20 super-héros SURPUISSANTS qui n’avaient VRAIMENT pas besoin qu’on leur ajoute des pouvoirs (et pourtant…)

Justice League

(image © DC Comics)

À LIRE AUSSI : Avengers vs Justice League : le match !
La Justice League a déjà en son sein de sacrés clients, proches des dieux. Superman, Wonder Woman ou Flash, rien que ça ! Mais en 2015, dans La Guerre de Darkseid, après l’intervention de certains Néo-Dieux, les membres de la Justice League reçoivent de nouveaux pouvoirs.  Batman s’assoie sur la chaise de Metron et gagne une omniscience quasi divine. Lex Luthor prend la place de Darkseid. Superman, Flash, Green Lantern et Shazam (au fait, connaissez-vous les origines de Captain Marvel ?) voient leurs pouvoirs considérablement augmenter.

 

 

Angel

(image © Marvel Comics)

Créé par Stan Lee et Jack Kirby dans les années 60, Warren Worthington III alias Angel est un mutant millionnaire avec des ailes semblables à celles d’un ange. Mais après l’intervention d’Apocalypse, Angel devient un de ses Cavaliers à la peau bleue et aux ailes tranchantes comme des lames de rasoir ! Cela en a fait un des X-Men les plus dangereux qui soit. Dans Uncanny X-Men 420, on découvre que son sang a un pouvoir guérisseur qui soignera notamment Husk et Jubilée. Depuis tout se passe comme si on avait oublié ce pouvoir.

 

 

Green Lantern (Kyle Rayner)

(image © DC Comics)

À LIRE AUSSI : 10 super-vilains Marvel VRAIMENT surpuissants ! Et ils font très TRÈS MAL !
Quand Hal Jordan a pété les plombs, c’est Kyle Rayner qui devient le Green Lantern de la Terre. Plus tard, Hal Jordan se sacrifie pour sauver le Soleil et Rayner obtient un supplément de puissance. En 2002, dans Green Lantern 145, Kyle Rayner devient Ion, et peut manipuler la réalité, le temps et l’espace. Mais le super-héros comprend que cette augmentation de puissance se fait au détriment de son humanité, et il abandonne ce pouvoir quelques années plus tard. ■




A propos Stéphane Le Troëdec 348 Articles
Stéphane Le Troëdec est spécialiste des comics, traducteur et conférencier. En 2015, il s'occupe de la rubrique BD du Salon Littéraire. Puis en 2017, il rejoint l'équipe de Boojum, l'animal littéraire, dont il devient le responsable de la rubrique pop culture. Ses autres hobbys sont le cinéma fantastique et les jeux. Enfin, et c'est le plus important : son chiffre porte-bonheur est le cinq, sa couleur préférée le bleu, et il n’aime pas les chats.