15 crimes commis par Tony Stark !

Création d’un état policier

(image © Marvel Comics)

A l’issue de Civil War, Tony Stark met en place l’Initiative, projet chargé d’organiser les activités des superhéros. Un léger problème : toute son infrastructure nécessite qu’une personne de confiance la dirige. Tony Stark espérait y placer Captain America, puis a occupé cette fonction par la force des choses. Cependant, tout l’édifice s’écroule à l’issue de Secret Invasion. Tony Stark est déchu et c’est Norman Osborn qui le remplace. Tony parvient à éviter le pire en transférant la base de renseignement sur l’identité des héros enregistrés dans son propre cerveau. Cependant, tout ce qu’il a mis en place confère à Norman un pouvoir démesuré qui va jusqu’à dépasser celui du président des États-Unis. Tony Stark lui laisse en plus un Superman très influençable en la personne de Sentry.

 

 

Fugitif

(image © Marvel Comics)

Contrairement à ce que nous a appris le cinéma ou la télévision, fuir un mandat d’arrêt ou une condamnation pour un crime que l’on n’a pas commis est illégal. Même si le fugitif est blanchi pour le crime initial, il sera poursuivi pour ceux qu’il commet dans sa fuite. Tony Stark fuit la loi à plusieurs reprises. Accusé d’avoir vendu des armes à la Corée du Nord et d’être impliqué dans un attentat commis contre l’ambassade de Chine, Stark fuit des agents fédéraux, en enlevant en prime un témoin crucial pour l’interroger lui-même. Bien entendu, celui-ci meurt sous sa garde. Tony a la chance de susciter la pitié de Temugin, fils du Mandarin, qui réussit à le faire exonérer. Rebelote dans le prologue de Civil War lorsque le fils de Yinsen contrôle Stark et l’armure à distance. Dans ce cas, il se rend et va volontairement en détention, mais est contraint de s’évader par Yinsen junior. En revanche, il choisit ensuite de garder profil bas et de faire évader Maya Hansen, créatrice du virus Extremis.

 

 

Invasion d’une nation souveraine et enlèvement

(image © Marvel Comics)

Afin de surfer sur la sortie du film Captain America : Civil War, Marvel publie un event intitulé Civil War II. Ulysse, un jeune inhumain nouvellement créé, a des visions de catastrophes à venir. La communauté superhéroïque s’organise alors en 2 camps. Celui de Carol Danvers veut frapper de manière préventive et utilise les visions d’Ulysse comme preuve suffisante pour placer des suspects en détention. Celui de Tony Stark doute de la fiabilité de ces prédictions. Si Tony Stark est apparemment du côté éthique cette fois, cela ne dure pas longtemps. En effet, afin d’étudier Ulysse, il infiltre la nation souveraine de New Attilan, attaque Medusa, la souveraine, et enlève le jeune homme. Les Avengers parviennent à empêcher une 1re fois les Inhumains d’envahir la Tour Stark (dont l’intelligence artificielle a le culot de leur indiquer qu’il s’agit d’une propriété privé). Cependant, les Inhumains vont finir par raser celle-ci en représailles.

À LIRE AUSSI : 8 couples de superhéros (vraiment) dérangeants !

La suite ? Tout de suite !




A propos JB 179 Articles
Lecteur de comics depuis 30 ans, pinailleur Marvel, râleur DC et nostalgique des séries Valiant des années 90.