10 super-vilains Marvel VRAIMENT surpuissants ! Et ils font très TRÈS MAL !

Onslaught

10 super-vilains Marvel VRAIMENT surpuissants !

À LIRE AUSSI : 11 X-Men que tout le monde a oubliés (et qui avaient pourtant du potentiel) !
Ils ont beau avoir des pouvoirs puissants, on ne peut pas dire que Magnéto et le Professeur Xavier en imposent physiquement. Pourtant, quand les psychés des deux hommes fusionnent, cela donne naissance à une des entités les plus puissantes de l’univers Marvel. Même très affaibli, Onslaught réussit quand même à envoyer valdinguer le Fléau d’une simple pichenette ! Si on n’a jamais pu le vérifier, Onslaught prétend pouvoir déchirer une étoile à mains nues. Par contre, il a déjà vaincu Hulk ou arraché la Gemme de Cyttorak du Fléau. Rien que ça ! Et il a fallu la coordination des Avengers et des Fantastic Four pour en venir à bout. Même expédié dans la Zone Négative, il est parvenu à s’en extraire tout seul. Impressionnant.

 

 

Galactus

10 super-vilains Marvel VRAIMENT surpuissants !

À LIRE AUSSI : Les 10 plus grands vilains cosmiques Marvel de tous les temps
Galactus
est un des êtres les plus craints de l’Univers Marvel. Créé par Stan Lee et Jack Kirby en 1966 dans Fantastic Four n°48, Galactus est le « Dévoreur de mondes », consommant l’énergie de planètes entières pour assouvir sa soif inextinguible. Galactus, de son vrai nom Galan, était un humanoïde de la planète Taa. Au cours du Big Bang, son univers disparaît mais lui survit à la destruction. Depuis, il erre dans le cosmos à la recherche de planètes à décimer. De par sa taille, Galactus est un des êtres les plus forts de la galaxie grâce au pouvoir cosmique. Il peut déplacer des planètes ou affronter (et vaincre) plusieurs Célestes à la fois. Heureusement pour notre univers, depuis quelques temps, Galactus n’est plus le Dévoreur grâce aux Ultimates. ■

À LIRE AUSSI : Le classement des 25 supervilains Marvel




A propos Stéphane Le Troëdec 280 Articles
Stéphane Le Troëdec est spécialiste des comics, traducteur et conférencier. En 2015, il s'occupe de la rubrique BD du Salon Littéraire. Puis en 2017, il rejoint l'équipe de Boojum, l'animal littéraire, dont il devient le responsable de la rubrique pop culture. Ses autres hobbys sont le cinéma fantastique et les jeux. Enfin, et c'est le plus important : son chiffre porte-bonheur est le cinq, sa couleur préférée le bleu, et il n’aime pas les chats.