SHAZAM ! La création de CAPTAIN MARVEL (et de Fawcett son éditeur)

création de Captain Marvel et de Fawcett Publications
(image © DC Comics)

Le film Shazam débarque sur les écrans en avril 2019 ! SHAZAM ! Top Comics vous fait revivre la création de Captain Marvel et raconte l’histoire de sa maison d’édition originelle : Fawcett Comics !
■ par Doop

 

Connaissez-vous l’histoire de Captain Marvel ? Ce super-héros créé par Bill Parker et C. C. Beck, apparait pour la 1re fois en 1940 dans la revue Whiz Comics n°2 publiée par l’éditeur Fawcett. Découvrez, dans cette première partie de notre dossier, les coulisses de la création d’un personnage qui, dans les années 40, a sérieusement concurrencé le célèbre Superman de DC Comics !

 

Extrait d’Action Comics n°1 où Superman apparaît pour la 1re fois (image © DC Comics)

 

Pourquoi ce Captain Marvel n’est-il pas un personnage Marvel Comics ?

Après 1939 et la publication des 1res aventures de Superman dans Action Comics, les super-héros ont le vent en poupe. Attirées par la manne providentielle que constituent les comics de super-héros, toutes les compagnies d’édition se mettent à proposer leurs propres variations de Batman ou de Superman dès la fin des années 30. L’une de ces compagnies va malheureusement tomber dans l’oubli. Elle se nomme Fawcett et a publié les aventures de Captain Marvel. Pendant un temps la popularité de ce héros supplante carrément celle de Superman ! Le nom du personnage n’a bien évidemment aucun rapport avec celui de la compagnie Marvel Comics (créatrice de Spider-Man et autres X-Men ou Avengers). En effet, Marvel ne verra le jour que dans les années 60. Cette dernière existe cependant déjà à cette époque sous le nom de Timely, et propose déjà des personnages aussi intéressants que Captain America ou la Torche Humaine.

 

La couverture du n°1 du magazine Captain Billy’s Whiz-Bang et un dessin représentant le capitaine Wilford Hamilton Fawcett

 

Fawcett et les bonnes blagues de « Captain Billy »

Fawcett Publications est initialement une maison d’édition spécialisée dans les magazines tels que les recueils d’histoires drôles ou les publications sur le bricolage. Dans les années 40, Fawcett tente de s’octroyer une part du lucratif gâteau que constituent les comic-books. La compagnie est créée en 1919 par le capitaine Wilford Hamilton Fawcett, surnommé « Captain Billy », un ancien militaire parti rejoindre l’armée à 16 ans et grièvement blessé lors d’une intervention aux Philippines en 1898 où il a d’ailleurs failli être amputé d’une jambe.
Lorsque « Captain Billy » revient aux États-Unis, il se marie puis repart à la guerre en 1917 avant d’ouvrir à Minneapolis un club destinés aux vétérans de l’armée. Dans ce club, les participants se rassemblent autour d’un verre afin d’écouter avec plaisir les blagues, les anecdotes et les histoires drôles que le « Captain » a ramené du front. Au cours de la guerre, le capitaine Fawcett a travaillé à la rédaction d’un magazine militaire, ce qui lui a ouvert les portes du monde de l’édition. Il décide donc de transposer sur papier les meilleures histoires racontées dans son club. En 1919 sort le magazine Captain Billy’s Whiz-Bang, un recueil d’histoires drôles en petit format disponible pour seulement 25 cents. Grâce à son petit format, la revue se glisse facilement dans la poche. Le magazine connaît un véritable succès auprès des représentants de commerce (toujours à l’affut de quelques boutades à raconter à leurs clients). Mais Captain Billy’s Whiz-Bang touche aussi un autre public comme les anciens combattants et les blessés de guerre. Dès 1921, Fawcett Publications annonce des chiffres de ventes dépassant les 500 000 exemplaires. Au fil des années, le capitaine Fawcett intègre son frère et ses fils dans la gestion de la compagnie d’édition et s’établit dans le Minnesota.

 

3 exemples du catalogue des revues Fawcett Publications

 

Un catalogue de magazines très variées

À la fin des années 20, les activités de Fawcett Publications se diversifient. On voit apparaître non seulement des revues humoristiques qui connaissent toujours un énorme succès, mais aussi d’autres styles de magazines, plus spécialisés et destinés à un public plus ciblé. True Confessions publie des histoires vraies à l’eau de rose. Modern Mechanics s’adresse au « bricoleur moderne ». Dans son catalogue, l’éditeur compte aussi des revues de cinéma, des pulps ou bien encore une ligne de recueils pour enfants.

En 1929, Fawcett Publications est donc une compagnie prospère qui vend plus de 10 000 000 de revues par mois. Rassuré quant à la santé de son entreprise; « Captain Billy » part faire un tour du monde en 1930. Il laisse les clefs de son entreprise à ses fils et à son frère et ne revient qu’à la mort de ce dernier en 1935. À sa mort, en 1940, Ralph Daigh, l’éditeur de la ligne pulp, prend les commandes de la compagnie avec le fils du capitaine Fawcett.

 

La première couverture de Whiz Comics (dont la numérotation commence au n°2 !)

 

La création de Captain Thunder alias Captain Marvel

Au milieu des années 30, les ventes de Fawcett Publications commencent toutefois à décliner. Ralph Daigh a l’idée d’orienter Fawcett vers les comics, une nouvelle mode qui semble rapporter beaucoup d’argent. Devenu directeur exécutif de la firme, Ralph Daigh engage en 1939 un certain Bill Parker qui s’occupe alors des magazines de cinéma. Son objectif ? Créer de nouveaux personnages qui deviendraient le fer de lance de sa ligne comics. Au départ, Bill Parker envisage 6 héros différents possédants chacun une caractéristique spécifique (l’un d’entre eux est très fort, un autre très courageux, un 3e très rapide, etc…). Leurs initiales formeraient le nom SHAZAM, une expression devenue d’ailleurs très populaire aux États Unis dans les années 40 et encore utilisée de nos jours. Ralph Daigh trouve l’idée saugrenue. Il demande à Bill Parker de revoir sa copie et de ne se concentrer que sur un seul et unique personnage. Le scénariste propose alors un script de 13 pages nommé Captain Thunder. Le magazine doit au départ s’appeler Flash Comics. Mais, pour des raisons de copyright, son titre devient Whiz Comics. Captain Thunder est aussi rebaptisé et devient Captain Marvel. Une fois ce nouveau super-héros défini, il reste maintenant trouver un illustrateur. Mais ça, c’est une autre histoire…  ■

► Lire la suite : Quelles sont les origines de cette expression qui a fait rêver des milliers d’américains ?

 




A propos Doop 266 Articles
Doop lit des comics depuis une quarantaine d'années. Modérateur sur Buzzcomics depuis plus de 15 ans, il a écrit pour ce forum (avec la participation de Poulet, sa minette tigrée et capricieuse) un bon millier de critiques et une centaine d'articles très très longs qui peuvent aller de « Promethea » à « Heroes Reborn ». Il a développé une affection particulière pour les auteurs Vertigo des années 90, notamment Peter Milligan et Neil Gaiman.