12 COMICS de NOËL parmi les plus INCROYABLES et ATYPIQUES !

Une ambiance de fête (Spider-Man’s Tangled Web 21)

Spider-Man Tangled Web 21 (image © Marvel Comics)

À LIRE AUSSI : Spider-Punisher, Spider-May et Spider-Venom : 3 versions étonnantes de Spider-Man !
Au début de Spider-Man’s Tangled Web 21, une tempête bloque New York en pleine période de Noël. Peter Parker croise une bande d’orphelins égarés dans les rues et les ramène au Bugle où l’équipe du journal célèbre la fête. Au QG des 4 Fantastiques, Crystal vient demander l’aide de Reed Richards afin de retrouver Medusa, qui a disparu. Reed lui recommande d’attendre une journée, et Sue l’emmène pour des courses de Noël de dernière minute en compagnie de Janet Van Dyne alias la Guêpe. Alors que Peter Parker se rend au même magasin pour y faire une course pour Jonah J. Jameson, un faux Spider-Man et Medusa mettent les lieux à sac ! La lecture de Spider-Man’s Tangled Web 21 est tout d’abord nostalgique : elle nous permet de retrouver le travail du regretté Darwyn Cooke. Spider-Man’s Tangled Web 21 mêle la narration d’un conte pour enfant et l’esthétique « cartoon » de Jay Bone et Darwyn Cooke. Les moments les plus distrayants reposent sur l’insistance de Jonah à prouver aux orphelins que Spider-Man est un méchant. Amusant et attendrissant !
Inédit en VF

 

 

Un Noël charitable (Superman 64)

Superman 64 (image © DC Comics)

À LIRE AUSSI : Super Sons tome 2 : les fils de Batman et Superman s’allient aux Teen Titans ! [avis]
Le 23 décembre, Superman amène Lois Lane (qu’il a demandé en mariage peu avant) dans une section de la poste qui regroupe les lettres qui lui sont adressés. En effet, une fois par an, il va y lire tout ce courrier et, lorsqu’il le peut, répondre aux appels à l’aide. La 1re lettre vient d’une survivante de l’Holocauste qui espère retrouver sa sœur avant de mourir. Alors que Superman part l’aider, Lois trie le courrier restant, comme cette demande d’un enfant dont le père meurt d’une tumeur au cerveau… Superman 64 est un numéro sur la charité qui met en valeur le côté humain de Superman : malgré des combats épiques contre ses super-vilains, il craint de parler à un enfant qui vient de perdre son père, puis remue ciel et terre pour éclairer le Noël d’enfants défavorisés. La lecture de ce courrier reviendra dans les numéros de Superman, notamment 12 numéros plus tard, lors de la Mort de Superman : ce sera la Justice League qui reprendra alors la tradition de leur camarade.

 

 

Déprime de Noël (The Question 36)

The Question 36 (image © DC Comics)

À LIRE AUSSI : 52, tome 4 : l’univers DC Comics façon puzzle, pour une conclusion étourdissante [critique]
La Question
est le justicier protecteur de Hub City, une ville si corrompue qu’elle ferait passer Gotham City pour un havre de paix. Dans ses derniers numéros situés durant Noël, et notamment The Question 36, Hub City sombre dans le chaos le plus total. Alors que Vic Sage, alias La Question, est porté disparu, un homme a repris son déguisement pour commettre des vols et meurtres. Myra, maire de la ville et amante de Vic, parcourt les rues pour retrouver Sage avec l’aide de Richard Dragon, mentor de Sage… The Question 36 propose une des conclusions de comics les plus cyniques que j’ai plus lire ! Vic, Myra et Richard Dragon sont mis face à l’horreur humaine lorsqu’un SDF leur demande de l’argent en prétendant que le cadavre d’un nourrisson est vivant puis, la supercherie découverte, jette simplement le corps dans une poubelle. Sage décide alors d’abandonner la ville à son sort et demande à Myra de le suivre. Cette conclusion garde néanmoins un moment de paix lorsque les héros se lancent dans une bataille de boule de neige, et une lueur d’espoir lorsque Myra décide de rester pour sauver sa ville.
Inédit en VF

 

Retrouvez la suite de cet article page suivante !




À LIRE AUSSI

Deathstroke Rebirth : bienvenue dans un univers impitoyable [critique du tome 1]
Comics

Deathstroke Rebirth : bienvenue dans un univers impitoyable [critique du tome 1]

DC Rebirth est non seulement l’occasion de redéfinir les héros majeurs de cet univers complexe mais également de renouveler l’approche de certains des super-vilains emblématiques de la firme. Urban Comics décide de publier la série [...]
A propos JB 22 Articles
Lecteur de comics depuis 30 ans, pinailleur Marvel, râleur DC et nostalgique des séries Valiant des années 90.