1 mois pour dépenser 60 euros en comics (juillet 2019)

(image © Image Comics)

Étoile filante… Rising Stars T4

Comment ça ? Un 4e tome de Rising Stars ? Et on ne m’avait rien dit ? J’avais pourtant pensé avoir déjà chroniqué l’intégralité de la série, excellente au demeurant. Mais il y a un peu tromperie sur la marchandise. Cette fois-ci l’album n’est composé que de spin-offs, c’est à dire de séries dérivées centrées sur 2 personnages de la série principale. Autre déception, ce n’est pas J.M. Straczynski qui réalise les scénarii, mais sa protégée, Fiona Avery, et je n’ai jamais réellement aimé son travail ! Les dessins de la 1re mini sont signés Dan Jurgens tandis que la 2e est réalisée par Staz Johnson, ce qui n’est pas un argument assez fort pour me faire acheter cet album, destiné uniquement aux complétistes purs et durs !

 

(image © Image Comics)

Je sacrifie : Jupiter’s Circle

C’est une très bonne idée de ressortir en intégrale la série dérivée de Jupiter’s Legacy, surtout que Mark Millar s’en sort plutôt bien sur cette minisérie. Jupiter’s Circle revient sur le passé des superhéros de la série principale. Attention, c’est un très bon ouvrage ! Mark Millar écrit bien et propose une histoire agréable à suivre, mais qui manque toutefois un petit peu d’originalité. La base de la série est de donner un traitement humain et réaliste à la série mais malheureusement, et même si c’est bien réalisé, on a déjà vu ça des dizaines et des dizaines de fois depuis Watchmen. Reste que vous passerez un bon moment, mais ce ne sera pas suffisant pour franchir le cap de ma sélection. Reste : 104 €

 

Je continue à réduire ma sélection page suivante !




A propos Doop 244 Articles
Doop lit des comics depuis une quarantaine d'années. Modérateur sur Buzzcomics depuis plus de 15 ans, il a écrit pour ce forum (avec la participation de Poulet, sa minette tigrée et capricieuse) un bon millier de critiques et une centaine d'articles très très longs qui peuvent aller de « Promethea » à « Heroes Reborn ». Il a développé une affection particulière pour les auteurs Vertigo des années 90, notamment Peter Milligan et Neil Gaiman.