigrée et capricieuse) un bon millier de critiques et une centaine d'articles très très longs qui peuvent aller de « Promethea » à « Heroes Reborn ». Il a développé une affection particulière pour les auteurs Vertigo des années 90, notamment Peter Milligan et Neil Gaiman.