15 super-héros qui finalement n’ont pas hésité à tuer leur adversaire

15 super-héros qui finalement n’ont pas hésité à tuer leur adversaire

Les super-héros sont l’incarnation de ce que l’humanité à de meilleur. Ils sont souvent les symboles de certaines valeurs comme l’espoir, la justice, la paix ou la résilience. Pourtant certains ont déjà tué de sang-froid. Top Comics dresse la liste de ces super-héros qui n’ont pas hésité à tuer parce que les circonstances l’imposaient.
■ par Stéphane Le Troëdec

 

 

Un de des principes des super-héros consiste à refuser de tuer leur adversaire : Batman ne tue pas le Joker de sang froid, Captain America n’abat pas Crâne Rouge. Mais il existe des super-héros et des anti-héros qui ne s’embarrassent avec la morale. D’autres ont parfois brièvement mis de côté leurs principes parce que des circonstances extrêmes les y ont poussé. Certains personnages comme le Punisher sont évidemment des justiciers qui n’hésitent pas à tuer, et c’est presque une habitude chez eux. Dans cette liste, on s’intéresse aux super-héros qu’on n’imaginait pas un jour tuer de sang-froid.

 

 

Green Arrow

(image © DC Comics)

Au cours de la saga Justice League : Cry for Justice (signée James Robinson), Green Arrow tue de sang-froid. En effet, le super-vilain Prometheus menace de détruire les villes défendues par les super-héros DC. Et ce ne sont pas des menaces en l’air : Star City a déjà explosé en partie. Même s’il a été fait capturé, Prometheus monnaye sa libération. Mais Green Arrow traque le criminel jusqu’à son repaire, et lui plante une flèche entre les 2 yeux.

 

 

Captain America

(image © Marvel)

À LIRE AUSSI : Secret Empire : pourquoi il s’en est fallu de peu que ce crossover Marvel soit excellent [critique]
Dans Captain America 321, Steve Roger affronte Flag-Smasher et ULTIMATUM, une organisation anarchiste. Les hommes d’ULTIMATUM ont pris en otage les passagers d’un avion. Cap s’infiltre dans leur base pour libérer les otages. Mais un des soldats d’ULTIMATUM refuse d’obéir aux ordres de Cap et ouvre le feu sur les otages. Steve Rogers utilise alors son fusil mitrailleur pour descendre le criminel.

 

 

Iron Man

(image © Marvel)

La saga de Warren Ellis, Extremis, est une des aventures les plus connues d’Iron Man. Un terroriste, Mallen, attaque un bâtiment du FBI de Houston et manque d’abattre de Tony Stark. Alors que Mallen se dirige vers Washington pour éliminer le gouvernement, Iron Man, à bout de force, intercepte le terroriste. Il est obligé d’utiliser tous les moyens pour arrêter Mallen, devenu complètement fou. Il transperce Mallen d’un rayon laser et l’achève en lui faisant exploser la tête avec les rayons des paumes de son armure.

 

 

Aquaman

(image © DC Comics)

À LIRE AUSSI : Aquaman Rebirth : 5 (très) bonnes raisons de se plonger dans le tome 2 !
On se moque souvent d’Aquaman parce qu’il « parle aux poissons ». Seulement, le passé du super-héros est plus sombre qu’on ne l’imagine. L’ennemi juré d’Aquaman s’appelle Black Manta. Au cours d’une de leurs confrontations, le père d’Aquaman est terrassé par une crise cardiaque. Pour se venger, Aquaman tue à son tour le père de Manta (Aquaman 10 par Geoff Johns).




A propos Stéphane Le Troëdec 83 Articles
Stéphane Le Troëdec est spécialiste des comics, traducteur et conférencier. En 2015, il s'occupe de la rubrique BD du Salon Littéraire. Puis en 2017, il rejoint l'équipe de Boojum, l'animal littéraire, dont il devient le responsable de la rubrique pop culture. Ses autres hobbys sont le cinéma fantastique et les jeux. Enfin, et c'est le plus important : son chiffre porte-bonheur est le cinq, sa couleur préférée le bleu, et il n’aime pas les chats.